Accueil > Topos > Grande Balmaz > Grande Balmaz, Couloir Notre Dame
Grande Balmaz, Couloir Notre Dame
Remarques
On peut partir du Chastelet sur la route du col des Aravis (1350m, D+:1230m).
Accès
De Flumet prendre direction la Giettaz Col des Aravis.
Traverser La Giettaz, puis dans le premier lacet après le village prendre une route montant sur la gauche, au bout de 400m on trouve sur la gauche un petit parking généralement dégagé près d'un chemin, un peu avant le point 1155m.
Itinéraire / Variantes
Versant Sud de la Grande Balmaz.
Versant Sud de la Grande Balmaz.
La variante des tocards (en bleu)
La variante des tocards (en bleu)
Se garer à la sortie de la Giettaz, grand parking à droite juste après la bifurcation, direction le Plan altitude 1180. Possibilité également si on vient du col des Aravis de se garer au dessus du Chalestet au départ de la piste des Stalès altitude 1350.

Rejoindre Plan Bourgeois puis les pentes de la Pare. On aperçoit le couloir de Notre Dame dont l'attaque est vers 2270m: le début encaissé est bien raide, puis les pentes s'élagissent. On stoppe sur l'arête E de la Grande Balmaz vers 2580m.

Descente par le même itinéraire.

Variantes :

» Diagonale (D+ 1200m ; Ski 5.1)
Depuis Gorandière (1350m) suivre l'itinéraire du couloir SE de Torchère, puis traverser vers la droite, pour déboucher sur l'arête vers 2550m à l'Est du Sommet.

» La voie des tocards (D+ 1400m ; Ski 5.2 ; Orientation SE)
À droite du notre dame : petit couloir d'accès étroit courbé qui donne accès aux belles pentes supérieures suspendues et aller chercher un couloir sommitale à gauche du gazex qui sort par une petite écharpe à gauche pour récupérer la pente et le départ de la diagonale.


Dernières sorties liées

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement être prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.