Accueil > Sorties > Le Tabor, Par le Lac Charlet : Sortie du 06 mai 2019 par skieur0206
Chargement en cours...
Le Tabor, Par le Lac Charlet, lundi 06 mai 2019 par skieur0206
Conditions de neige
Surement l'une des dernières dans ce secteur.
La skiabilité à la descente est plutôt bonne, alternant poudreuse légère dans les combes et neige dure soufflée par le vent mais bien portante (pas de neige croutée). À ma grande surprise, la neige est restée complètement froide, même sur le bas, c'est fou pour un 6 mai !!!

Altitude de chaussage (montée) : 1680 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1680 m

Activité avalancheuse observée : r.a.s. Traces d'anciennes boulettes dures dans les fortes pentes.

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Après un dimanche tempétueux en montagne tout comme en plaine, je choisi la proximité pour ne pas faire trop de route. Direction la Matheysine avec un départ assez haut depuis St Honoré, station abandonnée perchée à 1 500 m d'altitude. L'ambiance est belle et bien hivernale avec un froid mordant : - 2°C (ressenti proche des - 10°C avec encore de bonnes rafales de vent 60 km/h). Je met les skis sur le sac, finalement le portage sera plus court que prévu : environ 15 minutes (5 minutes à la descente), parfait ! Je chausse ainsi les peaux vers 1 680 m d'altitude. Le vent devient de plus en plus fort, mais le paysage de nouveau en mode hiver est majestueux. Il me faudra pile 2 h pour atteindre le sommet du Tabor via le Lac Charlet (1 900 m) puis la crête sommitale. Malgré la caillante la haut, je profite du panorama à 360° avec une mention particulière pour le Plateau de Bure et l'Obiou encore bien bien enneigé.

> Toutes les photos & une vidéo en cliquant-ici !


Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.