Accueil > Sorties > Crête du Cheval, Couloir de la brèche (ou du coup de sabre) : Sortie du 14 avril 2019 par Rémo Barbaruli
Chargement en cours...
Crête du Cheval, sommet et tour (spoiler : ça ne passait pas...), dimanche 14 avril 2019 par Rémo Barbaruli
Conditions de neige
- couloir N Crête du Cheval : poudre 4*
- puis jusqu'à 1800 en descendant vers le GR 549 : moquette 5*

La cotation globale vaut pour ci-dessus, et pas pour ci-dessous :

- Ilettes SE : boules
- couloir de la brèche : croute puis dure puis glace
- combe E de la Crête du Cheval : moquette puis boules

Altitude de chaussage (montée) : 1600
Altitude de déchaussage (descente) : 1600

Activité avalancheuse observée : nombreuses coulées des jours passés, toutes orientations

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Crête du Cheval, but au couloir de la Brèche

Pollo m'a trahi. Je passe mon samedi à défricher mon jardin, les mains écorchées par les ronces, pendant qu'il skie avec jpc et sdx une voie que jamais on ne se proposerait. J'ai crié "pollo" pour qu'il revienne. Tel Rocky Balboa j'ai hurlé "Adrienne" en haut des marches.

Et puis samedi soir il m'appelle : ouais c'était bien, mais 1900 m en 5.2 E3 ça m'a laissé sur ma faim, je suis partant pour dimanche.

Ah ouais ? Ben je vais lui montrer ce que c'est que d'aller traîner ses spatules avec des inconnus moi ! Il veut une petite sortie ? Je vais lui concocter un truc de derrière les fagots...

Nous voilà donc partis du Rivier pour soit le couloir SE des Ilettes soit le couloir de la Brèche de la Crête du Cheval (dans le genre inconnu au bataillon....). Le regel est excellent et laisse présager d'une super descente en moquette.

Au loin le couloir de la Brèche de la Crête du Cheval est à l'ombre, on passe notre chemin. Devant le couloir SE des Ilettes, tout en boules, on renonce. D'ailleurs qui peut nous expliquer pourquoi il est SE ??? Bref, on monte (moyennant un réta en 5 sup pour passer la corniche) au col de la Vache. Faute de Cheval. Mais pollo a repéré un petit couloir descendant du sommet de la Crête du Cheval qui a l'air en poudre, on monte au sommet. On va voir le couloir en Z, neige dure, bof.

C'est là que ça part en cacahuète. Pollo : "c'est super beau cette combe derrière la Crête, ça passe ?". Moi, coup d'œil à la carte : "ouais ça passe". Nous voila partis en sud. Bonne moquette. Puis soudain à droite la Brèche ! Moi : "pollo, remonte, on y va !" (c'est peut-être là que ça part en couille tout compte fait).

Je m'engage dans le couloir, croute, virage, croute, virage, croute, virage, dure, virage, dure, dérapage, dure, dérapage, dérapage, dérapage, dérapage, glace, stop. Moi : "pollo, ça passe pas ! Je remonte !". NB : j'adore chausser des crampons à la limite de la glace. Gros mots.

Je remonte le tiers du couloir descendu, le bonheur. Pas envie de remonter au sommet, on tente de faire le tour de la Crête du Cheval. Ça passe. Puis ça passe plus. Culot d'avalanche, ruisseau cascade, barres, plus on avance moins on est sûr... Ça passe peut-être par des écharpes à droite mais on n'a plus envie d'aller voir plus loin : on remonte 600 m (NB : j'adore remonter 600 m imprévus). Re-manip pour passer un ressaut. Marre. Pollo, la machine, trace devant. Sommet. Vent, froid, nuages arrivant, fatigue. Marre.

Mais... Belledonne aura été clémente : les nuages restent au loin, le couloir est en poudre, puis descente en moquette parfaite, puis le chemin est bien roulant.

Je n'irai pas jusqu'à dire que c'était une bonne journée en montagne, mais on a vu du pays !

Le couloir de la Brèche au fond, ou Coup de Sabre de la Crête du Cheval
ça sent la bonne transfo dans quelques heures !
au-dessus des Plaineys
le couloir le matin
promesse de moquette
groupement des Ilettes
sous le col de la Vache
faut-il vraiment une légende ?
Rocher Blanc, Pyramide, le Toit
combe E de la Crête du Cheval
combe Est de la Crête du Cheval
à la brèche
couloir de la Brèche
combe Est de la Crête du Cheval
couloir N de la Crête du Cheval
moquette 5* sur Rivier
moquette 5* sur Rivier
notre combe sans issue évidente à droite
je remonte, bonheur

Commentaires
» Par pollo, le lundi 15 avril 2019 à 11:54

la crête du cheval... c'est beau
l'exploration... c'est beau (spécial dédicace feu-Bon Appétit)
Mais l'exploration, c'est risqué, surtout en termes de dénivelé.
Reste que le coin est superbe et étonnamment sauvage.
La crête de cheval peut constituer un étalon en termes de couloirs.

» Les commentaires sur cette sortie sont verrouillés
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.