Accueil > Sorties > Aiguille Grande, Tour par le Pas de Chauvet : Sortie du 31 décembre 2019 par Em42
Chargement en cours...
Raid en Etoile autour du refuge de Chambeyron, du jeudi 26 au mardi 31 décembre 2019 (6 jours) par Em42
Conditions de neige
Altitude de chaussage (montée) : 1890m
Altitude de déchaussage (descente) : 1890m

Activité avalancheuse observée : Gros transport de neige vendredi du nord vers le sud mais rien n'est parti ? Ensuite le beau temps stable a permis une bonne stabilisation du manteau neigeux. Quelques reptations en sud (bien visible sur les versants sud du Queyras).

Dans le détail :
Jeudi 26/12 : Montée au refuge par le Pas de la Couleta 2753m
Fond de vallon en neige poudreuse à souhait jusque vers 2300m, plus changeante au-dessus, versant sud en neige transformée. Neige soufflée mais agréable au dessus de 2500m.

Vendredi 27/12 : Tour du Brec de Chambeyron + Col de Chambeyron
Col du Chambeyron, versant Sud (descendu vers midi) : Neige poudreuse un peu croûtée par le soleil, agréable 4*
Tête de la Frema versant sud (début d'après-midi): Neige cartonnée, ok 3*
Tour du Brec : Neige globalement soufflée mais généralement se skiant pas trop mal 2/3*

Samedi 28/12 : Tour de l'Aiguille de Chambeyron
- Vallon d'Aval (matin) : Neige froide soufflée portante au début puis cassante : 3* jusque vers 2300m, 2* dessous.
- Forêt du Vallon d'Aval (matin) : Poudreuse excellente à partir de 2200m, 5* !
- Pas du Chauvet, couloir Nord (midi) : Poudre 5*
- Pas du Chillol 2773m, versant N (après-midi) : Neige froide portante, 3*
- Colle Ciaslaras 2950m, versant S (au couchant): Neige croûtée portante 2/3*
- Col de Gypière versant Ouest (nuit) : Neige cartonnée, 2/3*

Dimanche 29/12 : Pointe du Chauvet, versant SW, Bec Roux, Versant SW puis couloir NE
- Pointe du Chauvet, SW (matin) : Pas bon, soufflée, gelée 2* (trop tôt en journée, il faut y aller l'après-midi);
- Bec Roux, SW (midi) : Bonne moquette en haut, croûtée sous 2400m. 4* en haut, 2/3* en bas.
- Bec Roux, couloir NE (après-midi) : Excellente neige froide tassée par le vent 4*
- Pas de la Souvagea, versant sud (au couchant) : Neige changeante mais skiante : 3*

Lundi 30/12 : Rocca Blanca, versant NW, face SW puis deux petites pointes 2737m et Tête de Plate Lombarde
- Rocca Blanca, Face NW (matin) : Neige froide changeante mais agréable 3/4*
- Rocca Blanca, Face SW (midi) : Bof au début, soufflée 2* sur 100 à 200m puis excellente moquette sous 3000m, 3/4*
- Pointe 2737m entre le Col du Vallonnet et le col Sans Nom, face NE (après-midi) : Poudre d'anthologie 5*
- Tête de Plate Lombarde, Versant NW (soir) : Moquette jusqu'au col, 4* puis poudre froide, 5* !

Mardi 31/12 : Tête de l'Eyssilloun, versant NW + Couloir N des Adrechouns
- Descente du Refuge par le pas de la Couleta (matin) : Poudre froide en cherchant les bonnes orientations mais au moindre écart on retrouve de la croûtée : 3*
- Tête de l'Eyssilloun, haut (orientation W) (midi) : Moquette 4*
- Tête de l'Eyssilloun face NW (après-midi) : Soufflée dans l'entrée de la face puis poudre incroyable ! 4/5*
- Couloir N des Adrechouns : Poudre froide tassée parfois croûtée, 2/3*

