Accueil > Sorties > Col de Roche Noire, Versant Est : Sortie du 18 fevrier 2020 par ThibsR
Chargement en cours...
But nivo au col de Roche Noire (versant est), mardi 18 fevrier 2020 par ThibsR
Conditions de neige
Sur la piste forestière, des lambeaux de neige, le premier assez long pour chausser un peu. A partir du ruisseau du Frénet (1400m), cela se skie.
Jusqu'à 2100m, presque pas de neige récente, donc fond dur irrégulier, pas encore revenu à notre descente vers 10h45 (début de décaillage en contre-pentes les mieux ensoleillées).
Au-dessus, poudreuse de plus en en plus épaisse, davantage que prévu : jusqu'à 30-40cm sous le col, tip top qualité 5 étoiles, mais on n'ira pas taquiner au-dessus les pentes >30°.
Le col a une belle corniche, mais avec un large passage à droite.


Altitude de chaussage (montée) : 1300 (puis déchaussage long, vrai chaussage 1408)
Altitude de déchaussage (descente) : 1408

Activité avalancheuse observée : rien n'est parti durant la sortie, mais à partir de 2500m, poudre récente (20 à 40cm d'épaisseur) sur couche sans cohésion (~5cm), partant très facilement en plaques.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Arrêt avant la pente finale

Nous étions partis très matinaux pour un "tour du rocher de l'homme" avec obligation de retour pour le taf cet après-midi... Vues les quantités de neige récente annoncées, on espérait pas trop l'ambiance "powpow" qui nous fut finalement offerte. Le début de la montée, avec un pauvre mm de fraîche vers encore 2000, semblait d'ailleurs annoncer pénurie.
En fait, plus haut, la couche meuble devient vite conséquente. D'abord irrégulière, c'est finalement un superbe tapis profond qui nous promet bien du plaisir. Ajouté au cadre splendide de ce vallon que nous découvrions tous deux, voilà donc de quoi jubiler un tantinet...

Sauf que... Arrivant sous le col, juste sous les pentes >30°, la cohésion de la couche change brutalement, la neige part en plaques sous les skis. On creuse au bâton, à la main, on fait mumuse avec la neige genre roulée, on admire les fissures créées par nos appuis... Le diagnostic semble clair : ça craint, on ne montera pas au-dessus.

Tant pis pour le tour, le début de descente tout poudre console largement !


Le col au soleil levant
C'est beau, c'est poudre...
Bon, on va s'arrêter par là...
Tant pis pour la meringue
Yepa
Yepa yepa
Dans le rétro : bien du plaisir

Commentaires
(pas de commentaires)» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.