Accueil > Sorties > Grand Galibier, Par le col de Ponsonnière, versant Savoyard : Sortie du 14 mai 2019 par taramont
Chargement en cours...
Quand les Saints de Glace suent dans les cathédrales de pierre du Grand Galibier, du lundi 13 au mardi 14 mai 2019 (2 jours) par taramont
Conditions de neige
Altitude de chaussage (montée) : 2150m Lac de Mottets
Altitude de déchaussage (descente) : 2050m (réservoir en contrebas et un peu en amont du 2e chalet de Plan Lachat

Activité avalancheuse observée : coulées et ruptures de plaques un peu sur tous les versants mais rien au moment de nos sorties

La dernière neige tombée soit a disparu soit n'est pas encore intégralement transformée sur plusieurs versants. Ceci donne en général une poudre lourde mais pas croûtée. Suite à un regel nocturne satisfaisant, quelques pentes très bonnes p. ex. la descente du Lac Blanc sur le vallon de la Ponsonnière ou le col de la Ponsonnière versant Savoie. A noter que l'itinéraire final tracé sur la carte IGN pour le Grd Galibier n'est pas conseillé. Mieux vaut monter par l'arête E.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : J1 : Plan Lachat/Vallon de la Ponsonnière/pt 2704 dominant au N le Lac Blanc/Rochers Plats du Lac Blanc/Col Termier/Pt2940 crête W de Roc Termier/Vallon de la Ponsonnière/col de la Ponsonnière/Plan Lachat - J2 - même montée jusqu'au col Termier/Grd Galibier sommet W par l'arête E/descente par Lac Blanc

Du ski de printemps ! Je veux du ski de printemps, du velours de château, du satin de boudoir, de la moire de princesse. Et tout de suite ! Ça, c'était mon dernier caprice.

Puis, il y eut une tempête sous mon crâne :
Faut attendre la fin des saints de glace !
Oui, mais c'est maintenant les jours de beau
ça te sert à quoi si c'est pour geler sur place ?
Oui, mais c'est maintenant que Jacques est dispo : disponible de son temps et disposé à s'encombrer de moi
Las ! On part dimanche soir pour les Cerces.

Ah, les Saints de Glace ! Ce que je peux vous dire de ces gens là, c'est que ce sont de petits farceurs !
Car, cheminant paisiblement parmi les crocus encore endormis autour de la Jargette, j'ai vu – ou cru voir, quelle différence ça fait ? - trois fantômes serrés sur le banc de la bergerie. Mais j'ai nettement entendu - ou cru entendre, quelle différence ça fait ? - leur conversation.
Mamert : moi, j'étais de service le 11 et je n'y suis pas allé de main morte. Ici, sur mon banc de la Jargette, je les vois tous passer et comme comme c'était samedi, eh bien je me suis régalé à les voir tous emmitouflés comme au cœur de l'hiver. D'ailleurs, les cathédrales là-haut étaient toutes plâtrées.
Pancrace : moi, mon tour c'était le 12 et j'ai eu un coup de main de Madame la Bise. Jusqu'au soir, elle m'a été d'une aide précieuse ; les campeurs en puissance ont tous été découragés.
Servais : je devais finir le travail le 13 mais je me suis mis en grève, une grève perlée, usante pour les nerfs des randonneurs : ils n'arrêtaient pas de s'habiller et se déshabiller.

C'est ce dernier propos qui m'a jetée hors de mes gonds. Grève perlée ! Et quoi encore ! Et il fallait que ça tombe sur nous ! Oui hier, la sueur perlait bel et bien sur nos fronts quand Servais arrêtait son travail et dès qu'il le reprenait, c'était frigo. Et puis, pire encore : nous fiant à sa conscience professionnelle, nous avions décidé de ne pas partir trop tôt pour le Grand Galibier pour laisser au soleil le temps d'attendrir la banquise présumée. Grave erreur ! Ne vous fiez jamais à un saint ! Résultat des courses : après avoir enquillé le joli cirque qui débouche par un petit couloir au Pt 2704 dominant le Lac Blanc, nous sommes arrivés au col Termier alors que ça chauffait déjà sévère et il n'était plus question d'aller taquiner les belles pentes terminales SE.
On s'est donc contentés de monter jusqu'au pt 2940 de la crête W de Roc Termier puis de se laisser glisser jusqu'au vallon de la Ponsonnière en passant par le Lac Blanc et de nous offrir en prime le Col de la Ponsonnière où la neige n'attendait que nous pour recevoir quelques calligraphies stylées......

Aujourd'hui, les Saints de Glace étaient censés s'être envolés jusqu'à la saison prochaine. Quoique, paraît que les Saints de Glace c'est comme les Aiguilles d'Arves qui sont 3 également, mais 4 si l'on compte l'Epaisseur un peu excentrée. Et le 4e saint de Glace serait St Urbain, aussi un peu décalé puisqu'il prendrait du service le 25/5. Randonneurs, à vos calendriers !