Ressenti général sur les conditions de neige
- Le tour du Brec de Chambeyron est de loin celui qui a le plus été massacré par le vent, peu de neige poudreuse à attendre autour du Brec. Le couloir N a été fait en alpi pendant notre séjour, neige dur dedans, seul le cône du bas a été skié et semble-t-il était bon.
- Combe d'Aval et du Chauvet très soufflé aussi
- Vers Maljasset, il y a un peu plus de neige froide, le vent a semble-t-il moins travaillé (vallon du Chillol)
- Côté Italie, c'est vraiment bof, le vent a tout ravagé.
- Rocca Blanca est pas mal, soufflé sur le haut mais après c'est bon.
- Côté Eyssilloun et Adrechouns, on retrouve cette neige soufflée pas toujours bonne à skier dans le couloir nord des Adrechouns, de l'autre côté c'est bien meilleur.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Voir descriptif

Nous avions 6 jours à tuer entre Noël et jour de l'an... Alors que la France entière se met en branle pour rejoindre leurs familles et passer un bon moment ensemble, Glad' et moi préférons l'enivrante vallée de l'Ubaye pour passer nos quelques jours de congés. Quelques jours à sortir du carcan de nos vies réglées comme du papier à musique, à faire valoir notre utilité sociale à ce monde... Ici, nous n'avons fait que dormir, manger et skier. A peine nos journées auront pu être agrémentée par l'allumage du poêle et le déneigement du refuge. Quelques jours à profiter de la vie comme elle vient, à fournir ce travail gratuit pour notre satisfaction personnelle, égocentrique certes, mais oh combien utile pour notre santé mentale. Dans ce refuge du Chambeyron, perché à 2626m d'altitude, nous avons pris le temps de créer nos journées au grées des conditions qui s'offraient à nous, d'imaginer nos lignes, la veille pour le lendemain afin d'occuper notre éveil entre deux repos. Epilogue d'un périple construit au gré du temps :

Jeudi 26 Décembre : Tels des sherpas, nous montons nos vivres au refuge / D+950/D-150
topo à créer
Après un court passage en famille, il était temps pour nous de rejoindre nos chères montagnes. La route et les sacs de plusieurs kilos aidant, cette journée fut remplie par la seule montée au refuge. Dès le parking, le ton fut donné. Un ciel bleu encre sous lequel seulement quatre skieurs furent rencontrés. La montée s'avéra plutôt plaisante, dans une bonne trace et sur une pente peu raide. L'arrivée au refuge se fit sous les derniers rayons du soleil et le dégagement de l'entrée nous permis de rester au chaud. Dans le refuge, -5°C et des jerricanes de glace nous attendaient pour une première nuit bien fraîche.

Vendredi 27 Décembre : Emportés par le vent autour du Brec de Chambeyron / D+/D-2300m
Topo :
- Tour du Brec
- Col du Chambeyron
Le refuge ronfla et vibra toute la nuit. Les éléments avaient décidé de le malmener. Au petit matin, le calme était revenu, nous permettant de sortir de notre abri. Il fut cependant de courte durée. Éole reprit de plus belle son travail de sape, nous accompagnant de sommet en sommet, modifiant nos plans avec force. C'est ainsi que nous ajoutâmes le col du Chambeyron à notre tour. Moins exposé au vent, sa face sud se révéla excellente à skier. Au lac des 9 couleurs, croyant en avoir finit avec le dieu du vent, nous partîmes à la conquête de la tête de la Fréma. Vain espoir, celui-ci repris de plus bel et c'est une tête complêtement saccagée par le vent que nous descendîmes jusque Barenghi. La suite du tour fut du même accabit. Eole ne nous laissa que peu de répit. Au couchant, nous nous rajoutâmes quelques mètres de dénivelé pour récupérer un couteau malheureusement égarée au petit matin. Une journée bien remplie en somme;

Samedi 28 Décembre : Le tour de l'Aiguille de Chambeyron ou le jour le plus long / D+/D- 2450m
Topos :
- Tour de l'Aiguille en passant par le Pas du Chauvet

