Accueil > Sorties > Grand Rocher, du foyer de fond du Barioz : Sortie du 12 fevrier 2020 par taramont
Chargement en cours...
Avec Claire Bretecher, dans les clairières du Grand Rocher, mercredi 12 fevrier 2020 par taramont
Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 1420m
Altitude de déchaussage (descente) : idem

Activité avalancheuse observée : RAS
Quelques cm de poudreuse légère datant de la veille ou de la nuit déposés sur un fond dur avec quelques petites zones glacées sur les croupes. Très très agréable à skier.
Dans la forêt, deux courtes zones où le déchaussage est conseillé à la descente

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Espace Nordique/Sommet/Descente jusqu'à 1520m sous Chalet Pierre Roubet/Sommet/Descente versant W jusqu'à 1700m/Sommet/Retour Espace Nordique

Ah non, je ne serai pas un godillot aujourd'hui ! Déjà donné là-dedans le WE dernier. Et faudrait pas qu'on me croit en marche, manquerait plus que ça ! Mon humeur morose a besoin aujourd'hui de partir skis aux pieds, de rayons rasants, de glisse, d'air piquant. Il n'y aura pas de Frustrés, rien qu'une Agrippine qui ne s'est pas arrangée avec les années et qui, même si moyennement concernée, veut promener sa Cellulite dans les Belledonnes.

A Tencin, l'Abbé Calès, tentateur, agite son pinceau en direction de notre ponctuation préférée. Mais rien à faire, la matinée est bien avancée, il me faut de l'W, orientation qui me va bien et pas seulement parce qu'elle s'ensoleille tardivement.... Et, bien entendu : j'ai lu le BRA.

Au col du Barioz, mon choix ne me paraît plus vraiment évident : il n'y a pas que la Chartreuse qui soit verte. Mais quelques virages plus loin sur la route qui mène à l'Espace Nordique, la glace est discrètement saupoudrée de sucre du même nom. Je reprend courage. Et je fais bien.

Dans les bois, il y a bien quelques petites zones qui mériteraient un déchaussage. Mais, faudrait se baisser.....et le moral attend un déclic pour remonter. Dans la montagne, il vient toujours le déclic, suffit d'attendre. Et oublier que le lac de Crève Coeur est dans le coin.

Et toc, voici le Chalet de Pierre Roubet dans sa clairière. Un jour d'automne là-haut, j'ai croisé une perdrix bartavelle et le souvenir remonte comme la bouffée d'un instant de bonheur. Déclic et c'est parti. J'en veux encore un peu à l'hiver si petit joueur cette année. D'ordinaire, dealer de haut vol, il nous livre sa poudre sans pleurer ni la quantité ni la qualité entre ces petits épicéas clairsemés. Pourtant, aujourd'hui, ne boudons pas notre plaisir à venir : la petite quantité déposée sur un bon sommier rustique est de la bonne.

Chaque fois le même choc esthétique lorsqu'on arrive sur la crête et que surgit toute la chaîne de la rive D de la vallée du Bréda. Que du beau monde et que de souvenirs...Allons Agrippine, fais une première descente, seules 3 personnes sont passées avant toi, il reste encore des souvenirs à engranger. A l'orée du bois, pas d'hésitation, ce serait un crime de ne pas remonter. La foule des grands jours arrive en équipements variés. Raquettes essentiellement. Et ils me font non pas une tranchée, mais un boulevard de piétinement, on dirait un jour de transhumance, les crottes en moins. Rapidement, je quitte le sommet et sa foule pour me laisser glisser dans le versant W jusqu'à 1700m sous les Ruines de la Belle Etoile. La remontée est de toute beauté. Quelques traces, dont les miennes, brillent de tous leurs feux sur les douces croupes et les combes complaisantes. Je déguste le paysage sommital pour la 3e fois pour enfin m'arracher de cette insolente beauté. La morosité a pris le large depuis belle lurette.

Claire Brétécher repose en paix ! notre prise de liberté, nous les femmes, nous te la devons un peu. Regarde ce que j'en fais. Le Destin de Monique est scellé.

(photos téléphone, désolée, j'avais bien pris mon Réflex mais n'ai pas eu le réflexe d'y mettre une carte SD)


au-dessus du Chalet de Pierre Roubet
Rayons rasants sur l'édredon
un obstiné
un skieur se dirige vers le sommet
corniches au-dessus des pentes E
les géants de la rive D de la vallée du Bréda
large trace de raquettes (de loin, j'ai cru à une coulée !)
festons brodés au début de la descente W
Restons groupés, dirent-ils
un arbuste sur mon balcon
vallée du Bréda

Commentaires
» Par 6BerYeti, le mercredi 12 fevrier 2020 à 22:48

Toujours le chic des mots et l'esthétique des photos !
:roll:

» Par Vinchy, le mercredi 12 fevrier 2020 à 22:48

Ah ouf! Jusqu'à présent, je croyais être seul à me balader en montagne toujours avec mon Réflex :wink:

» Par moumoune, le jeudi 13 fevrier 2020 à 11:13

Eh bien ton portable fait très bien les choses! Plus besoin de t'encombrer du réflex...

» Par xdo, le jeudi 13 fevrier 2020 à 13:37

Sympa la dédicace :-)

» Par jpc, le jeudi 13 fevrier 2020 à 14:41

Les mots justes sur les émotions, merci taramont : le déclic (musculaire ou imaginaire) pour se pousser vers le haut, l'importance de femmes comme Claire Bretécher…

» Par 1viT, le jeudi 13 fevrier 2020 à 15:11

Tiens, une fenetre de liberté pour incorrigible invité :lol: dans l'aveuglement Stalinien de quelques utopistes shifourien !Historiquement, quand les humains sont gagnés par le stress,ils deviennent peureux et inquiets, et commettent des folies.
Merci pour ce moment :roll:
Je lance le chrono pour enregistrer la durée de vie de ce massage. :P

» Par cassien, le jeudi 13 fevrier 2020 à 16:34

Toujours de belles courses, bravo. :wink:

» Par p1p1, le jeudi 13 fevrier 2020 à 20:43

Alors là je ne comprends pas comment vous pouvez vous extasier devant autant de Salades de saison :-)
Je décerne une fois de plus le grand prix du CR à Taramont... Bel hommage...

» Par billyolive, le jeudi 13 fevrier 2020 à 23:16

Frustré d’etre Au boulot :wink:

» Par stfpetitcaillou, le vendredi 14 fevrier 2020 à 19:50

je reconnais le style cheveux courts, blonds et bleus profonds du regard, de cette jolie femme de culture.
ce n'est pas ma BD préférée mais le personnage en vaux la peine...peine...de son charisme...douceur...beauté.

Monique, t'es une star toujours et encore...encore..s'il te plait. <3

» Par cess, le vendredi 14 fevrier 2020 à 21:13

Merci pour l'hommage à Bretecher.. et au Grand Rocher!!!!.????
Ah " la vie de Monique" .. hâte de la lire!!!!

» Ajouter un commentaire
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.