Accueil > Sorties > Pointe d'Orny, Boucle et couloir Nord : Sortie du 17 mai 2019 par titoutim
Chargement en cours...
Pointe d'Orny, Boucle et couloir Nord, vendredi 17 mai 2019 par titoutim
Conditions de neige
1/ Dans le vallon d'Arpette - Neige béton le matin jusqu'à 2400m, se ramollissant déjà vers 9h.
2/ Couloir NNE de la ptite pointe d'Orny - neige fraîche en cours de transformation à 10h
3/ Glacier d'Arpette - Alternance de poudreuse et de carton à l'ombre - Transfo souple en rive gauche
4/ Accès au sommet par la branche de droite - Transfo profonde partie à la descente - poudreuse sous la corniche

Altitude de chaussage (montée) : 1620
Altitude de déchaussage (descente) : 1620

Activité avalancheuse observée : Grosse purge de neige humide déclenchée dans le couloir 'accès au sommet, descendue tout du long du glacier d'Arpette jusqu'à 2600m.

Trace de grosse purge assez récente partie versant NW arrivée vers 2000m (plaque humide apparemment)

Cône des couloirs secondaires de la Petite Pointe d'Orny plaqués

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Relais d'Arpette - Demi Petite pointe d'Orny - Glacier d'Arpette et Pointe d'Orny

Mais où est donc ORNY car il y a tant de couloirs.

Quand on ne sait pas choisir, on avance au hasard
Heureusement qu'on n'était pas partis trop tard.

Première supposition ! Vu les récentes conditions, j'ai supposé que ça serait encore bon, dans ce coin dérobé, de la civilisation

Tout était prévu au millimètre, du départ en soirée juste après le dîner
au petit déjeuner, confiture et café, les skis justes fartés, les mollets affûtés,

Dodo dans la voiture devant le Relais d'Arpette, avec une configuration nouvelle et brevetée pour passer à 2 dans le Fiorino.

Réveil 5h20, Départ 7h - Timing respecté (Oui, en général, on met du temps à se lever)

7h20 - Pause Caca, 2 fusées suisses (et oui ça existe) nous rattrapent et nous dépassent à grandes, non immenses enjambées. On suppose qu'elles vont aller trop vite pour nous. Supposition vraie.

7h40 - Pause "Trop chaud", On suppose qu'il vaut mieux arrêter la cuisson avant qu'elle ne commence vraiment.

8h45 - Seconde supposition, juste au pied des couloirs ! Ne sachant pas trop sur quel pied danser, (pas facile quand il y en a trois) on se décide pour le 3ème, (celui au soleil, le NNE) en supposant une neige décaillée

10h - Supposition erronée, Neige encore fraîche en cours de transformation, ca sent la galère et la purge au sommet. On suppose qu'il est plus prudent de faire demi-tour. Bonne descente quand même en neige transfo

10h30 - On attaque la trace sur le Glacier d'Arpette, il fait plus frais c'est cool (jeu de mot de qualité supérieure)

11h30 - Seulement la moitié, c'est raide, un coup ça glisse, un coup ça s'enfonce. On met les crampons et on récupère une vieille trace d'un vieil (simple supposition) homme solitaire passé hier. Merci à lui !

12h15 - Carrefour 3000 et Troisième supposition. Ca sera surement plus facile d'emprunter (encore) les traces du traceur (redondance) dans la branche droite.
Supposition discutable, retracer dans 60 cm de soupe sur 200 m de D+ n'est peut-être pas plus facile que tracer dans un mètre de poudre sur 100m de D+

12h50 - Sommet, vent, froid, on s'équipe et on suppose que la descente sera moyenne.

13h10 - 1er virage et Thibault purge tout le couloir dans un fracas du tonnerre, c'était vraiment pourri...
Heureusement qu'à droite il reste de la poudreuse pour moi :)
En cherchant un peu, on trouve de la poudreuse à tous les étages de la fusée d'Arpette jusqu'à 2400m où elle est remplacée par la moquette sur environ 200 mètres.

Pour la fin, c'est de la colle, mais qui colle moins même que les peaux, alors on va tout droit et on arrive à la voiture sans déchausser (dernier jour cependant)

Finalement, on a beaucoup supposé donc ça me donne envie de dire "Pas besoin de suppositoires pour supposer"

Bilan du jour: Il faut se lever plus tôt à cette saison, mais j'ai appris qu'on pouvait cramponner dans la soupe.

Rencontres du jour: 3 personnes, Biches et chevreuils sur la route la nuit précédente


Ah merde le soleil se lève tôt en Mai
Bivouac
Champ de crocus pour toujours
A droite la petite pointe d'Orny, à gauche le glacier d'arpette
1ère descente sous la petite pointe d'Orny
Peut-être un jour...
Vous voyez la petite aiguille ?
Vue sur le vallon
Pffiioouuuu
Plus facile en crampons qu'à ski
Vue du sommet sur le Plateau du Trient
Auréole de gloire ou condensation de sueur
FWT 2019 - Stage 9
Départ
Vue d'ensemble
Sans transition, poudreuse et moquette
Impressionnant
Je vous présente Martin et Bergamotte

Commentaires
» Par savoy, le samedi 18 mai 2019 à 10:33

J'adore la dernière photo: qu'ils sont mignons! :)

» Par titoutim, le samedi 18 mai 2019 à 18:05

Ah oui ! J'ai oublié de présenter Martin le Bouquetin et Bergamotte la Marmotte à la communauté Skitour ! Deux guides formidables, Martin pour la technique, Bergamotte pour les histoires et le savoir, des amoureux de la montagne, comme nous tous :D @savoy

» Par Cyrille Marais, le dimanche 19 mai 2019 à 09:45

J'aime bien ces mascottes, ça me rappelle Achille et Bergamotte ... des bd de montagne si certains s'en rappellent ! :wink:
belle rando rare sur ST :cool:

» Par titoutim, le dimanche 19 mai 2019 à 10:41

@Cyrille Marais , tu me fais découvrir Achille et Bergamotte, peut-être un peu avant mon époque :roll:
Niveau rareté, c'est peut-être parce que c'est côté suisse que les Français s'y retrouvent moins souvent. Je ne sais pas ce que les suisses utilisent comme équivalent de Skitour...

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.