Le jour le plus long à plus d'un titre... Le plus de kilomètres, le plus de dénivelé positif. Faire le tour de ce massif fut une entreprise sérieuse ! Le départ se fit, comme à l'accoutumé, aux premières lueurs du jour. Après avoir basculé dans le vallon d'Aval, nous tentâmes alors de réduire le dénivelé en passant par une pente dérobée. Première erreur de parcours, celle-ci nous emmena malheureusement au-dessus d'une falaise. 150m de dénivelé ajouté à notre tour, non prévu. Finalement, après un peu de tricotage nous finissons par trouver le bon passage. Le vallon du Chauvet est magnifique au milieu de ces parois verticales. La remontée sur neige dure est efficace et nous ne tardons pas à arriver dans la cuvette du plan de Chauvet. Il ne reste alors qu'à gravir la courte remontée vers le pas du même nom. Qu'elle ne fut pas notre surprise et notre joie de trouver en ce lieu un couloir vierge en neige froide ! Un pur moment de glisse. Dommage que nous soyons obligés de couper au plus court mais c'est que l'heure avance grandement. La suite de l'itinéraire est logique bien que très long. Les montées et descentes s'enchaînent Pas du Chillol, Calsiaras, Infernetto.. Nous passons avec enchantement sous tous les couloirs de l'aiguille de Chambeyron, rêvassant de descentes idylliques.. Mais la nuit ne tarda pas à nous rattraper. Le dernier col, celui de Gypière eut droit à un franchissement à la lueur de nos frontales. De retour au refuge, d'autres frontales firent échos aux notres, nous ne sommes plus seuls, ce soir le refuge accueilli 8 naufragés.

Dimanche 29 Décembre : Le carreleur est passé à Chauvet, le dessert se fera au Bec Roux / D+/D- 2200m
Topos :
- Pointe du Chauvet
- Bec Roux versant SW
- Bec Roux, couloir Nord, topo à créer...

Après la bambée de la veille, la fatigue commence à se faire sentir. Manquant de motivation pour un nouveau grand tour, c'est la proximité du refuge sur lequel porta notre choix. La sud-ouest de la Pointe du Chauvet n'est pas vraiment faîte pour être skié de bon matin. Le plaisir des yeux ne fut pas accompagné par le plaisir de la glisse. Heureusement, le Bec Roux nous apporta une toute autre satisfaction avec une belle descente au soleil (enfin !) et un picnic 5* sur son flanc; Pour revenir sur notre camp de base, le choix fut porté sur la traversée en sens inverse du Bec Roux et du Pas de la Sauvagea. Un bon choix à nouveau avec une neige froide dans le petit couloir du Roux. Pour une fois ce soir, nous finissons de jour et pouvons apprécier le coucher du soleil sur le Brec depuis le refuge.

Lundi 30 Décembre : Orgie de Blanche à Rocca Blanca / D+/D- 2100m
Topo
- Rocca Blanca, Face NW
- Rocca Blanca, Face SW
- Tête du Vallonnet

Le secteur ne manque décidément pas de sommets et couloirs. Les topos répertorient plusieurs sorties sur le sommet de Rocca Blanca, cette belle pyramide qui ne laisse pas indifférent. Rien de très facile, ça démarre au 4, ça ajoute au sommet un caractère intriguant qui nous attire tous deux. Nous étions partis pour remonter l'écharpe en diagonale  face NW et basculer S afin de rester skis au pieds plus longtemps. Pris dans notre ascension, nous optons finalement vers le couloir NW en hésitant encore à remonter le 4.1 à gauche ou le 4.2 à droite. Nos crampons nous mènent dans le 4.2, plus rectiligne. Nous quittons les skis vers l'altitude 2750m pour passer a pied. La montée est régulière, ponctuée par les commentaires d'Émeric "Oh c'est pas bien raide pour un 4.3 (cotation Volodia)" mouais je commence à sentir un peu le gaz moi quand même, mais bon si c est plat, on est tranquille. "Allez on est quasi sortis". Traduction interne: ok on arrive dans la partie expo (ça tombe bien ça se raidit). Nous rejoignons la crête par la branche de droite après 400m de cramponnage. Le soleil nous y attend et nous rappelle qu'iso0 est bien haut. Mission brassage vers le sommet où nous reprenons nos esprits avant la descente. Après une visite des lieux nous nous engageons dans la large face SW. Nous hésitons un peu sur la trajectoire au début au gré de la qualité de la neige. Au final 800m de descente variée, une face intéressante! Pause repas sur le plat, on voit passer groupes de 5-10 skieurs, ça nous effraie. Au programme de l'après-midi on s'offre la Tête du Vallonnet. Si la montée est plus raide qu'envisagée (fichus effets d'optiques) la descente se fait dans une poudre légendaire! Dernier peautage de 150m pour visiter la Tête de Plate Lombarde. Bon là c'est lourd aussi bien en montée qu'en descente. Nous remontons satisfaits de notre journée vers le refuge que nous atteindront une nouvelle fois de jour. 

