Accueil > Sorties > Traversée de la Chartreuse, Traversée Sappey-Granier : Sortie du 15 mars 2020 par alexlio
Chargement en cours...
De Chamechaude au Granier, marathon chartrousin, dimanche 15 mars 2020 par alexlio
Conditions de neige
Fin de saison en Chartreuse, assez de neige pour skier mais pas énorme non plus. Intégralité de l'itinéraire en neige sauf le bas des pistes du Granier où 10min de portage (150mD+) s'imposent.

- Chamechaude Ouest, moquette à 8h30
- Dent de Crolles Nord, neige dure à 11h
- Lances de Malissard Est, bonne transfo à 12h30
- Grand Manti Ouest, moquette à 14h
- Croix de l'Alpe Nord-Ouest, moquette à 15h
- Granier, Ouest, transfo lourde à 17h

Altitude de chaussage (montée) :
Altitude de déchaussage (descente) : 1150m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Voir récit

En cette période de confinement, petit retour en arrière sur la dernière sortie montagne permise avant l'hibernation printanière :

1 - Chamechaude
Départ assez peu matinal, on se donne rendez-vous à 6h au col de Porte, le jour commence à se lever, on se prépare et démarrons avec les premières lueurs. La neige est gélée, peaux neuves, on évite les zipettes. On prend de la hauteur, le Sud Grésivaudan change de couleurs et nous offre des dégradés de jaune et de violet. Sommet de Chamechaude, un peu plus d'1h, va pas falloir trainer pour finir la journée qui nous attend. L'itinéraire prévu nous prévoit un petit piquant : la descente de la Brêche Arnaud. Jamais faite en été, elle est réputée raide, et devient mon inquiétude du jour. En définitive, la bienveillance de Baptiste et son rappel sur skis nous permet de nous engager dans cet itinéraire alpin sans grande difficulté. Etienne et Jerem se permettant même de poser quelques virages entre les barres. Descente ensuite efficace puis très sanglière (bien Boar) sur l'Emeindras de dessous.

2-Dent de Crolles
Repeautage rapide, petit croc dans le cake du jour, et c'est parti pour la séance ski de fond jusqu'au pied de la Dent de Crolles : Col de l'Emeindras, sous le col de la Faîta, on esquive le Bec Charvet pour filer sur la route du col du Coq, traversée du col et enfin le pied de la prairie de la Dent de Crolles. Toujours personne sur l'itinéraire, une horde, voire un troupeau (50 individus ?) se nourrit des plaques d'herbes de plus en plus nombreuses et nous regardent dans l'effort, enchaînant nos dizaines de conversions jusqu'à buter sous les contreforts de la Dent. Traversée, passage du Pas de l’OEillle et la croix. Le panorama offert, que j'avais presque oublié il faut dire est superbe. Ouvert il nous laisse entrevoir toute la suite de l'itinéraire, et ça parait loin, et plat ! Le vent ne nous accorde pas de répit et nous enchaînons avec la descente sur le plateau.

3- Cheminée du Paradis
Encore un petit plus, pour agrémenter notre itinéraire, fin de descente, nous passons en mode portage pour traversée cette petite cheminée, beaucoup plus facile en cette période qu'en été où la neige permet de passer sans encombres à condition de ne pas avoir trop de restes de Noël et des succulents plats hivernaux à base de fromages. L'itinéraire se poursuit à travers les pins sur les crêtes puis nous remettons les skis pour traverser le chaos de Bellefont au mieux en évitant les sciallets, ponts et autre formes de neige piégeuses.

4-Lances de Malissard
Arrivés sous les Lances, plus qu'à monter au col de Bellefont par quelques conversions. L'absence de forme pour moi cette année commence à se faire sentir. Je me tire jusqu'au sommet avant de nous octroyer 10min de pause, en contemplant Belledonne. Nous faisons nos premières rencontres humaines de la journée. Il est 12h30, nous nous élançons dans la face Est encore non pourrie bizarrement, avant de continuer dans le fond du vallon sur une neige encore à moitié gelée et donc bien glissante, sans nous déplaire.

