Accueil > Sorties > Pic Blanc du Galibier, versant NE : Sortie du 27 mai 2019 par abbomar
Chargement en cours...
Pic Blanc du Galibier, versant NE, lundi 27 mai 2019 par abbomar
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
combe Fontaine Lombarde/1960-2500NE7-9Croutéeneige croûtée en surface, mais molle en profondeur. Pas de couteaux
montée à l'arête /2500-2790NE9-11Croutée finneige humide mais qui porte encore assez bien. Pas de couteaux
arête Est/2790-2955E11-12Transfo lourdeneige froide, ventée, mais qui porte bien. Toujours à skis sans couteaux
descente/2955-1960NE12-14Transfo lourdeDe la mauvaise soupe, très humide dans le bas.
Altitude de chaussage (montée) : 2000
Altitude de déchaussage (descente) : 2000

Activité avalancheuse observée : Très nombreuses coulées en versant W pointe du Vallon et Terres Vieilles.

Skiabilité : Médiocre


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Variante du topo par la combe de la fontaine Lombarde

Sans doute pour notre dernière sortie printanière de la saison, nous avions envisagé plusieurs options, en fonction du point de départ (inconnu jusqu'à ce matin) :
1_ Si départ de Bonnenuit, pic des 3 Evêchés en AR ; mais nous n'étions pas enchanté vu la distance à parcourir (longue projection de 14 km) ;
2_Si départ de Plan Lachat, pic Blanc du Galibier en boucle (montée combe fontaine Lombarde et descente combe de l'Anesse);
3_Si départ des Granges du Galibier ou plus haut encore, pic Blanc du Galibier (en boucle) et pic des 3 Evêchés AR par vallon des fonds.

Ce matin de bonne heure à la sortie de Bonnenuit, une barrière ouverte annonce "route barrée". Nous savons que les travaux sont en cours pour ouvrir le col du Galibier le 7 juin prochain.
Nous passons et nous rendons jusqu'à la barrière fermée au plan Lachat.
Nous sommes donc allés au pic blanc du Galibier.
La montée par la combe de la fontaine Lombarde est un peu laborieuse et, compte tenu des gros nuages et jusqu'au "jour blanc" par moments, nous abordons l'arête Est vers 2790 et ne la quittons plus jusqu'au sommet. Belle arête, toute en neige (ça passe encore bien à skis).
Tenant compte d'une météo "mitigée", nous décidons de descendre la face NE (bonne neige **** et bonnes traces), puis de descendre par fontaine lombarde (mauvaise neige **, lourde et très humide) en suivant à peu près le même itinéraire qu'à la montée.
Au bilan, nous avons passé une excellente journée, l'un de mes fils et moi, seuls dans la montagne tout du long, en faisant de la topographie et en empruntant une belle et longue arête neigeuse effilée.
Pour autant, nous regrettons la mauvaise qualité de la neige pour la descente... Peut-être a-t-il plu récemment en haute altitude, ce qui pourrait avoir considérablement humidifié et alourdi le manteau neigeux, le rendant difficilement skiable.



on trverse la route à Colomban noir.
On descent 100m de dénivelé jusqu'au ruisseau de Fontaine Lombarde.
En prenant pied sur l'arête Est à 2795, on apperçoit le Grand Galibier et le col en contrebas.
nos traces sur l'arête Est, en passant par le collu 2795.
Trou assez bizarre au sommet du pic blanc du Galibier. Le massif des Ecrins en fond.
Premières belles traces en neige **** sur la pente NE vers 2900.
Deuxièmes traces moins belles en neige *** vers 2500 (ensuite ce sera en neige **).
Photo prise du col du Colomban noir au retour. On devine notre itinéraire passant sur toute l'arête Est, de gauche à droite et devant, les pentes de descente du versant NE.
barrière fermée à Plan Lachat. 10 mn de protage seulement.

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.