Mardi 31 Décembre : L'Eyssilloun en conclusion / D+2000 / D-2850m
Topos :
- Crête de L'Eyssilloun, Face W
- Tête des Adrechouns, couloir N

Vue l’affluence accrue au refuge pour le réveillon du nouvel an nous optons pour un rapatriement vers 1/ des lieux plus calmes, 2/ une douche, 3/ des victuailles un peu plus variées que pâtes, soupes thé pour l’occasion.
Départ à 7h20 car nous sommes méga efficaces pour nous préparer malgré les sacs à remballer. Le soleil n’est cependant pas plus matinal que les autres jours, la montée au Pas de la Couleta est encore bien obscure. La luminosité apparaît pour les 900m de descente qui nous ramènent à la voiture. Jolie poudre dans la forêt que nous n’avions pas encore eu l’opportunité de skier. Nous nous délestons de notre chargement et repartons illico pour la tête de l’Eysilloun. Le départ est bien tracé et suit une large piste forestière. J’ai des doutes sur ma proposition d’itinéraire pour cette dernière sortie en Ubaye. Ca fait très sortie de fin de séjour et on est bien loin du caractère sauvage qui nous ravissait là-haut. La motivaton est moyenne. La trace quitte enfin la piste, c’est déjà plus sympa. Le plan initial consistait en une première montée à l'Aiguillon de Mirandol en passant par la Col éponyme. Face à l'étendue de plat qui nous en sépare, nouvelle stratégie, on monte directement à la Tête de l'Eyssilloun par sa face O puis basculons S vers 2700m. Arrivés au sommet nous profitons d'une première descente par l'itinéraire de montée. La neige est bonne et la skiabilité ne fait que s'améliorer au fur et à mesure de la descente. Oubliant dans notre frénésie la remontée à venir, nous ne pouvons nous résoudre à nous arrêter au point envisagé. C'est l'arrivée à l'ombre qui stopera notre descente. 800m de remontée nous séparent du sommet. Nous sortons la tenue d'été pour affronter la chaleur. Pour varier les plaisir, nous pensons remonter via le Col de Mirandol. Afin d'éviter de contourner toute la montagne et limiter notre séjour en face S nous rejoindrons finalement la ligne crête sous les barres à 2550m. Seconde arrivée au sommet. Emeric repère l'entrée du couloir des Adréchouns et se lance. La neige n'est pas parfaite mais c'est une poudre tassée agréable à skier. Ce long couloir NE nous offre une ambiance austère mais agréable par son isolement. En bas, quelques virages et nous sommes de nouveau à la voiture, à l'heure pour passer faire des emplettes à la coopérative de Barcelonnette.

Nous quittons cette belle montagne avec des images plein la tête à l'issue de ce charmant voyage en Ubaye. Des rencontres formidables au refuge avec des Annéciens, Dromois. Un salut électronique au trois "spliteux" et notamment Florent, un super photographe, n'hésitez pas à visiter son site Verticalflow


