Accueil > Sorties > Golette de l'Oule, versant nord : Sortie du 19 avril 2019 par bean385
Chargement en cours...
Golette de l'Oule, traversée N/S, du jeudi 18 au vendredi 19 avril 2019 (2 jours) par bean385
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
parking Allamands/1096SW9hPas de neige
sous chalets de Bostan/1550SW10h30Irrégulière/Début de la neige
coté Est du vallon de BostanSWCroutée/totale


Altitude de chaussage (montée) : 1550
Altitude de déchaussage (descente) : 1550

Activité avalancheuse observée : Nombreuses coulées dans les versants exposés des le debut de la matinée !!

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Nuit à l'abris de la Vogealle en AR par la Golette de l'Oule

Départ 9h parking des Allamands, AH c'est lourd quand meme, il est temps que j’investisse dans un duvet light. Peu importe, c'est aussi ca l'aventure !

On commence donc avec les baskets, le parking est à 1100m et la neige se fait rare (orienté SO) jusqu’à 1550m d'ou l'on peut chausser les skis. On monte donc dans le vallon qui mène au col de Bostan. Le plus à l'Est possible pour avoir un peu d'ombre, le résultat est là, une belle croûte bien dur pas facile à accrocher (il serait temps de refaire ses carres aussi).

Un peu avant le col on pique droit dans la pente direction la Golette de l'Oule à 2555m, un petit raidillon de 50m nous oblige à mettre les skis sur le sac puis retour sur les lattes jusqu'au col. On arrive sur l'ouverture la plus au Nord du col, wouah c'est raide l'autre coté. On va voir l'ouverture plus au Sud, ca va déjà mieux mais il y a un bout de pente herbeuse, pas grave, si Candide y arrive, pourquoi pas nous ?

S'en suit une grande pente bien travaillée par le soleil, on mange un bout sans s'attarder le risque avalanche grandit exponentiellement avec ces températures. Puis c'est la descente en surplombant le lac de la Vogealle, notre passage lance quelques coulées, le pire est fait.
Après quelques poussées dans la soupe on arrive au refuge de la Vogealle (1900m) évidemment fermé à cette période, nous c'est l'abri d'hiver qui nous intéresse. Il dépasse à peine de la neige, les nivoses sont impressionnantes pour une mi-Avril, Galat' se faufile par la seule trappe qui dépasse et descend au Rdc par l'échelle intérieure, en bas il fait nuit noire à cause de la neige qui bouche les ouvertures.

Ni une ni deux, on dégage la neige à grands coups de pelle, laissant passer ainsi les derniers rayons du soleil. Mine de rien la cabane est assez grande, assez pour accueillir 31personnes, en théorie. C'est sommaire mais plutôt confortable, table ustensiles, matelas et couvertures en abondance, le seul soucis c'est qu'il gèle quasiment à l'intérieur.
Après avoir fin notre installation, on se prépare du café qu'on déguste en écoutant la montagne, la vue est réduite mais il y a quand meme un beau panorama sur le cirque du fer à cheval. Au loin on entend les coulées qui partent toute seule, ca résonne comme des coups de tonnerre dans la montagne, impressionnant !

Après avoir dégommé un paquet de crozet et un rebloch' on se motive pour une nuit un peu froide, gros stock de couverture et tenue de ski dans le duvet, il faut ce qu'il faut ! La nuit passe vite et se transforme vite en grasse mat' (le réveil à 8h était peut être un peu tardif), au matin on s'active pour décoller avant que la montagne nous coule dessus.
Grand beau, regel très léger, dormi comme un bébé, et dire que certains se plaignent en 4*. Le retour se fera par le meme itinéraire, c'est l'été, on est en tshirt dans la montée et de grosses coulées recouvrent nos traces juste après notre passage, on se force à ne pas trop s’arrêter, on sera plus en sécurité au col.

Arrivés là haut, le temps de mettre les skis et d'enfiler la GoreTex c'est parti pour la descente, les faces à l'ombre sont bien durs et skier avec un sac de 15kg ne facilite pas la tache. On s’arrête en contrebas pour manger un bout et attendre que ca décaille, la fin de la descente se fera dans une neige juste bien jusqu'au retour voiture à faire à pied.



Le couloir raide à coté du col
Petit café à l'extérieur
L'intérieur de l'abri
On remplit les gourdes comme on peut.
Ah oui il y a de la neige
L'entrée de l'abri d'hiver
Les nombreuses coulées qui nous courent après
Vue depuis le col à 2555m
La Golette de l'Oule

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.