Mais la journée fut plaisante quoique longue, quelques brises rafraîchissantes sporadiques, aucune goutte de sueur à déplorer.

Mais dites-vous bien Messieurs Mamert, Pancrace et Servais, vous n'avez pas réussi à nous pourrir nos deux jours dans les Cerces. On pourra considérer J1 comme une journée de reconnaissance pour trouver le meilleur itinéraire du Grand Galibier (enfin au moins un qui soit à notre mesure). Si, en principe, on ne peut re-connaître que ce qu'on connaît, on dira qu'ici la reconnaissance précède la connaissance. Et qu'une autre reconnaissance nous submerge ce soir pour avoir vécu des jours merveilleux dans ces cathédrales de pierre, effleurées le matin par les doigts d'or de l'aurore et bordant combes et couloirs comme des sentinelles un peu plus fiables que des Saints de Glace.

J1 au pays des Aiguilles d'Arves
J1 cathédrales illuminés
J1 glace de Saints
J1 miroir de cathédrale
J1 le petit couloir d'accès au Pt 2704
J1 au Pt 2704 : vue vers le Lac des Cerces et les Rochilles
J1 la belle combe menant au Grd Galibier
J1 la nature artiste
J1 Jacques à l'oeuvre
J1 descente sur le vallon de la Ponsonnière
J1 Regard vers le versant Htes Alpes du Col de la Ponsonnière
J1 calligraphies
J1 la nature artiste
J2 Aig d'Arves et Epaisseur au petit matin
J2 sommet touché par la grâce
J2 cathédrale de pierre
J2 pas d'ombre sans lumière
J2 le petit cirque
J2 on s'élève au-dessus du vallon de la Ponsonnière
J2 nouvelle remontée du petit couloir
J2 un extra-terrestre ?
J2 un OVNI au-dessus du col Termier
J2 échancrure sur les Ecrins (l'OVNI se dissout)
J2 pano sur Meije, Ecrins, etc..
J2 Clapière ou pas Clapière ?
J2 Lambeaux de nuages

Commentaires
» Par jc69, le mercredi 15 mai 2019 à 08:40

Il manque un saint à ta collection : Saint-Maclou :lol:

Pour avoir passé une soirée très fraîche à la fin de l'été dernier en bivouac au lac des Cerces, je me demande si ce n'est pas le coin qui est facétieux côté météo :roll:
En tout cas, la montée au Grand Galibier est superbe l'été aussi.
Evidemment à ski, on descend plus vite :wink:

» Par jean yves chaboissier, le mercredi 15 mai 2019 à 12:57

Que les saints te taquinent, je veux bien le croire, nous ils nous emmm.... mais au moins cela nous vaut un compte-rendu bien plaisant, comme d'hab. en fait !

» Par jpc, le mercredi 15 mai 2019 à 17:46

Je me lève ce matin avec le sentiment d'avoir oublié quelque chose… Mais oui, Taramont a disparu ? Donc me voilà rassuré et rempli par ce CR. Oui, la nature artiste fait bien les choses. Avec le/la 100T, c'est sans doute au top !
@jc69 : oui, le coin est. Tout grimpeur qui se respecte sait qu'il vaut mieux une doudoune en fond de sac voire sur le dos pour grimper à la Tour Termier même en été :ill:

» Par thierryg, le mercredi 15 mai 2019 à 18:00

Les saints m'en tombent !!! :roll:
J'adore la photo 13

» Par Laurent b..., le mercredi 15 mai 2019 à 20:49

Quand j'ai vu le titre, j'ai tout de suite vu qui c'était ! Joli tour du coin sur deux jours...

» Par Den's, le mercredi 15 mai 2019 à 22:51

Beau voyage au Paradis !! :happy:

» Par taramont, le jeudi 16 mai 2019 à 22:45

@jc69 : ne suis pas une adepte de St Maclou, heureusement ce saint-là risque de durer moins longtemps que les autres :)
@jean yves chaboissier : la Maurienne est décidément un drôle de pays :D
@jpc : suis touchée de constater que ma santé vous préoccupe :)
@thierryg : il vaut mieux que ce genre de choses vous arrive à vous qu'à moi :lol: pour la photo 13 : c'est Jacques - évidemment toujours devant moi - qui est tombé en arrêt devant l'objet d'art et j'ai trouvé qu'il valait une photo
@Laurent b : je ne peux plus me changer !!
@Den's : eh oui, c'est facile d'aller au Paradis, suffit de savoir où il est, même pas besoin de le mériter :)

» Ajouter un commentaire
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.