Suite du récit un peu plus tard


Photo de nuit prise par Florent Pedrini : https://www.verticalflow.net/
Jour 1 - Top départ d'un beau séjour
Jour 1 - On ne voit que lui
Jour 1 - Les sacs sont lourd
Jour 1 - Mélézin
Jour 1 - On repère déjà notre dernière descente du séjour
Jour 1 - Rocca Blanca
Jour 1 - Le Brec
Jour 1 - Trace
Jour 1 - 1ère descente du séjour
Jour 1 - Le Brec au couchant
Jour 1 - A l'arrivée, il faut déneiger
Jour 2 - Départ du refuge
Jour 2 - Lever du soleil sur Chambeyron
Jour 2 - Couloir N du Brec pour les intéressés
Jour 2 - Encore lui !
Jour 2 - Montée vers le col de Chambeyron
Jour 2 - Frema
Jour 2 - Montée au col de Chambeyron
Jour 2 - Descente du col de Chambeyron
Jour 2 - L'envers du Brec
Jour 2 - Vue de la Frema
Jour 2
Jour 2 - Descente de la Frema
Jour 2 - Début de montée vers Stroppia
Jour 2 - Le Brec côté Italien
Jour 2 - ambiance ventée
Jour 2
Jour 2 - Vers le col de Stroppia
Jour 2 - Vue sur la Frema
Jour 2
Jour 2 - Couleurs de soirée sur le Brec
Jour 2 - Dernières lueurs
Jour 2 - Fin de journée
Jour 3 - C'est reparti pour un tour !
Jour 3 - Toujours le même
Jour 3 - Les couloirs N du Bec Roux
Jour 3 - Vallon d'Aval
Jour 3 - Font Sancte
Jour 3 - Petit bonus non prévu
Jour 3 - Pas du Chauvet, une des meilleures descentes du séjour
Jour 3 - Coucou toi !
Jour 3 - Vallon de Chauvet
Jour 3 - Haut du vallon de Chauvet
Jour 3 - Fond de la vallée de l'Ubaye
Jour 3 - Pointé vers le ciel
Jour 3 - Haut du pas du Chauvet
Jour 3 - Pas du Chauvet
Jour 3 - Pas du Chauvet
Jour 3 - Jean Coste
Jour 3 - Pas de Chillol
Jour 3 - côté Italien, neige plus dure
Jour 3 - Colle dell'infernetto
Jour 3 - Brec de l'homme
Jour 3 - Fin de journée
Jour 3 - Lueurs de fin de journée
Jour 4 - En route pour Chauvet
Jour 4 - La vue s'élargie en montant à Chauvet 3320m
Jour 4 - Vue sur le Bec Roux
Jour 4 - L'astre se lève
Jour 4 - hum la neige gelée !
Jour 4 - Le Bec Roux
Jour 4
Jour 4 - C'est parti pour le couloir N du Bec Roux
Jour 4 - On a la banane !
Jour 4 - Bec Roux
Jour 4 - Dans le couloir N
Jour 4 - Au bec
Jour 4 - Pas mal ce versant sud du Bec Roux
Jour 4 - Pause picnic
Jour 4 - Troisième montée sous la chaleur
Jour 4 - Au dessus du Roc
Jour 4 - coucou
Jour 4 - Grands espaces
Jour 4 - Et on redescend
Jour 4 - Petit Brec
Jour 4 - Pause de fin de journée
Jour 4 - Pas de la Souvagea sud
Jour 5 - Le jour se lève
Jour 5 - Le Roc en impose
Jour 5 - Sous le Massour
Jour 5 - Point 2737m qui nous donnera une belle descente
Jour 5
Jour 5 - Rocca Blanca face NW
Jour 5 - Rocca Blanca
Jour 5 - Le maître du Queyras Italien
Jour 5 - Rocca Blanca
Jour 5 - La face sud-ouest
Jour 5 - Glad' est au ciel
Jour 5 - La Meyna, Pol y était
Jour 5 - Fin de Rocca Blanca
Jour 5 - Repérée et cochée
Jour 5 - face nord du point 2737m
Jour 5 - la signature du bonheur
Jour 5 - miam
Jour 5 - Chamois solitaire
Jour 5
Jour 5 - Bien bon ces fonds de vallon
Jour 5 - Lonely tree
Jour 5 - fin de journée au dessus du refuge
Jour 6
Jour 6 - La chapelle de Fouillouse
Jour 6 - On retrouve la forêt de Mélézins
Jour 6 - Nous ne sommes pas perdus !
Jour 6
Jour 6
Jour 6 - Sur L'Eyssilloun
Jour 6 - En face SW de l'Eyssilloun
Jour 6 - Entre ciel et terre
Jour 6 - Face WNW de l'Eyssilloun
Jour 6 - Seconde Montée
Jour 6 - Sous le col de Mirandol
Jour 6
Jour 6
Jour 6 - Couloir N des Adrechouns
Jour 6 : Ca plonge !
Jour 6 - Esthétique
Jour 6
Jour 6 - Adrechouns
Jour 6
Jour 6
Jour 6 - Fin du Couloir des Adrechouns

Commentaires
» Par didiergo, le jeudi 02 janvier 2020 à 08:47

Un beau raid de fin d'année, bravo à tous les deux et une très bonne année 2020 :cool:

» Par Vinchy, le jeudi 02 janvier 2020 à 10:18

Bonne année à Glad et toi!!!
Bravo, t'es déjà en sortie + alors que y a même pas de récit ni de photos, quelle popularité :D ^^
Avec cet entraînement, tu vas être prêt pour le Néron one shot entre midi et 2 maintenant :wink: :wink:

» Par Em42, le jeudi 02 janvier 2020 à 12:02

Merci :P.

