Accueil > Topos > Pointe du Nant Cruet > Pointe du Nant Cruet, Du Fornet au Chenal
Pointe du Nant Cruet, Du Fornet au Chenal
Remarques
De la route du Chenal, on rejoint la route qui mène à Val d'Isère en marchant une vingtaine de minutes. De la, un peu de stop est necessaire...

Refuge(s) associé(s) :
Refuge de Prariond
Refuge Bezzi
Refuge Benevolo
Accès
Albertville -> Bourg Saint Maurice -> Val d'Isère -> Le Fornet
Itinéraire / Variantes
Jour 1 : Le Fornet (1930m) -> Roc de Bassagne (3220m) -> Refuge Benevolo (2285m)

Du Fornet, suivre la route de l'Iseran (piste de ski) jusqu'au pont St-Charles (2056m). Remonter les pentes en direction du NE jusqu'au début du passage qui domine les gorges de Malpasset. Prendre alors la combe à gauche et la remonter : pour déboucher dans le vallon de la Tenn de Rhêmes. Le remonter par des pentes douces en direction du NE jusqu'à atteindre le col de Fons (3067m) au pied du Roc de Bassagne. Remonter alors la pente W qui mène à l'arete joignant les deux sommets du Roc de Bassagne. On choisira alors le sommet qui nous plait le plus.

Du sommet redescendre sur le Col de Fons et descendre plein nord jusqu'en fond de vallon que l'on suit jusqu'au refuge Benevolo (2285m).

Jour 2 : Refuge Benevolo (2285m) - Grande Traversière (3496m)- Refuge Bezzi (2284m)

Du refuge, traverser le torrent et remonter les pentes en direction de la grande Parei. Remonter une vire en écharpe à droite au pied d'une tour jusqu'à atteindre un col au dessus du lac de Goletta. Redescente 150m jusqu'au lac. Remonter alors en direction du col de Bassac Deré, puis vers 2800 m remonter la pente SE à droite, jusqu'à atteindre une vire entre deux barres rocheuses. La remonter (attention, passage expo) jusqu'à un replat vers 3000m. Du replat, redescendre légèrement pour atteindre le pied d'une grande pente SE que l'on remonte jusqu'au glacier central de la Traversière. Atteindre le col entre la pointe de Bassac Sud et la Grande Traversière par une dernière pente plus raide (attention, avec l'enneigement plus faible, cette dernière pente peut ne pas être enneigée continuement et necessiter un petit pas d'escalade pour franchir une barre, passage expo).

Du Col, descendre la combe jusque vers 3250m, puis tirer à gauche pour rejoindre une combe NW en laissant une barre de séracs à droite. Descendre alors cette combe, puis tirer à flanc à droite pour rejoindre le refuge Bezzi.

Jour 3 : Refuge Bezzi (2284m)- Pointe de Nant Cruet (3610m)- Route du Chenal (~1600m)

Du refuge Bezzi, traverser le torrent (attention, crevasses) et remonter la morraine jusqu'au pied des barres sous le glacier suspendu. Repérer une vire neigeuse orientée N qui part en écharpe à gauche entre les barres. La remonter sur 200m, puis continuer tout droit sur la crète, par plusieurs ressauts raides pour prendre pied sur le glacier vers 2900m. Remonter le glacier au mieux (rive droite) soit directement jusqu'au sommet, soit en prenant pied sur l'arete vers 3550m.

Du sommet, longer l'arête NW jusqu'à la pointe de la Plate des Chamois. Continuer l'arête après le sommet jusqu'à 3450m (attention, cette descente à vue n'est à entreprendre que si la visibilité est bonne, le bon endroit pour attaquer la pente S n'est pas évident à trouver). Descendre une belle pente (40° sur 200m) jusqu'au replat à 3000m. Gagner le Grand Plan en traversant sur la droite, puis par des pentes SW, le fond de la combe de Nant Cruet, en restant au dessus des gorges. On rejoint alors le village de Nant Cruet, puis la route du Chenal.

Variantes :

» par la Pointe de la Galise et la Grande Traversière (Ski 4.1 ; Orientation T)
Le premier jour, si les gorges de Malpasset ne vous effraient pas, on peut aussi rejoindre le sommet de la Galise via le refuge du Prariond. C'est plus long que par le roc de Bassagne mais en récompense, on s'offre des pentes N, coté italien, plus skiantes que celles du col de Fons.

» par la Pointe de Bazel (Pointe de Calabre) et la Grande Traversière (Ski 4.1 ; Orientation T)
Le premier jour, si on veut rajouter du dénivelée tout en évitant les gorges de Malpasset qui vous ont empêchés de dormir, on peut monter au col de Rhêmes-Calabre (3076m) et de là rejoindre le sommet de la pointe de Bazel (3440m). Du col, il faudra redescendre un peu pour basculer sur le glacier de Tsanteleina et rejoindre les pentes N qui permettent d'accéder à la pointe de Bazel.


Dernières sorties liées

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.