Accueil > Sorties > Obiou, La Cheminée du Petit Obiou : Sortie du 12 janvier 2020 par Em42
Chargement en cours...
Obiou, La Cheminée du Petit Obiou, dimanche 12 janvier 2020 par Em42
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Couloir SE du petit Obiou/2450 - 1850SE10hMoquette/2/??Excellente en milieu de matinée 5*
Combe du Petit Obiou/2550 - 1850NW15hVitrifiée/0/???Quelques passages cartons en haut et un peu de poudre en bas 2*
Altitude de chaussage (montée) : 1175m
Altitude de déchaussage (descente) : 1175m (quelques déchaussages sous 1400m)

Activité avalancheuse observée : Rien vu ce jour, tout est très stable. Bon cycle gel/dégel en face sud, vitrifiée en nord.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Topo jusqu'au col du petit Obiou puis descente face N

Quelle montagne ! Entreprendre l'Obiou en hiver est un sacré projet. Aucun de ces accès n'est facile et il faut prendre le temps, patiemment de passer les difficultés une à une. Mais que c'est beau ! La remontée du couloir SE du Petit Obiou est magique. Des lignes fuyantes à souhait dans la remontée et une sortie majestueuse au milieu des "pénitents" Dévoluesque. On prend ici la mesure de ce que peut nous offrir la montagne.Après la journée d'hier , voilà un magnifique week-end en montagne :).

Nous savons que cette face chauffe vite, le départ fut donc matinal (6h30) ! N'ayant eu aucune information sur l'enneigement du secteur, nous remontons la piste forestière du Sapey en voiture jusqu'à ce que la hauteur de neige nous empêche d'avancer plus. La presque pleine lune, nous permet de contempler le rocher des Belles Ombres de nuit. Le faible enneigement du bas, nous impose de suivre la piste forestière jusque vers 1520m. Nous parvenons au pied du ravin avec le lever du soleil. Instant magique ou tout s'éveille ! Après la froideur de la nuit, la montagne se réchauffe et les chamois reprennent leurs activités montagnardes. Les rochers rougissent à notre approche. Instant d'une pureté rare. Nous passons dès lors en mode piéton pour remonter les 600m de couloir. Celui démarre gentiment. Rapidement le vide se creuse et la sensation de voler au dessus de ces montagnes se fait rapidement sentir. Au-dessus, les chamois gambadent et nous attaquent à coup de pierre, casque obligatoire. Ils ont néanmoins l'avantage de nous montrer la voie. En les suivant, nous accédons à la cheminée de sortie. Au milieu de ces cathédrales de pierres instables juste excellemment beau, j'en reste bouche bée !

A la sortie, nous nous faisons cueillir par un fort vent du nord. Sa force et sa continuité finit de nous affaiblir. Nous abandonnons l'idée de monter au sommet de l'Obiou. Grimper les vires exposées du sentier d'été avec un tel vent ne nous inspire pas. D'autant plus qu'avec la légèreté de Gladys, une rafale un peu forte pourrait la déstabiliser. le but est signé. On retourne dans le couloir SE. Celui-ci est déjà partiellement à l'ombre à 12h et regelé sur la partie à 50°. Le niveau de difficulté devient dès lors trop élevé pour Glad'. Devant son stress, je prends une décision malheureusement un peu trop hâtive : nous remontons au col pour tenter de basculer au nord. Alain lui finira de descendre le couloir sud-est où il se régalera sur les pentes encore moquette dessous.

De notre côté, nous basculons en nord mais le choix n'est pas bon. Le haut est complètement pelé par le vent. Dessous, la neige vitrifiée est ressortie par ce dernier... Au final, nous alternons crampons et skis, le tout sur une combe suspendue à 45° au-dessus des barres, pas top. Tant bien que mal, nous parvenons à franchir les difficultés et nous retrouvons Alain sur le plat à 2000m. Dernière petite difficulté (et cramponnage) pour franchir le fourbe Pas du Vallon et nous pouvons enfin lâcher les chevaux sur une neige bien revenue commençant à peine à regeler; Retour à la voiture à 17h après une longue et belle journée.

L'Obiou est vraiment une belle montagne et je ne peux que conseiller d'y aller. Attention à ne pas sous-estimer sa difficulté ! Aucun itinéraire n'est facile pour monter là haut (Malpasset 5.1 E4 / Cheminée du Petit Obiou 5.2 E3 / Combe Nord 5.1 E4) mais lorsque les conditions sont là, c'est magique !