Edit : C'est fait pour les photos, reste le récit ;)

@Didier : Très bonne année 2020 également
@Vincent : Haha, on va y aller doucement :P

» Par alainlo, le jeudi 02 janvier 2020 à 14:54

Monstre raid ! Chapeau... Et bonne année !

» Par Rémo Barbaruli, le jeudi 02 janvier 2020 à 15:04

ah l'Ubaye... classe !
ça fait vraiment envie - avec des journées un poil plus longues peut-être :lol:

» Par Vinc1, le jeudi 02 janvier 2020 à 16:28

L'Ubaye, on l'aime même quand la neige n'est pas extra :D
bel aperçu des condis en tout cas !

» Par titi84, le jeudi 02 janvier 2020 à 17:00

Superbe raid, bravo.

» Par Den's, le jeudi 02 janvier 2020 à 17:19

Rhooo bravo ! Magnifique :wink:
De bons choix d'itinéraires dans ce superbe coin.
Grenoble c'est bien pour le reste de l'année, mais les Alpes du soleil ça a du bon quand même... :P

» Par helloworlds, le jeudi 02 janvier 2020 à 17:54

Magnifique

Bonne année à vous 2

Ton père

» Par Thierry38v, le jeudi 02 janvier 2020 à 18:38

Je m'attendais d'entrée à du beau, à du lourd, c'est fait ! :cool:
Je vous souhaite une très bonne année.

» Par pilippe05, le jeudi 02 janvier 2020 à 19:06

Belle épopée et des photos superbes...
Un réveillon inoubliable !
Merci beaucoup pour ce partage...
12000m !!! Z'êtes pas fous ?

» Par thierryg, le jeudi 02 janvier 2020 à 19:09

Superbe !!!
mais punaise vous mangez quoi le matin ??? :~

» Par Em42, le jeudi 02 janvier 2020 à 19:43

@tous : Merci pour vos commentaires qui donnent envie de poursuivre nos contributions. Bonne année et belle saison de ski à tous !
@Alain, on t'a devancé, on s'est dit qu'il fallait qu'on fasse un beau raid pour concurrencer le tiens :roll: :wink: :roll:
@Rémo : C'est marrant, on s'est souvent dit que la journée était vraiment trop courte pour nos projets :happy: :happy: (c'est aussi que nous ne sommes pas toujours très rapide :oops: )
@Vinc1 : L'Ubaye est quand même magique !
@Den's : Les alpes du sud c'est loin, alors lorsque nous avons 6 jours à tuer, nous n'hésitons pas :P
@Helloworlds : yep, bonne année aussi, à très bientôt;
@Thierry38v : Merci, de même
@Philippe : Tu sais qu'il faut arriver à rassasier Gladys, déjà qu'elle a perdu une demi-saison :P :P
@Thierryg : C'est bien ça le problème, mes pantalons sont trop grands dorénavant, il faut que je reprenne du poids :lol: :lol:

» Par taramont, le jeudi 02 janvier 2020 à 20:26

on était tranquille pendant 1 semaine, nos complexes pouvaient sommeiller et même faire comme s'ils n'existaient pas et voilà que ça recommence :x
que cette nouvelle année vous apporte tout ce que vous voulez car je suis sûre que vous en voulez encore :cool:

» Par alexlio, le jeudi 02 janvier 2020 à 22:15

Un beau raid, ça fait encore envie :D

» Par romu, le jeudi 02 janvier 2020 à 23:47

Chouette :cool:

» Par gerard mitaut, le vendredi 03 janvier 2020 à 08:26

Ca c'est de la visite approfondie ! bravo! Et les photos souvent magnifiques :)

» Par Em42, le vendredi 03 janvier 2020 à 09:42

@Taramont : Chacun son moyen d'expression, je n'ai malheureusement pas ta plume pour transporter les lecteurs dans mes sorties... les photos souvent font plus le job que mon récit lui-même. Très belle année à toi, en espérant le retour de la neige en Chartreuse !
@Alexlio : Oui mais dur de te concurrencer, tu as fait fort avec la Russie ;).
@Romu et Gérard : Merci :)

» Par Claire, le vendredi 03 janvier 2020 à 12:34

Chouettes vacances!
Et bonne année à vous 2!

» Par friz, le vendredi 03 janvier 2020 à 13:13

Belle visite du secteur :cool:

» Par Em42, le samedi 04 janvier 2020 à 12:45

Merci :).
@Claire : Bonne année aussi !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.