Accueil > Sorties > Breithorn, Normale : Sortie du 06 septembre 2020 par didiergo
Chargement en cours...
Breithorn, Depuis Cervinia, du samedi 05 au dimanche 06 septembre 2020 (2 jours) par didiergo
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Breithorn central/4159mSW14h15MoquetteTrès bonne moquette
Breithorn Occidentale/4165 mSW10h40DureDescente un peu trop tôt avec neige dure mais bonne accroche
Les chutes de neige de fin août ont reblanchi provisoirement le secteur permettant ainsi d'avoir de bonnes conditions de neige de printemps.

Altitude de chaussage (montée) : 3480 m
Altitude de déchaussage (descente) : 3480 m

Activité avalancheuse observée : RAS, il va falloir attendre les premières grosses chutes de neige pour qu'il y ait risque !

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Cervinia - Plateau Rosa - Plateau du Breithorn- Breithorn central - Gobba di Rollin - Refuge des guides du Cervin - Plateau du Breithorn - Breithorn Occidental - Gobba di Rollin - Plateau Rosa - Cervinia

Grace aux deux jours de météo perturbée à la fin du mois d'août et aux chutes de neige associées, les conditions en cette fin d'été ont été bonnes mais il fallait saisir le créneau car avec la douceur revenue cela ne va pas durer. Les conditions devaient être encore meilleures dès le mercredi juste après les chutes de neige avec le retour du beau temps.

Les remontées mécaniques de Cervinia étant ouverte cette année jusqu'au dimanche 27 septembre, nous les utilisons moyennant une bonne attente pour rejoindre le refuge des guides du Cervin à 9h30. En effet, en raison du COVID-19 et l'impossibilité de skier en Amérique du Sud cette année, toutes les équipes nationales de ski s'entraînent sur les trois seules stations de ski encore ouvertes : Zermatt, Saas-Fee pour la Suisse et Hintertux en Autriche. Nous avons même croisé les équipes nationales canadiennes et japonaises. Le temps de s'installer et nous partons pour le Breithorn central. L'enneigement est correct et les crevasses bien visibles. Nous croisons beaucoup d'alpinistes et quelques rares skieurs dans l'ascension de ce 4000 facile. Nous laissons les skis au Col situé à 4090 m entre les pointes centrale et occidentale pour passer en mode crampons et encordement pour gagner le sommet central du Breithorn. Quelques nuages masquent par moment le panorama sommital. La descente va s'avérer en excellente moquette juste avant de repeauter pour rejoindre Gobba di Rollin puis terminer notre descente par les pistes fraîchement damées. La soirée au refuge sera agréable avec une trentaine de personnes.

Dimanche matin, nous quittons le refuge à 7h30 avec un très beau temps et quelques nuages d'altitude, direction le plateau du Breithorn puis la pointe occidentale. Nous progressons sur une neige bien regelée. La face Sud est correctement enneigée malgré quelques zones en glace ce qui nous permet de gagner le sommet skis aux pieds avec les couteaux. Très beau panorama sommital sur tous les 4000 m environnants malgré quelques nuages. Compte tenu de quelques zones en glace et en neige dure sur l'itinéraire d'ascension, nous optons pour une descente depuis le Col entre les deux pointes, la neige y étant meilleure. Du coup, encordement et crampons pour descendre l'arête jusqu'au Col. Au moment de chausser, je m'aperçois qu'un de mes ergots arrière de la fixation est cassé ce qui me laisse un ski en mode télémark pas très pratique pour descendre sur de la neige dure. Du coup, Ludovic bricole l'attache de ma chaussure à l'aide d'une cordelette. Pas très en confiance par cette réparation, je descends les premiers 150 m prudemment en dérapage avant de tenter des virages et de voir que cette réparation de fortune tient la route. De part notre descente en fin de matinée, la neige est encore dure mais lisse avec une bonne accroche. Nous remontons à Goba di Rollin pour terminer notre descente par la seule piste non squattée par les équipes nationales de ski. Pause déjeuner au refuge puis récupération de nos affaires pour un retour par les télécabines jusqu'à Cervinia.

