Accueil > Sorties > Crête de Rocheplane, Combe du Prayet : Sortie du 23 janvier 2021 par Rémo Barbaruli
Chargement en cours...
Rocheplane, combe du Prayet en boucle par Bellefont, samedi 23 janvier 2021 par Rémo Barbaruli
Conditions de neige
- Perquelin : 15 cm de fraîche de la nuit, poudreuse, bonne sous-couche
- sous le col de la Saulce : bien chargée (plus d'un mètre parfois), des zones soufflées, on s'espace, d'autant plus que sur un moment d'inattention je trace plus haut que le chemin...
- Bellefont SW : haut pelé, pente entre zones soufflées et poudre 3* ; le manteau en-dessous a l'air de s'être tassé avec la période de redoux
- GR9 vers Rocheplane : belle poudre, mais on déclenche des plaquounettes (2m x 2m max), la couche récente ne tient pas sur le fond
- prairie de Prayet : belle poudre 30 cm, 5*
- combe de Prayet : poudre déjà tracée, un peu combat


Altitude de chaussage (montée) : Perquelin
Altitude de déchaussage (descente) : Perquelin

Activité avalancheuse observée :

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Perquelin > col de Bellefont > GR9 > Rocheplane > Prayet > Perquelin

Une sortie en mode collective + bizutage. Mais bizutage soft, on ne remonte pas par le Prayet et ses 8000 conversions : on fait le grand tour du propriétaire par Bellefont.

Un secteur toujours aussi esthétique, du beau temps au début, de la tempête en haut, de la neige (quel hiver !), même parfois du bon ski, et à part au parking on n'aura vu personne : que demande le peuple ?

(réponse : pas de confinement saison 3...)

ambiance collective !
à la recherche du chemin vers Bellefont ;)
sous les Lances
la grotte de Mme ours ;)
montée au col de Bellefont, les Lances dans le viseur
sol mouvant tellement il y avait du vent !
Sandrine au Prayet
Matthieu au Prayet
toujours cette belle ambiance
la deuxième grotte de Mme ours !
Paul découvre le Prayet (et le ski de rando !)
pollo envoie mode sanglier
ça reste bien poudreux même si parfois combat
Sandrine fait joujou avec la neige
Paul sous les falaises

Commentaires
» Par jpc, le samedi 23 janvier 2021 à 18:25

Belle sortie, bien vu !
… et un sol tellement mouvant que tu as cru me voir dans votre collective :lol: . Quelle fatigue :roll: !

» Par steph-de-mau-73, le samedi 23 janvier 2021 à 18:30

Belle bambée! :wink:

» Par Rémo Barbaruli, le samedi 23 janvier 2021 à 18:39

@jpc : corrigé !
@steph : pas tant, mais ça fait voir un peu plus de pays que l'aller-retour...

» Par taramont, le samedi 23 janvier 2021 à 20:27

waouh ! on en prend plein les yeux...sans flocons ! photo 5 : barbarulesque :roll: :) - super sortie, pourrait réconcilier avec les collectives :happy:

» Par Jacques_F, le samedi 23 janvier 2021 à 20:49

Superbe photos...particulièrement La 2 et la 5 :roll:
Je vois que vous êtes passé au RX100 ... Bon choix :wink: ... vous en êtes content ?

» Par Rémo Barbaruli, le samedi 23 janvier 2021 à 21:06

@taramont : ça piquait un peu les yeux effectivement ! (dans la tempête)
@Jacques_F : merci ! Pour le RX 100, c'est surtout que j'ai cassé mes appareils précédents, et il ne restait plus que ça à la fnac (j'exagère à peine) :oops: . Je n'y connais pas grand chose en photo, donc je ne saurais trop juger. Par contre je le trouve très sensible au froid, il met un temps fou à se fermer dans ces conditions. Et l'ergonomie (avec des gants) est perfectible ! Le viseur escamotable est quasi inutilisable dans ces conditions. Mais bon je le garde jusqu'à ce que je le casse :wink:

» Par Philippe Bocquet, le dimanche 24 janvier 2021 à 17:29

Rémo ne s'y connait pas trop en photo...en matériel peut être ... parce que pour le reste il s'y entend bien ... Bravo :)

» Par Rémo Barbaruli, le dimanche 24 janvier 2021 à 18:08

Venant de Philippe Bocquet je rougis !

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.