Accueil > Sorties > Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin : Sortie du 10 mai 2019 par gstephan
Chargement en cours...
Pic de l'Étendard, Glacier de Saint Sorlin, du jeudi 09 au vendredi 10 mai 2019 (2 jours) par gstephan
Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 2065
Altitude de déchaussage (descente) : 2065

Activité avalancheuse observée : Grosse plaque partie en NW sous le col du Petit Sauvage (env 500m de large, 150 m de long et cassure de plusieurs mètres).
Vendredi en E, S et SE, des purges de neige récente suite au réchauffement au soleil (côté Cochette, Aiguille Noire).

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Plan de replis pour la der du cycle Sauvage du CAF de Lyon. Après un avortement de raid dans les Combin pour cause de mauvais temps, il aura fallu être pendu à la météo pour aller décrocher une sortie en ce week-end maussade du 8 mai...

On se résigne à partir sur l'Etendard et passer au moins une nuit au refuge non gardé. Réveil très matinal pour les lyonnais et à 7h30 on attaque au col de la Croix de Fer sous le brouillard. Ca se dégage vite au dessus et on profite d'une jolie petite descente sur le refuge.

Après la dépose des deux jours de nourriture, on poursuit sur le long plat en direction de l'Etendard. La neige botte, certains gelèrent à la faire quitter les peaux... En tous cas qu'est ce que c'est beau et quel plaisir de se retrouver seuls dans ces lieux. Le Grand Sauvage devant nous nous fait de l'oeil mais nous jouons la sécurité avec une montée à l'Etendard. Dommage ça aurait un beau clin d'oeil de conclure la saison du groupe "Sauvage" par cette sortie !

La montée est pénible. On sent que le réveil matinal a fait du mal et on se triant un peu. Des nuages accrochent les sommet et un fort vent souffle sur l'Etendard. Logiquement, nous signons le but avant la pente raide de sortie finale mais en contrepartie profitons de bon ski à la descente sur ce glacier immaculé ! Poudre humide mais ça skie bien quand même ! ;-)

Retour en mode ski de fond classique jusqu'au refuge, puis on s'installe pour la soirée passée dans une bonne ambiance, à base de nombreuse bouteilles, de coinche et d'un repas gourmand où chacun partage son petit "extra" emmené dans le sac à dos ! C'est ça aussi la bonne ambiance sauvage ! ;-)

Samedi matin, le temps n'est pas engageant... et il balaie par son vent de folie nos envie de rester dans les parages encore deux jours... On aura bien profité quand même hier ! Même l'aiguille de la Laisse ne nous tente pas et on se contente de remonter sur le haut du domaine de St Sorlin avant de basculer sur les Chalets d'Olle par le ruisseau. Ludique et petit exo de rappel qui va bien !

Passage à la coop et on en terminera par un pique nique au soleil sous St Sorlin. Concluant une première saison labellisée "Sauvage" bien sympathique avec ce super groupe. Même si les conditions météo n'ont pas souvent été à notre avantage, chacun rentre avec la sensation d'avoir progressé et gagner en autonomie dans sa pratique de ce fabuleux sport. Et c'est ça qu'on veut ! ;-)

Ca y est, on perce le plafond !
Les sauvages et leur maitre le Grand Sauvage ! :-)
Arrivée surplombante du refuge.
Le refuge sur fond d'aiguilles de l'Argentiere. Beau
Un objet de convoitises à skis pour la fin de saison...
Vaste plaque partie en NW sous le Gd Sauvage
On s'élève. Chacun son rythme.
La nature est artiste !
S'en est fini pour Benj !
Le sommet à quelques encablures...
On se fait souffler la tronche !
Bonne neige à la descente ! miam !
Le plaisir d'avoir pu tracer cette classique.
Charles profite !
Ludivine se fait plaisir !
De belles lueurs du soir à la faveur d'une éclaircie.
Samedi matin : Ambiance Game of Thrones
Samedi : Ca souffle un peu fort quand même !
Atelier rappel sur 1/2 cab, Check !
Clap de fin pour François

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.