Accueil > Sorties > Grande Casse, par les Grands Couloirs : Sortie du 31 mai 2019 par gstephan
Chargement en cours...
une der en Grande C(l)asse !!, du jeudi 30 au vendredi 31 mai 2019 (2 jours) par gstephan
Conditions de neige
J1 : Bonne poudre conservée en face N sous la réchasse. Transfo à tous les autres étages.
J2 : Grande casse : la pente sommitale croutée mais OK. Partie raide des grands couloirs neige dure avec bon grip vers 11h, certainement mieux vers 12h30-13h mais ça chauffait vite et fort ! Le reste de la descente en moquette impeccable ! Retour du refuge en soupe OK.

Altitude de chaussage (montée) : 2020
Altitude de déchaussage (descente) : 2020

Activité avalancheuse observée : Purges dans les pentes chauffées dans le cirque de la pointe du Creux Noir à la Grande Glière. Grandes plaques parties dans la face SW de la pointe Mathews. Les grands couloirs ont aussi purgés le 30/05, au niveau des deux ressauts.

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : J1 : Tricotage du côté de la Réchasse, J2 : Grande Casse et Mathews par les Grands Couloirs

La Grande Casse, enfin !!
Depuis le temps qu'elle traînait dans les cartons, qu'on la voit au loin dès qu'on arrive sur un sommet des Alpes du Nord, il fallait bien qu'un jour on aille fouler le sommet de la Savoie... Et quoi de mieux pour conclure une saison en apothéose depuis notre nouveau camp de base Chambérien... On fait un peu partie de la région maintenant ! ;-)

Equipe improvisée la veille, avec la bonne compagnie des voisins, d’Aline et de Benj, fidèle compagnon de cette saison. Seul le blessé Nico manque à l'appel (mais finalement il se fait bien plaisir sur son vélo dans le sud ! ^^). On est à pied d'oeuvre à 10h aux Fontanettes jeudi matin pour monter « à la fraiche » et profiter du beau temps en montagne. Chaussage au niveau du pont de la glière puis on s’élève tranquillement en admirant le beau paysage qui s’ouvre devant nous ! Purée que c’est blanc !

Trois petites heures plus tard, nous voici en terrasse du refuge du Col de la Vanoise, avec l’objectif du lendemain plein cadre. Deux traces en descendent, un père et son fils partis au matin que nous avons croisés à 11h aux Barmettes. Tout poudre qu’ils nous ont dit et c’est vrai que leurs traces donnent sacrément envie… Pendant que les filles font la sieste, on se remet en selle avec David et Benj pour une séance de « récupération active » dont on a le secret en direction de la Réchasse. Bilan des courses, deux belles descentes Nord dans une jolie poudreuse sur le glacier de la Réchasse, suivie d’une transfo/moquette plus que bonne jusqu’au refuge. Pour un 30 mai on est agréablement surpris !

Mais venons en au fait : vendredi, 5h. L’aube pointe alors que nous mettons les peaux pour cette belle tant convoitée. On part avant tout le monde, pour être certain d’avoir du temps et de la marge sur l’horaire. Le premier raidillon est pénible car une grosse coulée le barre en deux. On jouera d’un festival de conversion en couteaux pour en venir à bout ! Ca devait être bien plus simple hier avec la neige meuble… On prend pied ensuite sur le glacier et ça déroule bien jusqu’au pied du mur à 3300. Les cordées parties plus tard nous ont déjà rejoint alors que nous nous relayons avec Benj pour faire les marches dans une bonne neige portante et sécurisante. Mag, Stefy et David nous suivent un peu plus bas, talonnés par les poursuivants. Belle ambiance dans ces 300m à plus de 40°, avec un petit sérac apparent sur la droite. On se régale avec Benj à faire la trace ! La forme est là, il fait beau, on est bien !

