Accueil > Sorties > Taillefer, par le Pas de la Mine : Sortie du 12 fevrier 2020 par stephsancy
Chargement en cours...
aujourd'hui le taillefer ne se laissait pas facilement faire, mercredi 12 fevrier 2020 par stephsancy
Conditions de neige


Altitude de chaussage (montée) : 1450
Altitude de déchaussage (descente) : 1450

Activité avalancheuse observée : r.a.s, pas de risque d'avalanche pour cette course.
- du parking jusqu'au début des crêtes de Brouffier petites peuf agréable sur fond dur.
- à partir de 2250m jusqu'au début du pas de la mine, alternance entre accu et plaques de neige dure/glace.
- pas de la mine en glace, neige dure à très dure, parfait pour les crampons mais faut bien taper.
- combe de l'Emay alternance entre accu et neige dure et plaques de glaces.
- du col du grand van jusqu'au sommet du Taillefer neige dure voir très dure, plaques de glaces.
-

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : suivre topo

il est des jours qui sont paradoxaux, grand soleil, une petite pose de neige la veille et pourtant, un vent fort soutenu voir en rafales, une neige très alternative quasi sur tout le parcours, et un Pas de la Mine plutôt tendu dans les conditions actuelles.

c'est hier soir que je me décide pour faire le Taillefer via le pas de la mine.
une carte ign prêtée, des infos avalanches, un dernier coup d’œil sur la météo, allez hop ma décision est prise.
départ ce main du parking du pylône direction le Taillefer. (infos neige voir ci dessus).

jusqu'au pied du pas de la mine, "jusqu'ici tout va bien", chaussage des crampons, skis sur le sac, c'est parti.

les crampons s'enfoncent mais pas de bcp, et ce n'est que le début de la traversée.
la pente se raidit très vite, vu le manque de neige on est largement sur du 45°/50°, heureusement pas d'accu, que neige dure voire très dure, faut parfois taper dur et un moment pour faire de bonnes marches histoire de pas trop galérer à la descente.

j'arrive prudemment au sommet du pas, "jusqu'ici tout va bien", il y a suffisamment d'accu de neige pour descendre dans la combe de l'Emay, car le vent est trop fort pour pouvoir passer par les crêtes.
en effet, une fois le pas de la mine franchi, ce vent ne me quittera plus jusqu'au même point du retour.

paysages merveilleux, seul, pas une trace depuis le pied du pas de la mine, je me sens seul au monde.
les conditions sont difficiles, et oui, même pour un bougnat habitué au fort vent et neige dure...

j'arrive au col du grand van, "jusqu'ici tout va bien" je tente dans un premier temps avec les couteaux, mais je me rends vite compte que ça passera pas...
pas le choix, crampons, (vive les petzl arvis hybrid, d'une légèreté et d'une facilité à mettre en toutes conditions)...

sommet du Taillefer atteint...mais le retour sera tout autant délicat, fort vent, neige moyenne, et une descente du pas de la mine à faire en toute tranquillité, surtout pas de précipitation...

le retour se passera tranquillement et sans encombre, "jusqu'ici tout c'est bien passé"...
conclusion une course qui se devait être tranquille sous certaines conditions,
peut vite se transformer en parcours du combattant...

aucun regret, magnifique course, sommet emblématique, bref que du bon air pour le Taillefer.
à faire et à refaire...


Commentaires
» Par Thierry38v, le mercredi 12 fevrier 2020 à 21:03

Bravo d'avoir persévéré pour ce grand sommet !

» Par stephsancy, le mercredi 12 fevrier 2020 à 22:07

merci, j'avoue que plusieurs fois j'ai hésité, mais une fois partie c'est dur de faire demi-tour sans arriver au but... :happy: :lost:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.