Accueil > Sorties > Pointe de Méan Martin, par le Glacier des Fours : Sortie du 21 mai 2020 par abbomar
Chargement en cours...
Pointe de Méan Martin, versant Nord, depuis le Pont de la Neige, jeudi 21 mai 2020 par abbomar
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
course/2270-3330N6h14hlong parcours, avec de nombreux chaussages-déchaussages
Altitude de chaussage (montée) : 2280
Altitude de déchaussage (descente) : 2280

Activité avalancheuse observée : Nombreuses coulées de ces derniers jours (chaleur en journée) dans les faces N du glacier des Fours, mais sans gêne pour progresser dans la trace.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Comme chaque année, pour la fin de saison de skis je fais une course avec l'un de mes fils. Cette année ce sera après deux mois de confinement.
La course a été belle et agréable, mais la forme n'y était pas vraiment pour moi (je me suis arrêté à 200m de D+ du sommet).
On chausse les skis dès le parking à la maison cantonnière.
Un très mauvais passage, en neige dure et très pentu, juste avant d'arriver au pont de neige, nous oblige à cramponner pour passer (passage exposé) au dessus du ruisseau.
Vers le lac 2767, nous croisons un trio de randonneurs qui est monté par le ruisseau des Fonts, en partant de la Chapelle St Barthélémy. Ils disent que c'est dégueulasse et tout bahuté, avec des boules un peu partout.
Par la suite, la montée est longue et nécessite de nombreux chaussages-déchaussages. Nous passons par le col de Bézin pour rejoindre le glacier des Fours. Vers 3100 m, le trio de randonneurs nous dépasse et Richard les accompagnera pour aller au sommet.
La sortie sur l'arête finale (Epaule W du sommet) se fait à skis, sauf les 50-100 derniers mètres qui se font en crampons (neige très dure), avec un petit passage délicat.
La descente en face Nord du sommet est excellente (4 à 5 *), mais très courte (300m). Je descend seul jusqu'à 2900 m, à l'Ouest du col des Roches. Richard me rejoint, alors que je me faisais bronzer au soleil et c'était vraiment réparateur. Plus bas, la neige est transformée par le soleil et devient plus difficile à skier, sans pour autant que cela soit désagréable. C'est du ski de printemps et dans le bas, du ski sur des névés.
Enfin, pour éviter le mauvais passage de la montée au pont de neige, on rentre en empruntant un tout petit sentier dans des pierres instables en rive droite du ruisseau de la Lenta, puis on rechausse sur les dernières pentesjusquau parking, en skiant sur des taches de neige par-ci par-là.
Au total, il nous aura fallu 8 heures pour effectuer cette course.
A noter que la route est déneigée un peu plus haut jusqu'à 2370 m, parking des engins de déneigement.

Parking en bord de route.
On chausse à partir du parking, mais les couteaux sont utiles.
Les dernières pentes finales, avant le sommet (à gauche).
Arête sommitale (Epaule W).

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.