Une fois sortis, nous ne pouvons laisser passer l’occasion d’aller tracer la Mathews le temps que nos copains en finissent avec le couloir. Une poudre légèrement tassé par le vent sous les spatules laisse présager de quelques beaux virages ! Là haut, la vue s’ouvre vers le sud, la Maurienne juste en dessous resplendit d’un blanc immaculé et le Viso trône au loin. Plus à l’ouest, on voit le Granier, l’Epine et le Revard, le décor de la maison parait si bas d’ici… Comme attendu, cette minute de virages suspendus au dessus du col est exquise. La poudre vole, on se lâche, le coeur s’emballe ! Purée que c’est bon le ski de rando… On rattrape nos amis au milieu de la pente terminale de la Grande Casse. Mag est cramée mais elle tient bon. Stefy et David en têt. 10 min plus tard, nous sommes au sommet sur le fil effilé de l’arête à contempler la vue depuis le toit de la Savoie ! Quelques minutes qui se passent de commentaires…

Début de la descente dans une neige un peu croutée sur la pente sommitale puis bien meilleure ensuite sous le col où l’on retrouve une peu de poudreuse. Chacun fait parler son style et les virages carte postale s’enchaînent ! On prend une petite pause pour se remettre de nos efforts avant d’aller voir les grands couloirs. Ca patiente au pied de la pente… La neige est dure, légèrement croutée par endroits… Nous on veut descendre pas trop tard pour avoir le bas en bonnes conditions et ne pas prendre le risque de traverser des pentes chauffées alors on s’élance à la recherche du meilleur passage. Celui-ci sera en rive gauche, au plus près du sérac où la neige n’a pas coulé. Neige dure mais bon grip, on skie concentré et ça fait la main aux filles qui s’en sortent vraiment bien ! On passe ensuite sans transition sur de la superbe moquette qui ne nous quittera pas jusqu’en bas. Le pied !!!

Nous arrivons au Col de la Vanoise pile à l’heure du déjeuner. Une affaire rondement menée ! Après une bonne pause pour savourer cette belle ascension, nous laissons Benj et Aline au refuge et redescendons tranquillement à Pralo alors que les cordées montent pour tenter leur chance demain.
Skis sur le sac, baskets au pieds, nous foulons l’herbe grasse des pistes de la station, avec un sourire au coin des lèvres et la satisfaction d’une belle course qui s’est déroulée de façon on ne peux plus optimale! Si on doit ranger les skis pour la saison, alors ce soir on peut s’estimer heureux! :-)

C'est parti ! RDV avec l'hiver la haut.
Ça chausse aux Barmettes
Bien blanc ce vallon pour un 30/05
L'objectif apparaît au loin.
Belle cassure sous la Mathews, près de 10m à vu de nez...
"Récup active"
Poudre en nord sous la Réchasse
La brèche de la Réchasse tracée ce jeudi.
Réchasse nord : tout bon
15cm sur fond dur qui font plaisir.
Virage carte postale pour David.
Lumières du soir vers la Portetta.
Derniers rayons de cette si belle journée !
Magnifique !
5h, départ à la lueur des frontales.
Le soleil se lève et nous on s'élève !
A l'approche des grands couloirs.
Cool ! On va faire la trace avec Benj !
De la Meije aux Arves
Benj en termine avec la Mathews
Les Ecrins dans l'axe de la calotte de la Vanoise.
La chaîne du roi Blanc
Bonne poudre légèrement tassée sous la Mathews
Plus que quelques mètres avant de toucher le ciel.
La Maurienne en bas et le Viso au loin.
Sommet ! Quel cadre.
Un virage dans le ciel pour Steffy !
Carte postale pour Mag ! :-)
Carte postale pour Benj
Grands Couloirs, neige dure et bon grip... Mais ski concentré tout de même !
Un régal de transfo sur toute la suite de l'itinéraire !
Régal moquette 5* !
Petite pause au refuge pour fêter ça !
Et voilà, c'est fait !
Les Cassures impressionnantes en face SW de la Mathews

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.