Accueil > Sorties > Crêt du Rey, Tour du Crêt du Rey : Sortie du 25 janvier 2020 par veloski
Chargement en cours...
Tour du Crêt du Rey au plus près, samedi 25 janvier 2020 par veloski
Conditions de neige
Sur l'ensemble du parcours neige généralement froide, mais très irrégulière avec alternance neige durecie par le vent, croûtée cassante et plus rarement un peu de poudre tassée.
Seule la descente sur la route du Cormet parfaitement damée par les passages permet un ski "confortable".
Un peu de transfo sous 1500 m pour le final.

Une skiabilité globalement médiocre !

Altitude de chaussage (montée) : 1385 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1385 m

Activité avalancheuse observée : cassures et plaques de fond anciennes. Aucun départ observé ce jour.

Skiabilité : Médiocre


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : voir trace GPS

Compte tenu de la météo annoncée (éclaircies plutôt au nord), du retour d'Est et de l'accumulation de nuages au sud!!!nous tentons notre chance, une fois de plus, du côté de Granier et privilégions la route forestière «Tour du Beaufortain », rive droite du torrent du Cormet d'Arèches. A travers les trouées, nous apercevons les rochers bien secs de Rocheboc et les pentes plus ou moins herbeuses de la Chaille. L'oratoire de Crévolard reçoit les premiers rayons de soleil tandis que nous poursuivons notre échauffement, appréciant l'absence de vent !
La forêt des Collières traversée, nous parvenons au hameau de Laval, encore à l'ombre, et Christian me propose le tour du Crêt du Rey, en montant par les pentes du ruisseau de la Pouprezaz, où nous rejoignons bientôt une trace : montée agréable entre aulnes et quelques résineux, encadrée par les contreforts rocheux dominant le lac de Pouprezaz et la crête du Faille, au bas de laquelle une harde de chamois traverse à vive allure. Le vallon s'élargit, au niveau de la crête dentelée de la Raisse et nous apprécions la tranquillité des lieux, d'autant plus que ciel bleu et soleil sont de la partie. Cette belle ambiance contraste avec les nuages aux teintes sableuses environnant les sommets de Vanoise.
Nous traçons désormais pour atteindre le col de Corne Noire, la longue arête du Crêt du Rey nous rappelant de précédentes sorties. Au col, de nouvelles vues s'offrent à nous : Pointes du Col et de Dzonfié, Grande Pointe de Bizard et de Comborsier...pendant que nous nous préparons à la première descente du jour, sur une neige irrégulière (tassée, croûtée ou durcie par le vent). Le versant ouest de la Pointe de Combe Bénite offre quelques belles cassures, vers lesquelles nous ne nous aventurons pas puisque nous gagnons les chalets des Veaux du Fruit puis la Plagne où nous repeautons dans une douce ambiance. A travers les vallonnements successifs, nous montons au col de Pierre Percée, dominés par l'omniprésent Crêt du Rey et admirant l'ampleur des alpages enneigés. Changement de décor au col avec en toile de fond le massif du Mont-Blanc et «à portée de main», le Cormet d'Arêches et le Mont Coin (à qui nous avions, récemment, rendu visite). La descente est telle que nous l'imaginions : pas top !!! : alternance de poudre tassée, de neige croûtée ou verglacée, dans une fraîche ambiance (versant ubac crêt du Rey). Ralliant les abords du Refuge de la Coire, bien fréquenté ce jour, nous décidons de continuer la descente par la piste, après un dernier coup d’œil aux couloirs de la Grande Paréi. Plan Pichu est vite traversé et les lacets de la route nous font rapidement boucler notre circuit, avant de retrouver l'itinéraire forestier du matin, agrémenté de quelques passages sous épicéas. Le soleil nous réchauffe sur les derniers mètres du parcours et nous atteignons le parking, heureux de cet esthétique et long tour, en terre beaufortine !

merci Florence pour le récit de la sortie


Fichier GPS lié : Afficher
L'oratoire de Crévolard.
Quelques obstacles à franchir.
La forêt des Collières traversée, nous parvenons au hameau de Laval.
Les nuages aux teintes sableuses environnent les sommets de Vanoise.
En montant par les pentes du ruisseau de la Pouprezaz.
Traversée de chamois.
Les crêtes, du Mont Coin à la Pointe de la Portette
Nous apprécions la tranquillité des lieux.
Le vallon s'élargit, au niveau de la crête dentelée de la Raisse.
Les pentes de la Grande Paréi.
Le Crêt du Rey versant est.
Du col de Corne Noire, le Crêt du Rey versant sud.
Au col, de nouvelles vues s'offrent à nous.
Quelques virages tout de même !
Roche de Janatan et Pointe du Col.
Repautage vers les chalets de la Plagne.
Col de la Pierre Percée, au plus près du Crêt du Rey.
Vers le chalet du Gormet.
Le refuge de la Coire.
Un dernier coup d'œil sur le Crêt du Rey.

Commentaires
» Par rafale38, le samedi 25 janvier 2020 à 20:07

Nous avons eu la même idée :wink:
Dommage de ne pas s'être croisé

» Par veloski, le samedi 25 janvier 2020 à 20:51

Oui, mais pas tout à fait le même tour. Nous nous sommes contenté de la version light :wink:
Une rencontre aurait été sympa en ces lieux déserts. :cool:

» Par philou3873, le dimanche 26 janvier 2020 à 11:59

Faut emmener une tronçonneuse en rando maintenant :D

» Par steph-de-mau-73, le dimanche 26 janvier 2020 à 18:44

On a faillit se croiser, on était du côté de la Roche Janatan! :wink:
On aperçoit nos traces sur le cliché 15... :P
C'est beau le Beaufortain! :roll:

» Par veloski, le lundi 27 janvier 2020 à 17:36

@philou3873: cette année, nombreux sont les arbres couchés ! Il va falloir réviser la liste du matos rando ! :lol:
@steph-de-mau-73 : lors de notre montée vers Pierre Percée, nous avons aperçu de loin trois randonneurs qui se dirigeaient vers le col de la Légette. C'était donc vous ! :cool:
Le secteur se prête bien à de beaux enchaînements ! :wink:

» Ajouter un commentaire
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.