Accueil > Sorties > Dent du Pra, Versant Nord : Sortie du 10 janvier 2020 par rhododendron
Chargement en cours...
Dent du Pra, Nord Ouest descente directe, vendredi 10 janvier 2020 par rhododendron
Conditions de neige
Skis chaussés à la voiture

Pas d'activité avalancheuse observée .
Il est tombé 5 cm de poudre dans la nuit, il neige encore par moment dans la journée.
Le fond dur reste très présent, la neige fraiche adhère peu sur les pentes raides, on skie parfois sur le dur.
C'est mieux sur les pentes moyennes , très bon dans le bas de la combe, mais gare aux reliefs dans le brouillard!
Quelques accumulations de poudreuse par endroit.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Pari météo gagné, malgré les épisodes de grand blanc.
Pas grand monde dans le secteur aujourd'hui.
Nous finissons la pente terminale skis au dos.
La vue sur les versants sud était magique au sommet.
A la descente , il a fallu attendre une très vague éclaircie pour repérer le couloir. (Bravo Arnaud! )
Sur un autre CR , j'ai lu " Sluff en pentes raides", et je n'avais pas compris.
Maintenant , je crois que je sais: c'est quand d'un seul coup toute la poudre descend devant vous , et le couloir se retrouve tout nu tout en glace , et vous au milieu....c'est bien ça?
Pas Glop du tout..

Les conditions n'étaient pas extraordinaires , mais jouables.
Un bon grand bol d'air !
Demain , avec le retour du soleil, ca devrait être bien bon!


traversée en neige dure
couloir terminal
cache-cache
selfie de couloir
la dent de chat caractéristique
Arnaud en haut
beau au sud

Commentaires
» Par David Z, le samedi 11 janvier 2020 à 08:05

Nul besoin d'avoir la glace après ton passage pour parler de sluff. De simples virages pas forcément appuyés vont entrainer de la poudre. L'accumulation des virages, donc du volume qui descend peut être dangereux ! C'est pourquoi il est souvent primordial de "gérer le sluff" = soit skier en se décalant légèrement à chaque virage si la largeur de pente le permet, soit carrément s'arrêter de côté pour laisser passer le train dans un couloir trop étroit :D

» Par jpc, le samedi 11 janvier 2020 à 19:16

"Sluff en pentes raides, […] c'est quand d'un seul coup toute la poudre descend devant vous , et le couloir se retrouve tout nu tout en glace […] c'est bien ça?" Pas exactement. Non seulement, comme dit David Z, il n'y a pas forcément de glace après du sluff, et ce n'est pas toute la pente qui part d'un coup (cela, cela s'appelle plutôt une purge). Le sluff, c'est la neige chassée par le skieur quand il fait ses virages, neige qui forme une coulée un peu continue (sluff) si la pente est assez raide pour cela et si l'enchaînement des virages déplace un volume de neige suffisant. Et donc si le sluff grossit, il peut déséquilibrer le skieur (en action ou au moment où il s'arrête :ill:).

» Par freeflo, le dimanche 12 janvier 2020 à 12:57

Je me suis associé à ta sortie et je confirme que les conditions ne sont pas extraordinaires. Je suis sorti samedi. Effectivement les 5 à 10cm de fraîche tombé sur le dur font illusion.
Je trouve cette neige dangereuse dans les pentes, le grip est très moyen. Du coup pour ceux qui lisent ce commentaire, faites attention car la pluie a vraiment fait des dégâts, ce n'est pas de la glace car à pied on passe à travers mais elle porte à ski. donc méfiance ça glisse sévère par endroit ...

» Par rhododendron, le dimanche 12 janvier 2020 à 18:13

Merci freeflo pour cette confirmation.
J'avais un peu peur d'en faire/d'en dire trop, mais effectivement, j'ai trouvé les pentes raides assez flippantes.
Pour les "grands" skieurs, pas de problème sans doute, mais pour ceux comme moi qui essaient humblement de les suivre, méfiance...

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.