Accueil > Sorties > Roche Parstire, Versant Ouest (Pointe 2113m) : Sortie du 28 fevrier 2020 par Nico
Chargement en cours...
Pèlerinage annuel à la Roche Parstire, vendredi 28 fevrier 2020 par Nico
Conditions de neige
Légère croûte jusqu'à 1500 m, surmontée de quelques cm de neige légère tombée sans vent (environ 5 cm). La pluie s'est invité dans la nuit de jeudi à vendredi au moins jusqu'à 1500 m.
Au dessus, la neige fraîche est très dense, à cause du travail du vent. Néanmoins, le ski y est bien agréable. Skiabilité 4*.
Au retour, en milieu d'après-midi, la neige est bien lourde, humidification en cours.

Altitude de chaussage (montée) : 1250 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1250 m

Activité avalancheuse observée : épaisse couche de neige récente tombée en milieu de semaine (mercredi et jeudi), bien travaillée par le vent (bien dense sur les 30 derniers cm, plus meuble en dessous). Structure de plaque avérée surtout dans les orientations E et N. Nous ne sommes pas allés chercher les pentes les plus raides sous le sommet, trop chargées selon nous.

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Le Mappaz > Les Colombières > Les Bouchets > Sentier botanique > Stèle 1961 > Sous les Chavonnes > Le Get > Sommet 2109 > Le Get > Les Grands Plans > L'Entrus > Col du Pré > Les Ravines Rouges > Les Colombières > Le Mappaz

Après avoir regardé les copains se gaver autour du Bec de l'Âne et du Ruitor du 21 au 23 février, après avoir fêté mon anniversaire le 24 depuis le fond de mon lit, après avoir roupillé pendant près d'une semaine, il est temps pour moi de mettre le coup de poignard final à cette satanée grippe, après laquelle je peste encore...!
Et malgré un état général encore un peu faible, pas question de rater le soleil et la neige fraîche, tombée en quantité très honnête dans le Beaufortain !
Direction mon jardin du coup, et les alpages de Roche Parstire, les plus beaux, ceux qui dominent le lac de Roselend et font face au Mont-Blanc (surmonté de lenticulaires aujourd'hui, signe d'une nouvelle dégradation pour le week-end).
C'est avec une température digne d'un véritable hiver que nous démarrons, avec Emilie, du Mappaz, vers 8h. La trace vers les Bouchets est bien physique, en raison de l'épaisseur conséquente de neige récente (50 cm environ) mais aussi de la présence d'une petite croûte cassante jusqu'à 1500 m environ. Au-dessus, c'est dense, à cause du vent.
Le sentier botanique, dans la forêt sous la crête, est magnifique. Nous gagnons la crête, et la vue sur le lac, moment choisi par Geoff, Léo et David pour nous rejoindre. C'est la toute première Roche Parstire de Geoff, il ne semble pas regretter son déplacement dans le Beaufortain.
Nous décidons de ne pas d'engager dans la pente finale pour le sommet, trop chargée. Et nous effectuons une première descente, bien agréable, jusque sous les Chavonnes. C'est avec un grand sourire que nous remettons les peaux, pour tracer jusqu'au sommet, en passant par le Get. Petit pique-nique en haut, petite lampée de Génépi, et avec Emilie, nous nous élançons à nouveau vers le Get pour regagner le col du Pré. Geoff, Léo et David descendent quant à eux en direction de la Barme pour boucler par la Charmette.
Le retour par les Ravines Rouges est toujours aussi bucolique, au milieu des arbres enneigés. La dernière descente, en neige très lourde, ne restera pas dans les annales.
Encore une bien belle journée au-dessus d'Arêches. Et un semblant de forme retrouvé, enfin.


Commentaires
» Par Geoff, le lundi 02 mars 2020 à 14:46

Oh ouiiiii quelle est belle cette Roche Parstire... Merci Nico de nous avoir invités dans ton jardin ! :cool:
Je crois qu'on se reverra belle montagne ! :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.