Accueil > Topos > Grande Lui > Grande Lui, en boucle par les 5 cols
Grande Lui, en boucle par les 5 cols
Remarques
- Belle boucle très panoramique jamais difficile (hormis le Col du Chardonnet à la descente) mais alpine
- Nombreuses variantes possibles le deuxième jour pour revenir du glacier de Saleina
- Attention au bas de la descente sur le Tour très paumatoire à vue (nombreuses barres et zones de vernes !)

Refuge(s) associé(s) :
Refuge de l'A Neuve
Bivouac de l'Envers des Dorées
Accès
Depuis Argentière, au fond de la vallée de Chamonix, télécabine des Grands Montets. Montée simple 25.5 euros en 2018.

NB: Ce départ est accessible en TC
Itinéraire
Jour 1 : Argentière -> Cabane de l'A Neuve (par le col de Chardonnet et la Grande Lui)
D+ : 1500 m ; D- : 2100 m
Du sommet des Grands Montets, suivre la piste pendant 100 m et la quitter sur la droite pour rejoindre le glacier d'Argentière. Le traverser et remonter le glacier du Chardonnet en rive gauche pour atteindre le Col du Chardonnet (3323 m). Rappel possible sur relais (60m en 2X30m) ou à skis 45°/50° souvent pas facile. Descendre ensuite le glacier de Saleina jusque vers 2850 m.
Repeauter et obliquer au SE pour remonter le glacier en contournant les séracs par la gauche jusqu'au pied de la Grande Lui. Franchir le col de Saleina sur IGN (3419 m) et gagner le sommet de la Grande Lui (3509 m). Du col ou du Sommet, redescendre versant A Neuve (facile) en tirant sur la gauche pour éviter un bombement glaciaire et rejoindre la cabane en rive gauche sur un éperon.

Jour 2 : Cabane de l'A Neuve -> Le Tour (par les cols supérieur des Essettes, de Crète Sèche, des Planereuses, Droit et supérieur du Tour)
D+ : 1400 m ; D- : 2600 m
De la cabane, suivre l'itinéraire de la Grande Lui et vers 2850 m obliquer sur la droite au dessus d'une barre rocheuse. Continuer à longer la crête des Essettes et bifurquer à droite vers le col supérieur des Essettes (3113 m) situé au pied de l'éperon SSE du Grand Darey. Du col traverser le glacier de Treutse Bô jusqu'au col de Crète Sèche. En descendre son versant NE (raide au départ) et traverser sur la gauche le glacier des Planereuses. Remonter au col des Planereuses (3030 m). Descendre son versant N d'abord dans l'axe puis en contournant une épaule par la droite. Rejoindre le glacier de Saleina que l'on traverse. Remettre les peaux et obliquer au N en direction des Aiguilles Dorées. Laisser le bivouac des Dorées à droite et remonter le glacier des Plines jusqu'au col Droit (3260 m environ). Traverser le glacier du Trient plein W (ça va plus vite sans les peaux) jusqu'au pied du col du Tour. Remonter au col supérieur du Tour (3289 m) beaucoup plus facile et skiant sur son versant W que le col du Tour. Du col, descendre vers le glacier du Tour et traverser dès que possible sur la gauche afin de rejoindre sa rive gauche. Viser le rognon coté 2722 m. Le contourner par la gauche et descendre jusque vers 1650 m, alors tout à droite par des pentes soutenues jusqu'au Gratapia. Puis descente aisée jusqu'au Tour.

Variante rive droite du glacier du Tour : Lorsque l'enneigement est très conséquent, possibilité de skier jusqu'à la fenêtre du Tour et Sud Ouest par un couloir.
Dernières sorties liées

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.