Accueil > Sorties > Col des Fonds, par le Vallon du Fruit : Sortie du 15 mars 2020 par veloski
Chargement en cours...
Tour de l'Aiguille du Rateau par le vallon du Fruit, dimanche 15 mars 2020 par veloski
Conditions de neige
Col de Chanrouge: conditions printanières (neige dure très bon grip à la montée et moquette au retour). Il subsiste de la neige froide généralement dure en revers nord.
Col du Rateau versant ouest : 10-15 cm de poudre sur fond dur.
Col du Rateau versant est - descente nord sur le lac du Pêtre: 10-15 cm de poudre sur fond dur (avec quelques reliefs en partie basse).
Col de Chanrouge versant nord : 10 cm de poudre sur fond dur.

Globalement la skiabilité est bonne

Altitude de chaussage (montée) : 1700 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1700 m

Activité avalancheuse observée : plaque de fond en versant est vers le refuge du Saut. Grosses coulées parties avant 13h00 en versant ouest secteur Aiguille du Fruit.

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : voir trace GPS

Départ de Méribel-Mottaret, tôt matin (6h30) et chaudement vêtus (-5°), sous un ciel serein...Le crissement de nos skis sur la piste menant au Plan de la Tueda occulte le concert matinal de l'avifaune locale alors que, une fois la maison de la réserve naturelle dépassée, notre échauffement se poursuit en gagnant de l'altitude, sur les pentes colorées des pins cembro (arbre emblématique du secteur tout comme le casse-noix moucheté, dont l'effigie sculptée trône à l'orée de la réserve, créée en juillet 1990).
Laissant derrière nous les chalets du Plan puis du Fruit et face à l'aiguille éponyme, nous nous élevons jusqu'à l'entrée du Vallon du Fruit. Nous traversons le torrent des Allues, dont les nombreux méandres apportent un peu de relief au vaste plan du vallon, enserré entre l'Aiguille du Fruit et l'arête de Bois Marin. En approchant des barres rocheuses des Grands Dîners, Christian repère un bouquetin tandis qu'un peu plus loin, c'est une harde d'une dizaine de chamois qui broutent les pentes déneigées. Toujours à l'ombre, nous atteignons le Refuge du Saut, admirant les reliefs de la Grosse Tête, dont les pentes sont marquées par quelques coulées, avant de longer le ruisseau de Chanrouge, refroidis par l'antipathique bisolet du matin ! L'accroche des skis est par contre excellente et nous parvenons, enfin ! au soleil, après avoir emprunté le cheminement du goulet. Il est temps de nous accorder quelques instants pour apprécier le paysage : au sud-ouest, le Mont Coua au bas duquel le vallonnement conduit au Passage et au Roc des Eaux Noires et dominant le Col de Chanrouge (premier objectif de la journée), les Aiguilles des Corneillets et de Chanrouge, aux esthétiques arêtes...Au-delà, du Grand Mont Coua et de la Pointe des Fonds, s'élèvent Dôme et Aiguille de Polset.
La rando prend des allures de promenade alors que nous traçons les multiples vallonnements conduisant au Col du Rateau, ouvert entre son aiguille et Roche Nue, qui nous replonge pour quelques instants à l'ombre. Le deuxième col du jour atteint, de nouvelles perspectives s'offrent à nous : Roc de la Pêche et Roc du Mône avec en toile de fond, les glaciers de Vanoise et le massif du Mont-Blanc...
La corniche franchie, nous effectuons une bien agréable descente, découvrant le flanc est du Rateau, aux roches mordorées. Privilégiant la partie supérieure de la Combe du Rateau, nous nous imprégnons de l'ambiance particulière des lieux : grand silence, étendues quasi vierges, solitude inhabituelle compte tenu de la proximité des stations de ski (c'est alors que nous nous demandons si elles ne sont pas fermées...comme nous le confirmeront plus tard la vue sur le Mont du Vallon et surtout la fin de la rando !) Encore quelques virages sous l'arête nord du Rateau, qui se donne des airs de Petit Cervin!!! avant de repeauter au Plan du Pêtre et remonter la combe du ruisseau des Avals, dominés par la Grosse Tête, dans une douce ambiance. Bouclant notre tour du Rateau, nous revoici au Col de Chanrouge, face à la Roche Pellier et prêts pour une descente sur neige de printemps, revenue à point !Le refuge du Saut est ainsi rapidement atteint et nous découvrons alors de nouvelles coulées, issues des contreforts de Grosse Tête puis, plus bas, des pentes de l'Aiguille du Fruit.
La faible déclivité du Vallon du Fruit nous incite à repeauter et nous profitons du calme le long du torrent avant de retrouver maints promeneurs/raquetteurs/découvreurs de ski de rando (!)...suite à la fermeture de la station. C'est la première fois que nous croisons tant de monde alors que, descendant la piste, nous rallions le plan de Tueda...où il semblerait que la majorité des vacanciers se soient donné rendez-vous pour profiter de la magnifique journée ! Pour nous, elle le fut, également même s'il y a eu plus de kms (23) que de dénivelée (1270 mètres).

Merci Florence pour ton récit ...


Fichier GPS lié : Afficher
L'effigie sculptée du casse-noix moucheté trône à l'orée de la réserve.
Toujours à l'ombre, nous atteignons le Refuge du Saut.
Le long du ruisseau de Chanrouge.
Montée au Col de Chanrouge.
Du col, la suite de l'itinéraire se dévoile: le Col du Rateau, ouvert entre son aiguille et Roche Nue.
L'Aiguille du Fruit.
La rando prend des allures de promenade alors que nous traçons les multiples vallonnements.
La pente nord de l'Aiguille de Chanrouge.
La Pointe du Rateau versant ouest.
Le col du Rateau défendu par une corniche.
Par delà le Roc de la Pêche émergent la Pointe de la Grande Glière et la Grande Casse.
Le Rocher de Plassa sur fond de massif du Mont Blanc.
Nous effectuons une bien agréable descente.
Encore quelques virages sous l'arête nord du Rateau, qui se donne des airs de Petit Cervin !!!
La Grosse Tête.
L'aiguille des Corneillet et Col Rouge.
Dans la gorge du Ruisseau de Chanrouge avant de rejoindre le refuge du Saut.
Le refuge du Saut.
Nous rallions le plan de Tueda.

Commentaires
» Par savoy, le dimanche 15 mars 2020 à 21:31

Toujours poète! :)

» Par djack, le lundi 16 mars 2020 à 09:18

jolie sortie mais le ski n'est-il pas interdit dans la réserve ??

» Par veloski, le lundi 16 mars 2020 à 13:09

@savoy : le mérite revient à Florence !
@djack : l'unique piste d'accès au refuge du Saut passe effectivement dans la réserve naturelle, mais les zones interdites d'accès sont signalées par des panneaux que chacun est tenu de respecter.
Pour info, les pistes de fond de mottaret sont tracées dans la réserve !

» Par djack, le lundi 16 mars 2020 à 14:16

ah d'accord! merci de ta réponse. Votre balade me fait bien envie. Mais vous avez fait des bornes! Au final, vous avez mis combien de temps pour ce joli tour?

» Par veloski, le lundi 16 mars 2020 à 17:52

@djack: une sortie réalisée en mode balade (7h00) :cool:
...
A noter pour la saison prochaine !!!

» Ajouter un commentaire
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.