Accueil > Sorties > Chamechaude, Versant Ouest : Sortie du 21 janvier 2020 par jpc
Chargement en cours...
Les Grandes Alpes: Chamechaude (Isère) par sa face Ouest, mardi 21 janvier 2020 par jpc
Conditions de neige
Partie du haut :
- 1ere combe sous le sommet, le long de la falaise : alternance de neige très dure et de passages avec 5-10cm de poudre jusqu'à la sortie du goulet au-dessus des paravalanches (attention : une faute de carres dans cette partie pourrait ne pas pardonner).
- 2eme combe avant le dernier ressaut : alternance de poudre, de neige dure et de zones glacées ou décapées (pierres).
Partie médiane jusqu'à la cabane : 10-15cm de poudre en cours de tassement, bonne mais trafolée.
Boarder cross : lustré, enneigement correct mais si l'on ne voit pas encore les requins, on voit bien les récifs coralliens.
Pistes : neige damée, avec assez de poudre pour que cela reste plaisir (heureusement plus d'herbe que de cailloux en sous-couche).

Altitude de chaussage (montée) : au col, cela porte
Altitude de déchaussage (descente) : sous le pied

Activité avalancheuse observée : BERA 2 > 3.

Skiabilité : Médiocre


Récit de la sortie
Cette excursion au départ du col de Porte (Isère) est à juste titre fort réputée. De vaillants skieurs se lancent donc régulièrement sur le flanc de cette montagne qui est le point culminant du massif de la Chartreuse (Isère et Savoie), et l'itinéraire 2020 est désormais damé de haut en bas.
On ne saurait assez remercier ces guides numériques qui améliorent la sécurité et permettent une régulation efficace de la fréquentation (ils ont fleuri depuis une quinzaine d'années, le plus réputé étant assurément skitour.fr, importé des Pays-Bas suite à la montée des océans). Les skieurs, qui autrefois partaient à leurs risques et périls dans le grand blanc givré (ce qui réservait ce sport à quelques pratiquants héroïques comme le rapportent les chroniques de l'époque), peuvent désormais bénéficier de nombreuses informations sur l'état des pissettes qui balisent le parcours en cas de brouillard ou sur la présence d'obstacles (clés de voitures, étrons, lunettes; skis, et l'on en passe). Mieux encore, l'absence de sortie affichée sur un itinéraire leur permet d'en déduire que personne ne l'a parcouru (et inversement), d'où la surfréquentation observée les jours précédant une sortie (cet effet "skitour" suppose donc une consultation assidue du site pour savoir dans combien de jours une sortie sera rentrée). Aux amateurs de tranquillité, on ne saurait donc assez conseiller de sortir plutôt le lendemain du jour où une sortie s'affiche (à l'inverse d'une erreur courante qui consiste à éviter ce jour)[1].

Cette excursion ne doit pas être prise à la légère (ni à La Flégère, ou alors avec des chaussures modèle Gignoux24h ou Bonhomme83km —voir aussi les Pivaudran2020). Il n'est d'ailleurs pas rare de voir, comme aujourd'hui, les ascensionnistes à couteaux tirés. Le skieur prévoyant n'envisagera donc l'ascension qu'avec prudence. D'autant plus que certains (qui affichent pourtant une impressionnante assurance) pallient l'oubli des couteaux par un piolet ou autre objet acéré ancré dans un sandwich au pâté de tétras.
Reconnaissons toutefois, au fil des expéditions que nous avons menées dans cette face Ouest, que les skieurs du crû ne voient pas tous rouges : ils seraient plutôt portés sur le vert ou sur le jaune, qu'ils transportent dans de petites fioles métalliques ; grâce à quelques échanges de godets, il devient possible de rester sur la trace quand vous vous faites doubler ou de passer à droite de la Folatière sans faire de prières.

L'amoureux des cîmes trouvera enfin un plaisir certain à contempler un panorama des plus grandioses (Gratuit. Vue à 360° au sommet), et même à envoyer du bois en redescendant sur ses skis dont il aura pris soin d'enlever la peau.


[1] A l'inverse de ceux qui demandent l'interdiction de ce genre de site ou de l'affichage des sorties, il serait même d'intérêt public que les concepteurs de skitour.fr introduisent dans le site un algorithme avertissant les usagers de l'imminence d'une sortie sur l'itinéraire X à la date Y.

Me laissera-t-il passer ?
Un passage de rimaye toujours acrobatique… (brèche Arnaud)
Et au milieu flotte une clairière (Habert Emeindraz)
Lueur d'espoir ! (Alpe du Grand-Serre, Obiou…)
Puisqu'on vous dit que le haut est pelé et gelé !!
Mais c'est quand même bien beauuu, la montagne ! :)

Commentaires
» Par Rémo Barbaruli, le mercredi 22 janvier 2020 à 06:33

Toujours prêt à donner de sa personne pour explorer des contrées inconnues, bravo ! :roll:

» Par Philippe Bocquet, le mercredi 22 janvier 2020 à 07:14

:) :) :)

» Par rhododendron, le mercredi 22 janvier 2020 à 07:58

Tout est dans le ton...
Magistrha!ha!hal!

» Par Titifb, le mercredi 22 janvier 2020 à 11:10

Excellent !

» Par taramont, le mercredi 22 janvier 2020 à 11:10

ah jpc, je comprend maintenant pourquoi mon appareil photo se tournait irrésistiblement vers Chamechaude hier, j'étais hélas du mauvais côté pour documenter ce haut fait touristique et littéraire : "mais si l'on ne voit pas encore les requins, on voit bien les récifs coralliens" ; quand l'esprit s'infiltre même dans les conditions de neige, vous vous étonnez qu'elles aient du mal à se stabiliser ?
sortez un peu plus souvent, ça nous sortira des chemins battus même si ceux-ci vont à Chamechaude :)

» Par Marco, le mercredi 22 janvier 2020 à 14:57

:D :D :D
La photo de la rimaye va décourager beaucoup de débutants :P
La description de la montée aura raison de la motivations des autres... :lol:
Dommage que je n'y soit pas aujourd'hui comme d'habitude tous les mercredis aprem, j'aurais pu constater sa désertification comme l'année dernière :
http://www.skitour.fr/sorties/chamechaude,91569.html
Merci pour le lien vers les sorties historiques et les ancêtres inconscients, ya vraiment des tarés. :OO: :oops:

» Par jpc, le mercredi 22 janvier 2020 à 17:38

@Rémo: oui, je te conseille vivement ce spot que j'ai découvert grâce à Skitour d'ailleurs ! :P
@ tous : merci
@ taramont: je ne doute pas que vous retrouverez la voie…
@Marco : encore merci pour Guillevic : de Chamechaude à la Pointe du Raz, il n'y a qu'une dizaine de kms (comme chacun peut vérifier sur IGN [sic]). :happy:

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.