Les conditions de neige furent bonnes en cette fin d'été grâce aux dernières chutes de neige mais maintenant il va falloir attendre les premières chutes de neige automnales pour pouvoir ressortir les skis. En espérant que cette nouvelle saison soit correctement enneigée malgré le fait que les différents modèles météorologiques prévoient en hiver doux et pas très arrosé. A voir dans les faits d'ici là.

Panorama sur Cervinia
Le Mont-Blanc pris au téléobjectif
Le Grand Paradis pris au téléobjectif
En route pour le sommet central du Breithorn
Panorama sur la Dent d'Hérens, le Cervin et la Dent Blanche
Beaucoup d'équipes nationales de ski alpin sur Zermatt
Sur le Plateau du Breithorn
Ascension sur fond de Liskamm, Pollux et Castore
En direction du sommet Central
Panorama sur le Liskamm, Pollux et Castore
Les pointes principales du Mont-Rose : Nordent, Dufour, Zumstein et Gnifetti
Panorama sur le Rimpfischhorn, le Strahlhorn et le Monte rosa hütte
L'équipe du jour au sommet de la Pointe Centrale
La Pointe Occidentale
Le glacier au-dessus du Col entre les deux pointes
Début de descente en bonne moquette
Agnès et Ludovic en cours de descente
Ludovic apprécie de skier en septembre
Agnès se régale elle aussi
Très bonne descente avant de remonter sur Gobba di Rollin
Les traces parlent d'elles-mêmes
Remontée à Gobba di Rollin sous les nuages
Dimanche matin au départ du refuge
Panorama au téléobjectif sur la Dent d'Hérens, le Cervin et la Dent Blanche
Sur le plateau du Breithorn
Notre objectif du jour : la Pointe Occidentale
Panorama en cours d'ascension sur le Petit Cervin, le Cervin et la Dent Blanche
Arrivée au sommet sur fond de Cervin
Coup d'œil dans le rétro depuis le sommet
L'équipe au sommet
Descente sur l'arête au-dessus du Col entre les deux sommets
Panorama avec au loin le Weisshorn
Réparation de fortune
La majorité des pistes de Zermatt squattées par les équipes nationales de ski alpin

Commentaires
» Par ludovic duval, le vendredi 11 septembre 2020 à 21:20

Bravo Didier, Nous avons passé un très bon moment ensemble et les photos parlent d’elles mêmes. :D

» Par savoy, le dimanche 13 septembre 2020 à 17:58

Vivement la neige! :)

» Par Vinchy, le dimanche 13 septembre 2020 à 22:32

Très belles photos! :)

» Par Cyrille Marais, le lundi 14 septembre 2020 à 09:51

Bigre ça donne envie ! A noter, oui, que le climat risque de répéter ses modèles ds les années à venir. Doux, et peu humide car le gulfstream s'est réduit ! ... ce qui va entraîner une fonte accrue des glaciers. Curieusement cette année, les plaques de neige ont résisté mieux que l'année dernière (2300 en nord) ... mais l'automne chaud (depuis 2013) gomme malheureusement ce qui a été épargné par les chaleurs de l'été. En Belledonne, en une semaine, la neige restante de fin août a encore pris une claque ! et la fonte va se constater jusqu'à fin octobre ! ... si, espérons le, début novembre se concrétise comme ces dernières années ... Sinon neige fin décembre ? ... :lost:

» Par Bboy_, le mardi 15 septembre 2020 à 23:40

Comme disait le tenancier d'un magasin de matos qui a fermé de longue date: les Alpes en été, c'est devenu l'Afghanistan. :(
(à voir le Cervin ou la Dent "Blanche")

» Par didiergo, le jeudi 17 septembre 2020 à 13:34

@ludovic : effectivement, c'était bien sympa de se revoir d'autant que les conditions de neige étaient vraiment bonnes :wink:
@savoy : vivement la neige mais avec ce mois de septembre estival, il va falloir encore patienter :D
@Vinchy : merci mais l'appareil y est pour beaucoup :cool:
@Cyrille Marais : tu as raison, hormis quelques courtes périodes caniculaires durant cet été, c'est souvent et malheureusement les saisons intermédiaires comme le printemps et l'automne qui sont anormalement chaudes même s'il peut toujours y avoir des exceptions :(

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.