Accueil > Sorties > Dôme de la Sache, boucle Martin-Gurraz : Sortie du 01 juin 2019 par HDlameije
Chargement en cours...
Dôme de la Sache par Turia, du vendredi 31 mai au samedi 01 juin 2019 (2 jours) par HDlameije
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Pentes sommitales/jusqu'à 3300m10h15Croutée fin
Glacier S/3300 - 2600m10h25Moquette
Fin/2600 - 2270m10h50NévéCraignos
La poudre tombée mercredi n'a pas encore transformée en altitude.
Sous 2600m, la chaleur est le danger des pentes fortes.

Altitude de chaussage (montée) : 2040m
Altitude de déchaussage (descente) : 2270m

Activité avalancheuse observée :

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : La Gurraz - Refuge de Turia - Dôme - Glacier S - Les Lances - La Gurraz

Après ce mois de mai très agité, voilà quelques beaux jours devant nous. Depuis longtemps, Albert souhaitait faire une belle boucle au Dôme de la Sache. La sortie récente au Ruitor avait renforcé cette envie. Départ vendredi pour le refuge de Turia. A 10h, il fait déjà 12° à la Gurraz. On chausse à 2040. On profite d’une belle après-midi au refuge très agréable et propre. Dans le livre d’or, Claire et Astrid décrivent leur parcours. Parties des Arc 2000, elles ont fait le Pourri, descente par la face N du Turia, et Dôme de la Sache le vendredi. Elles parlent de poudre. On a bien conscience que c’était hier … Mais on rêve quand même.

Nuit claire. A 5h15 on quitte le refuge. La neige dure impose les couteaux dès le départ. Le soleil est là, dès 6h, à la cote 2700. Il fait très doux, peu de vent. Je crains le pire, redoutant la chaleur. Ma progression ralentit. J’ai vraiment du mal quand il fait chaud. Albert apprécie cette ambiance haute montagne. Les crevasses sont encore bouchées. Je le laisse filer au sommet. Je m’arrêterai à 3520m, à quelques encablures du Dôme que je connais déjà. Très frustant pour moi, mais il ne faut pas tarder à descendre. C’est à ce moment qu’apparaissent Astrid et Claire, remontées du refuge de la Martin. Le couloir de la Parei qu’elles voulaient descendre pour clore leur magnifique boucle était impraticable, trop de boules, les contraignant à remonter par le Grand Col. Vraiment formidables les jeunes femmes d’aujourd’hui.

A 10h15, on attaque la descente. Les 200 premiers mètres sont croutés. Hier c’était poudre. Suit une très belle descendre en neige revenue à point jusqu’aux Rochers Vieux, vers 2600. La suite sera très « chaude » à tous les sens du terme. La neige déjà très chaude à 11h a la mauvaise idée de partir en grosses coulées dans ces pentes raides. On déchaussera vers 2270 au-dessus du Carroley, heureux de retrouver un bout de chemin qui nous ramène à la voiture. Il fait 22° !!!

Descente à refaire plus tôt en saison, avec une température plus fraîche. Une bien belle journée tout de même.

Vers 13h30, alors que nous nous reposions sur le parking, 4 jeunes arrivent pour aller au refuge de Turia. En baskets …. Ils nous aura fallu beaucoup d’arguments pour les convaincre de faire demi-tour.


D'abord acheter du pain
Parking à la Gurraz
Quand les jeunes poussent les vieux
On a chaussé au Fenil
La Grande Sassière skiée hier
Arrivée au refuge de Turia
A quoi ça rime ?
Traduction ...
Le Grand Col
Sublime Pourri
Coté Mont Blanc
Dent du Géant
2700m - 6h - Déjà le soleil
No comment
On est bien sur un glacier
Au fond le Dôme
L'Albaron
Belle crevasse
Excellent passage
Pourri et craignos
Cote 2270 : on déchausse

Commentaires
» Par Claire, le dimanche 02 juin 2019 à 16:27

Une bien belle journée pour nous aussi en effet, avec une descente parfaite et une remontée sous la chaleur au grand col après vous avoir croisés!

» Par pierre cretinon, le dimanche 02 juin 2019 à 22:00

Bravo, tu profites jusqu'au bout! :D

» Par Em42, le lundi 03 juin 2019 à 06:18

Bravo :), Belle sortie ! J'adore ce coin !!

» Par steph-de-mau-73, le lundi 03 juin 2019 à 18:21

Bien belles photos! :D
Aaaaaaaah l'Albaron reconnaissable sous tous les angles! :roll:
La Sassière bien tentante...
Mais les "condis" évoluant trop vite dangereusement, va falloir faire plus gaffe dans les prochains jours... :~
J'aime bien le cliché n°3... en réponse je dirais: "mais les vieux sont toujours la!" :P

» Par taramont, le mercredi 12 juin 2019 à 15:50

photo 8 : proposition de traduction par une zélandaise (à faire confirmer par un(e) norvégien (ne) si besoin
I BURROW MY FIRE
LATE AT NIGHT
WHEN THE DAY IS OVER MAY GOD GIVE THAT MY FIRE NEVER BURNS OUT
c'est du norvégien (poêle Jotul)
cordialement

» Par taramont, le jeudi 01 aout 2019 à 10:10

Autre traduc faite par une norvégienne en allemand
"Ich brannte mein Feuer runter
Spät am Abend
Wenn der Tag zu Ende geht
Gott gebe mir mein Feuer
Lösche es nie aus."
ce qui donne en français :
"J'ai consumé mon feu
Tard le soir dans le jour finissant
Dieu, donne moi mon feu,
Ne l'éteint jamais !"

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.