Accueil > Sorties > Combin de Valsorey, Face S en boucle : Sortie du 21 juin 2020 par Em42
Chargement en cours...
Bivacco Biaggio Musso, Couloir Ouest, du samedi 20 au dimanche 21 juin 2020 (2 jours) par Em42
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Bivouac/3670-3300mW13h30Irrégulière/10/???Poudre ramenée par le vent sur fond dur 4*
Au-dessus du Refuge de Valsore/3300-3037mSW14h00Poudre/10/50Réchauffée mais quel pied ! 5*
Couloir du Meitin/3640-3380mN7h30Poudre/20/???Excellente ! 5*
Couloir du gardien/3600-3400mNW9h30Dure/0/???Lisse et bon grip 4*
Couloir des Maisons Blanches/3400-3200mSW10h00Dure/0/??Un peu de poudre en haut puis dure (trop tôt) 2*
Sous le col des Maisons Blanch/3200-2700mW10h30Moquette/2/50Début de moquette 4*
2nd montée sous le col/3150-2700mW12h30Moquette/5/???Excellente à cette heure 5*
Altitude de chaussage (montée) : 2800m
Altitude de déchaussage (descente) : 2700m (possibilité de déchausser à 2650m en se collant sous la paroi des Botseresses.

Activité avalancheuse observée : Nombreuses plaques parties en face Ouest sous 3700m.

Conditions neige du secteur
- Velan : le chaussage s'effectue un peu au-dessus de la cabane (vers 2700m), en descente, le déchaussage se fait au bout du glacier (vers 2400/2500m), glacier bien blanc).
- Combin du Valsorey : Face sud blanche mais épaisseur bien maigre (on voit bien les cailloux). Ca ne doit pas passer à ski, montée envisageable, je pense;
- Combin du Valsorey Face NW : Blanche ! Skié ce dimanche par Ghyslain et Alain, neige dure.
- Couloir du Gardien : En neige (dure) !
- Couloir du Moine : Ravagé mais skiable une fois la neige bien revenue (pas avant 11h30/12h)
- Couloir du Meitin : Skiable, relativement lisse.
- Couloir des Maisons blanches : Lisse en haut, un passage ravagé vers 3250m puis de nouveau bien lisse.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Samedi : Topo -> Descente jusqu'au refuge de Valsorey (D+1950m) / Dimanche : Valsorey -> Couloir au dessus du col du Meitin -> Col des Maisons Blanches -> Début du couloir du gardien -> Col des Maisons Blanches -> Bourg-Saint-Pierre (D+1550)

Un nouveau beau but acclimatation pour les collectionneurs de buts, version printemps/été 2020 ! Pourtant tout avait mis en place pour finir en beauté cette saison de ski 2019/2020 par un magnifique 4000, des chutes de neige à répétition depuis trois semaines, un rendez-vous à 10h pétante avec l'équipe Alain/Ghyslain au sommet du Grand Combin, une météo enfin plus stable. Mais voilà, nos corps n'ont pas supporté le violent vent du nord de dimanche. Alors forcément à côté du Corridor de la Meije avec son départ à 2h du parking, de Bionnassay avec son départ à 1h30 ou encore le Grand Paradis, on se dit qu'on fait sacrément petits joueurs (chapeau bas les gars !). Seul point commun avec ces trois sorties : Les 1000m de portage pour trouver la neige :).

Samedi matin, après une courte nuit en bivouac au départ de la randonnée, on met les sacs (lourd) sur le dos à 5h30 du matin. Montée assez tranquille par le chemin de la cabane de Valsorey. Enfin tranquille c'est sans compter sur la lourdeur des sacs, outch que ça fait mal sur le dos ! Heureusement qu'on a pris pension complète à la cabane. La neige est à peine visible au loin... On parvient à la cabane à 9h30 accueilli avec le large sourire d'Isabelle, la gardienne et Margot, son aide-gardienne. Premier jour d'ouverture pour elles; Devant nous, le spectacle est saisissant sur le glacier du Valsorey. Nous sommes encore seuls, on peut enfin s'alléger (libérééee, del... bref, on va éviter de se la mettre dans la tête !). Ca va beaucoup mieux pour monter. Une fine couche de neige fraîche rend la montée un peu pénible (zippante sur le fond dur). On finit en crampons sur les 300 derniers mètres. Pic-nic à 12h30 au bivouac face à l'imposante face sud et seuls au monde. Excellent ! Le bivouac est confortable (9 couchages, table, vaisselle). On peut être à l'aise à 3/4 personnes, au delà, bah bon courage quand même ;). Descente magnifique à 13h30 dans une neige souple (sorte de poudre réchauffée), un régal sur 650m !