Une pensée à mes parents sur cette course. Nous avions fait ensemble l'Obiou par les Chatières à l'été 2009, 11 ans déjà...

La vidéo d'Alain : » Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (si vous ne lisez pas la vidéo)



Le couloir se dévoile
Lever de soleil sur le Petit Obiou
Aire de cramponnage 5*
Les copains !
Lignes fuyantes !
Pas de mots pour décrire cette beauté
Il nous montre la voie
Alainlo du rocher
Vers les Pénitents
Sortie de la cheminée
Au col du Petit Obiou
Le maître des lieux ! Infranchissable ce jour
Entrée du couloir SE
Alain dans la cheminée
Pause au sommet
Le haut de la face nord, ça sent les problèmes là!
La traversée à 45°
Sortie de la face nord, ouf, la pression redescend
Dernière difficulté : le pas du Vallon

Commentaires
» Par Glad38, le lundi 13 janvier 2020 à 07:51

"La sensation de voler au dessus des montagnes"? Euh j'ai du louper cette partie j'en suis encore au chapitre, "Garder mes crampons bien ancrés dans la pente" :D
Mais bon ça viendra

» Par Em42, le lundi 13 janvier 2020 à 08:30

Ah ah, ça viendra comme tu dis :cool: :wink:
Enfin si tu as envie de retourner dans ce type de pente :)

» Par alainlo, le lundi 13 janvier 2020 à 09:04

Merci Emeric pour ce superbe CR, c'est bien mieux que tu le fasses :wink:
Bravo Glad pour ta persévérance, c'est en faisant des morceaux comme ça qu'on devient à l'aise sur les crampons :oops: :wink:
Vraiment une des plus esthétiques de mes courses, et une descente 4.5* pour moi une fois sorti du goulet, avec meme de la poudre sur fond dur de qualité avec beau sluff ! :roll:

» Par alainlo, le lundi 13 janvier 2020 à 09:06

J'allais le sortir, mais tu as été le plus rapide à dégainer !
» Afficher/Masquer la vidéo ou Lien direct (si vous ne lisez pas la vidéo)

» Par Jerome Gingreau, le lundi 13 janvier 2020 à 12:29

Bel endroit, depuis 15 ans que j’ai déménagé de Grenoble un peu trop loin pour moi désormais - merci pour les photos alors :cool:

» Par Jerome Gingreau, le lundi 13 janvier 2020 à 12:29

Bel endroit, depuis 15 ans que j’ai déménagé de Grenoble un peu trop loin pour moi désormais - merci pour les photos alors :cool:

» Par M4B, le lundi 13 janvier 2020 à 12:45

De toute beauté ..

» Par steph_, le lundi 13 janvier 2020 à 13:25

Joli!
J'y pensais aussi pour samedi (plutôt Obiou par Malpasset) mais je n'ai pas réussi à susciter l'enthousiasme...

» Par Vinchy, le lundi 13 janvier 2020 à 13:52

Vraiment très beau le coin de l'Obiou, ça fait rêver votre sortie là ^^

» Par Em42, le lundi 13 janvier 2020 à 14:14

Merci à tous pour vos commentaires !
@Jérôme : Je pense qu'elle peut te plaire celle-ci en effet. Le couloir est vraiment classe ! :cool: :cool:
@Steph_ : J'ai observé le Malpasset il y a une semaine (sortie à la Cavale), il est top en ce moment :)
@Vinchy : Merci, je crois qu'elle t'aurait plu aussi :)

» Par Nemo, le lundi 13 janvier 2020 à 14:38

Absolument magnifique, le dévoluy c'est magique :cool:

» Par steph-de-mau-73, le lundi 13 janvier 2020 à 16:17

Wahou ça calme!
Bravo à vous! :D
Le cliché 6 est magique! :wink:

» Par Em42, le lundi 13 janvier 2020 à 16:38

@Nemo : Magique, c'est le bon terme :cool: :cool:
@Steph : Merci :) Yep, j'aime bien la 6 aussi. Les Dolomites à la maison :P :P

» Par Em42, le mardi 14 janvier 2020 à 06:46

Pour les intéressés, j'ai créé le topo de la combe du petit Obiou : http://www.skitour.fr/topos/topo.php?t=8280&new=t8280#down

A bientôt tout le monde :cool:

» Par pca, le mardi 14 janvier 2020 à 08:54

bravo, superbe ambiance et de la pente

» Par didiergo, le mardi 14 janvier 2020 à 10:09

Tu nous régales Emeric avec tes belles sorties :wink:

» Par Em42, le mercredi 15 janvier 2020 à 07:18

Merci à vous :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.