Accueil > Sorties > Col de l'Ailefroide, Versant Est : Sortie du 14 juin 2020 par Vince88
Chargement en cours...
A la fois but et hold up sous l'Ailfroide !, dimanche 14 juin 2020 par Vince88
Conditions de neige
Neige en continu à partir du replat du refuge du Sélé.
Passage de l'Ouro passe encore en ski, à condition de remonter 150m pour aller se coller sous les falaises de Celse Nière.
Les dépôts d'avalanche permettent encore de descendre jusque 1750m. Mais ca commence à couper vers 2000m, et dessous les dépôts contiennent parfois plus de pierre que de neige.

Altitude de chaussage (montée) : 2450
Altitude de déchaussage (descente) : 1750

Activité avalancheuse observée : Chargé au dessus de 3200m. Coulées de lourde au soleil, qq plaques relativement épaisses parties en O et N.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Errance sous le col de l'Ailefroide et la Breche des Frères Chamois

Quitte ou double après un samedi frais et pluvieux, autant aller tenter un truc. La vue des sommets blanchi dès 2400m en montant la veille au soir à Ailefroide laisse espérer du très bon.

Réveil qui pique, c'est la barre de l'Ouro ruisselante de flotte qui termine de me réveiller. Par chance, le verglas et le début de la neige ne commencent que juste à sa sortie. 50m plus bas, ça aurait été un peu plus sport...
Chaussage à 6h sur le replat du Sélé encore bien enneigé. Le levé du jour sur les sommets bien blanc me fait oublier le réveil, les paysages sont superbes et j'en prends plein les yeux. J'hésite, le glacier de l'Ailefroide orientale en solitaire, c'est peut être pas top, et les moraine et dalles inférieures bien déneigée finissent de m'en dissuader. J'irais bien visiter le coup de Sabre, mais j'opte finalement pour le bout du cirque.
Il reste une fine langue de neige tout au bout pour remonter l'infecte moraine latérale. Dans la joie d'empiler les conversions dans les boules sur un passage de 5m de large. Vu les boulettes dans le col de l'Ailefroide et son orientation Est qui chauffe déjà, je change d'objectif et dérive vers la brèche des frères chamois.

Et c'est une fois arrivé dans les grandes pentes douces sous le col de l'Ailefroide, que la neige devient bien épaisse (20cm de fraiche, sur une couche plus épaisse à demi transformé) que je coule un bielle et que les peaux se mettent à botter. Début d'une course contre la montre, objectif remonter le plus haut possible sous la brèche des frères chamois avant que la poudre froide ne s'alourdisse et surtout que les pentes supérieure de l'Ailefroide ne se mette à chauffer et à couler.
Stop à 3300m à 9h20, quasiment 30cm de fraiche. De bons virages poudreux, d'autres moins suivant les micro orientations, ça chauffe fort dans ce cirque sud est à l'approche du solstice d'été.
Un court repautage pour rejoindre la ma trace de montée à la cote 2950 et reprendre le délicieux goulet de boulettes permettant de rejoindre le restant de langue du glacier du Sélé.
Hésitation pour le retour sur la façon de passer la barre de l'Ouro, ca passerait en ski en remontant 150m et en rasant les falaises, mais la paroi de Celse Niere est bien plâtrée, un peu ensoleillé, et je crains de me faire caillasser. Laborieuse opération de remettre les baskets pour descendre par le chemin d'été, puis remettre les skis pour reprendre la bande de neige qui pourrait me ramener jusque 1750m. Un passage vers 2000m demande un peu de déchaussage quasiment dans le lit du torrent, puis une section est tellement pleine de pierres et de débris que la glisse y est quasi impossible...
Et sur toute la longueur, du gros relief qui fini de m'achever les cuisses (qui n'ont pas été trop présente sur cette sortie).
Rétrospectivement, j'aurais du faire l'inverse, l'Ouro en ski, puis le reste sur le sentier.

Mais bon, 20cm de poudre sur les 500m de déniv supérieurs, du ski jusque 1750m, c'est quand même pas mal du tout pour une mi juin.


Refuge du Sélé
Lever de soleil dans le cirque du Sélé
Glacier des boeufs rouges
Bien blanc !
Stop 3300m
A peine descendu, ça commence à couler de l'Ailefroide !
Le top passage pour franchir la moraine..
Sur l'ex langue du glacier du Sélé
Vers le coup de sabre
Le petit chemin de neige, qui défarte séverement les skis !!

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.