5-Grand Manti
Repeautage, un poil trop tôt, les quelques petites descentes derrière sollicitent mes peaux qui ne collent plus et me font lâcher le groupe. La montée au Grand Manti reste assez courte et je rejoins les potes au sommet. Souvenir d'une rando en poudre et dans le brouillard d'il y a quelques années où la vue du sommet était absente, mais où l'on avait passer un super moment à slalomer entre les arbres. Et bah ce souvenir ne nous aura pas rappelé qu'il ne fallait pas descendre trop bas et vite traverser vers Pratcel. Heureusement les dizaines de mètres perdues se rattraperont sur les bras et l'on arrive dans le vallon visé sans encombres.

6-Croix de l'Alpe
Domaine des raquettistes, la trace est faite, plus qu'à la suivre. Après un ravito d'eau dans un petit cours d'eau, assez rare dans ce massif karstique, nous poursuivons notre bambée en direction de la Croix de l'Alpe. La vue est toujours splendide, le temps agréable, pas trop chaud, les conditions sont vraiment réunies pour poursuivre noter traversée. Nous plongeons donc en direction de l'Alpette. Quelle belle invention le ski quand l'on voit tous les randonneurs à pieds autour !

7-Granier
Traversée du plateau de l'Alpette, nous rejoignons le pas des Barres un peu trop au Nord et nous revenons sous les barres pour trouver l'entrée. Derrière, fatigué, tête baissée, je loupe la bifurcation droit au-dessus vers les échelles et perd encore un peu d'énergie à faire des petits allers-retours dans les sangles des barres. Sortis sur le plateau, nous poursuivons notre dernière montée vers le sommet Nord, consécration de notre traversée. En regardant à l'Ouest la Chartreuse se dote de son manteau printanier, au Sud, le lointain Chamechaude du matin, au Nord le lac et à l'Est le Mont Blanc. Pas moche pour finir. Descente par les barres de Tencovaz, manquant de neige avec une désescalade pénible, les prés, encore une forêt à faire peur à un sanglier aguerri et nous retrouvons les pistes en grande courbe pour terminer la journée. Petit portage pour finir et salir les chaussures, et nous nous posons sur le parking, partageant nos quelques victuailles restantes avec l'impression du devoir achevé.

Lever de soleil sur le Sud Grésivaudan
Pressé le type !
Brêche Arnaud du haut..
..du dessous
Tienos sous la brêche Arnaud
Montée du pas de l'Oeille
La prairie qui sèche
Panorama au dessus de Crolles
Traversée vers le Paradis
Montée aux Lances
Sommet des Lances
Direction Grand Manti
Descente face Est
Grand Manti
Croix de l'Alpe
Belledonne en arrière plan : la prochaine fois
Plateau de l'Alpette
Au milieu de la forêt chartrousine
Dernier sommet en vue
Le lac au loin
Le printemps en Chartreuse
La team du jour
Début des barres de Tencovaz
La voiture est en bas !
Fin en bas des pistes du Granier

Commentaires
» Par Geoff, le jeudi 02 avril 2020 à 16:25

Magnifique !!! :D
Purée je donnerai cher pour une belle bambée comme celle là. Merci de nous faire voyager par procuration. :cool:

» Par taramont, le jeudi 02 avril 2020 à 22:45

sortie d'exception ! pour la dernière vous avez fait fort et honoré la Chartreuse comme elle le mérite ; bien que tronquée, votre saison aura été brillantissime...pour notre plus grand plaisir aussi ; la saison prochaine on vous aura à l'Oeille :wink: en attendant, haut les coeurs dans l'adversité

» Par alexlio, le dimanche 05 avril 2020 à 17:22

Il est toujours bon de se remémorer de bons souvenirs :roll:
Merci taramont :) et merci pour la relecture :oops: si le retour sur les skis n'est pas pour cette année il sera bien pour l'année prochaine... :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.