Accueil > Topos > Roc de Bassagne > Roc de Bassagne, Du Fornet à la Masure
Roc de Bassagne, Du Fornet à la Masure
Remarques
Itinéraire offrant beaucoup de possibilités de variantes (Grande Traversière pour le Jour 2 ou en A/R le jour 3 depuis le refuge Bezzi. On peut aussi décider de dormir d'abord au refuge de Prariond afin de passer par le Galise pour arriver à Benevolo. Pour le dernier jour, un passage est possible par le Col du Rocher Blanc. PAssages délicats, demander conseils au gardien du refuge Bezzi)
On peut le réduire à 3 jours et l'étendre à 5,6 jours.

Refuges vraiment sympas!
Bonne ambiance et super accueil à Benevolo
Grand confort et bonne nourriture à Bezzi! (et douches en prime!)


Sommet(s) associé(s) : Pointe d'Archeboc Pointe de Bazel Pointe de Calabre Pointe de Golette Grande Traversière Pointe (Becca) de la Traversière

Refuge(s) associé(s) :
Refuge Bezzi
Refuge Benevolo
Accès
Albertville -> Bourg Saint Maurice -> Val d'Isère -> Le Fornet
Itinéraire / Variantes
J1: Départ du Fornet (1930m) - Roc de Bassagne - Refuge Benevolo (dénivelée + : 1290m ou 1130m si on s'arrête au col du Fond))
Du Fornet (ou du Pont Saint Charles, si la route est déneigée au printemps), monter dans la Pente des Cavales (SW) pour aboutir au Tenn de Rhêmes. La pente devient moins raide. Continuer en direction du NE. Le Roc de Bassagne est le sommet évident au fond. On le fait en A/R puis on passe le Col du Fond (3081m) juste à côté.
(Possibilité de passer par le Col de Rhêmes, un peu plus à l'Ouest. Pour cela, quand on est au Tenn de Rhêmes, il faut bifurquer à gauche vers 2700m.)
Après le Col du Fond, descente facile et évidente jusqu'au Refuge de Benevolo (2285m). Peu avant le refuge, passage un peu pénible avec une remontée. On peut choisir de remettre les peaux ou pas.

J2: Refuge Benevolo - Col de la Tsanteleina - Col de la Golette - Pointe (Becca) de la Traversière. (Dénivelée + : 1250m)
Du refuge Benevolo, partir en direction du SE, contourner le point côté 2541m puis virer franchement à droite (direction NO) afin de venir prendre pied sur le Glacier di Tsanteleina (le but de la manoeuvre est de contourner le "Truc S. Elena" qui est un ensemble de barres). Il est possible, à partir du refuge, de passer dans les gradins rocheux, c'est à dire, en partant directement SSO depuis le refuge, mais le matin c'est souvent bien gelé. Faire le tour prend 1/2h de plus mais c'est beaucoup plus tranquille.
Une fois sur le Ghiacciaro di Tsanteleina, remonter en direction du SSO (en longeant la paroi de la Grand Parei). Le Col de la Tsanteleina est inloupable, c'est le seul passage vers l'Ouest possible. La pente finale pour 'accès au col est assez redressée (un bon 45° sur 50m), on déchausse et on monte souvent à pied. Attention, c'est exposé Est, ça chauffe vite!
Une fois au Col, dépauter puis descendre environ 200m en direction du NO, pour prendre pied sur le glacier de Rhêmes-Golette. Repauter puis monter au Col de la Golette.
L'arête Est de la Pte de la Treversière (Becca della Traversière pour nos amis italiens) commence ici. On ne la prend pas directement. On monte la pente NE à ski le plus haut possible. ensuite, on déchausse pour finir à pied, sur l'arête étroite. Il est parfois nécessaire de s'encorder. L'arête est effilée et le versant français est très très raide. Chute interdite.
Du sommet de la Pte de la Traversière (3337m), descendre à pied l'arête N sur quelques dizaines de mètres. Rechausser dès que ça redevient confortable puis prendre pied sur le Ghiacciaro di Gliairetta. Descente facile jusqu'à la langue glaciaire. Là, le passage est plus ou moins délicat selon l'enneigement. On peut parfois passer par les pentes qui sont à droite. Ensuite, on arrive sur le grand plat qui mène au refuge Mario Bezzi (2283m).

J3: Refuge Mario Bezzi - Punta Bassac Nord - Refuge Mario Bezzi (dénivelée + :1100)
Monter dans les pentes raides à l'Est du refuge (c'est à dire ds les pentes exposées à l'Ouest, donc en rive droite) pour aboutir au Piano di Vaudet.
De là, tirer plein Est pour atteindre le pied de la Pointe de Bassac Nord à 3387m.
Descente par le même itinéraire.
Plein de possibilités dans ce secteur (Grande Traversière, Col du Truc, Truc Blanc, Colle di Fos...)

J4: Refuge Mario Bezzi - Surier - Col du Mont - Le Crot - La Mazure (dénivelée + 860m, mais beaucoup de longueur)
Du refuge Mario Bezzi, descendre à Surier (attention, prévoir assez de temps, il y a souvent de grosses coulées en travers de la vallée). De surier, pauter et monter au Col du Mont (2639m) par un beau vallon en pente douce. De là, basculer côté Francais pour rejoindre le refuge d'Archeboc puis le Crot (passer en rive droite du torrent de Mercuel (c'est à dire par la Chapelle Saint Roch). Descendre ensuite à la Masure (à pied ou à ski selon l'enneigement)
On rentre ensuite à Val d'Isère en stop ou taxi ou avec une deuxième voiture qui aurait été laisée à la Masure.



Variantes :

» Pointe de Nant Cruet, Par le glacier NE (D+ 1326m ; Ski 3.3 ; Orientation NE)
Du refuge, remonter l'impressionnante pente NE qui mène à la Pointe des Plattes des Chamois. Une fois en haut, traversée facile vers la pointe de Nant Cruet.
Descente possible vers Chenal mais attention, la pente SO est quelque fois bien ravagée par les coulées.
Itinéraire aussi possible en A/R depuis le refuge.


Dernières sorties liées

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.