Le soir, nous sommes sept clients pour Isabelle : 4 français et 3 belges. L'autre cordée de deux partent pour le même itinéraire que nous à pied. Les Belges, sont venus passer une nuit en cabane;

Dimanche : Réveil à 3h15, petit déjeuné servit par Margot à 3h30, dehors, le vent du nord souffle en rafale, bruine neigeuse et épais brouillard... Le moral tombe dans les chaussettes. On patiente avec l'autre cordée. A 5h, une brève éclaircie nous montre le Vélan, on tente le coup. Malheureusement, le couloir du Meitin se fera dans un épais brouillard. Nous tirons trop à droite et nous nous retrouvons à buter sur l'imposante face sud-ouest du Valsorey. Obligé de traverser et de redescendre un peu pour rejoindre le col du Meitin, bonne perte de temps. On traverse par un petit couloir sur l'arête du Meitin au-dessus du col éponyme. Le vent du nord nous glace littéralement et nous peinons à réaliser les manipulations. Descente agréable sur le plateau des Maisons Blanches. Malgré le soleil, nous n'arrivons pas à nous réchauffer, on repart dans le couloir du gardien. On aperçoit Alain et Ghyslain dans la face NW. Ils ont déjà une bonne longueur d'avance sur nous. 3 autres personnes les accompagnent un peu plus bas et 6 autres personnes sont dans le gardien. Dans l'ascension du Gardien, les assauts du vent aura raison de notre motivation. Au moment de chausser les crampons, je vois Glad' à la peine, tremblotante. Ca ne sert à rien d'insister, le plaisir n'est plus là. D'autant plus que la traversée sommitale s'annonce épique avec ce vent. On enlève les peaux et nous redescendons au soleil. Le couloir des Maisons Blanches n'a pas encore transformé à 10h mais le grip est excellent et permet de skier. Dessous, ça transforme tout juste..

Longue pause pour attendre les copains à 2700m. On repeaute une dernière fois pour profiter d'une descente commune avec Ghyslain sur la belle moquette des Maisons Blanches. Déchaussage final à 2700m. S'ensuit 900m de descente avec une partie hors sentiers. Sans citer de nom, certain en profite pour alourdir un peu plus mon sac et s'alléger sur une histoire de genou douloureux... Le même qui aura patiemment laissé tracer son compagnon dans la NW du Valsorey mais je l'ai dit, je ne citerai pas de nom ! On finit par une bière partagée à Bourg Saint-Pierre à échanger nos impressions sur ce Grand Combin.

Certainement la dernière de la saison 2019/2020 alors si je ne republie pas ici, un bel été à tous !

(Photos plus tard dans la journée, quelques impératifs ce matin).

Départ bien sec
Lever de soleil
Velan
Ca s'annonce long...
Cabane du Velan
Le Combin de Valsorey se dévoile
Encore un effort et on chausse
Fine pellicule de fraîche dès 2800m.
Cabane de Valsorey
Vue d'ensemble de la course de samedi.
ça s'annonce bon
Carte postale ce Velan
Il faut tracer
Glad' à la trace
Sous Musso
Le fameux bivouac rouge
Combin du Meitin
Plat du grand Couloir
Au bivouac Musso
Face sud de Valsorey
En haut du Musso
Neige excellente
Neige parfaite ce samedi
miam !
Départ du refuge dimanche, pour le moment tout va bien !
Là tout de suite c'est moins bien
Arrivée au Meitin
Plateau des Maisons blanches
Descente de Meitin
Couloir du gardien
Ca caille !!!
Neige dure
Où est Charlie ?
Meitin
Col des Maisons blanches encore à l'ombre
Sous le col des Maisons Blanches
Fin du ski
La petite troupe étoffée pour la dernière descente
Ghyslain n'en a pas eu assez
Starting block
Ca remonte
Bon !
Bon
Glad'
Ghyslain pas fatigué
Couloir du Moine
Cirque des Maisons blanches
Grand Combin
Ski baskets pour Alain
Conciliabule pour trouver le meilleur passage à descendre : c'est 5. combien cette pente d'herbe ?!
Retour bucolique (terme employé pour ne pas dire looong !)

Commentaires
» Par Rémo Barbaruli, le lundi 22 juin 2020 à 22:43

La photo 67 fait vraiment regretter d'avoir rangé les skis :lol: :roll:
Belle motiv' !

» Par Em42, le mardi 23 juin 2020 à 06:41

C'est le prix à payer en ce moment :P

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.