Accueil > Topos > Pointe de Comberousse > Pointe de Comberousse, Tour Col de Comberousse > Col de la porte d'Eglise
Pointe de Comberousse, Tour Col de Comberousse > Col de la porte d'Eglise
Remarques
- Il est possible de ne pas remonter le couloir 2346 en rejoignant (traversée pouvant être très pénible) le deuxième chalet de la petite Valloire
- on peut faire le même tour en partant du Grand Thiervoz


Refuge(s) associé(s) :
Refuge de l'Oule (Antoine Cros)
2ème chalet de la Petite Valloire
Accès
Grenoble ou Chambéry > Pontcharra > Allevard > direction fond de france (Pleynet) > Pinsot, une petite route monte fort en direction de la Bourgeat Noire (Route toujours à l'ombre, souvent très glissante : chaines dans le coffre obligatoires pour ne pas bloquer les riverains et ne pas risquer de vous faire verbaliser). Traverser le village et se garer sur le parking au bout de la route
Itinéraire
De la Bourgeat noire, suivre le GR en direction du refuge de l'Oule. Vers 1600 une traversée rive droite permet de franchir un système de barres rocheuses. Après le refuge, monter SE (assez raide) pour rejoindre le plateau supérieur Poursuivre SE dans la combe pour rejoindre le glacier du Gleysin. Vers 2500, appuyer sur la droite (la pente s'adoucit progressivement) pour attiendre le col de Comberousse (2669). Du col, poursuivre en ascendance vers la droite (SW) pour rejoindre le col de la Valloire (2751). Descendre le vallon de la grande Valloire jusque sous le lac Blanc puis tirer à droite dans des pentes W puis SW pour rejoindre vers 1950 la base du couloir SW issu du point 2346 sur IGN. Remonter le couloir (40°max/150m) jusqu'au sommet. Descendre dans le cirque de la petite Valloire jusque vers 2250 puis monter au col de la porte d'Eglise (2526), par des pentes en S3/S4 sur 150m. Du col, rejoindre le refuge de l'Oule puis le parking.
Dernières sorties liées

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.