Accueil > Sorties > Côte Belle, Le Z de côte Belle : Sortie du 30 mars 2019 par Em42
Chargement en cours...
Côte Belle, Le Z de côte Belle, samedi 30 mars 2019 par Em42
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Echine + Z/2795 - 2550mE9h00Moquette/2/???Début du décaillage 4*
Combe /2550 - 1700mE9h15Moquette/2/???Excellent !!! 5*
Clot Beaumont haut/2450 - 2250mE11h00Transfo lourde/5/???Un peu lourde mais encore bonne 4*
Combe Jargeatte/2250 - 1690mE11h15Moquette/2/???De nouveau excellent 5*
Altitude de chaussage (montée) : 1690m
Altitude de déchaussage (descente) : 1690m

Activité avalancheuse observée : Anciens gros dépôts d'avalanches dans les combes des Lauzes, Jargeatte et de l'Ise. Le chemin d'accès est encore bien obstrué.

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Topo puis descente dans la combe de l'Ise jusque vers 1700m - remontée à Clot Beaumont 2447m

Voilà une combe qui ne doit pas recevoir beaucoup de visites. Depuis la découverte de l'itinéraire dimanche dernier, il semblerait que personne ne soit venu dans le coin. Depuis notre visite avec Glad' en 2017, j'avais dans un coin de la tête de visiter ce vallon sauvage. La visite de la semaine passée par Thierry la semaine passée a finit de me convaincre d'aller le visiter.

Départ aux aurores pour essayer de ne pas avoir la face surchauffer. Comme à mon habitude, je cherche le chemin d'accès (va falloir que je m'achète une orientation un jour :p) ! Celui-ci est obstrué par un dépôt d'avalanche. L'ascension par ce dernier est d'ailleurs sports entre vernes arrachées par les coulées, dépôts encore parfois conséquent de coulées. Je ne fais pas toujours le fier avec mes petites baskets. Après une première bonne suée, j'arrive sur le replat de la cabane en même temps que le soleil. Je me surprends à buller, à profiter de cet instant magique, toute la face est déjà sous la douceur des rayons du soleil alors que le fond de vallée est encore endormi dans le froid de la nuit. L'arrivée du télécabine de l'Alpe d'huez brille de mille feux et il n'est pas bien difficile d'identifier les pistes s'y émanant... Reprenant mes esprits, je poursuis mon ascension vers la combe des Mayes, la neige dure n'est pas gelée et le grip est excellent. L'ascension se fait rapidement, je retrouve les traces de Thierry bien seules depuis la semaine passée. La combe se découvre avec ses itinéraires alpins. C'est sûr rien n'est facile là-dedans. Tout se fini soit en barre rocheuse, soit en itinéraire alambiqué pour rejoindre la crête. Le Z lui reste bien caché. Seul le couloir d'accès se montre. Il est 8h, lorsque je parvins à son pied. Je suis déjà en t-shirt, le soleil est en plein sur moi. Je mets, le casque et les crampons bien abrité dans une petite niche puis je m'atèle à l'ascension finale.

"zouzouzouzouzou"... une pierre manque de peu de me frapper sur le casque, malgré l'heure encore matinale, la barre rocheuse dégèle déjà fortement et ça parpine ! Je prends l'option remontée à l'ombre pour tenter vainement de me protéger des chutes de pierres. La vire apparaît rapidement, elle est raide et exposée mais courte et en bonne neige. Sur la partie sommitale, je retrouve les traces de Thierry qui m'amènent au sommet dans un fauteuil. Un peu plus de 8h30, summit ! J'embrasse le paysage autour de moi et profite de ma solitude. Je prends le temps de manger, de me reposer et espère ainsi obtenir une cuisson à point de la face.

Début de descente à 9h, le haut est encore un peu dur mais rapidement je trouve la moquette; Les virages s’enchaînent bien mais sont prudents au vue de l'exposition. La petite croupe pour rejoindre la vire a été passée en escalier par mon prédécesseur, m'obligeant à faire de même car encore gelé. La vire est somptueuse et je m'amuse à claquer deux/trois virages suspendus au dessus du vide pour le plaisir. Le couloir d'accès et la combe sont ensuite en parfaite moquette ! C'est du bonheur, je lâche les chevaux, profite de l'instant. J'essaye de descendre dans la combe de l'Ise pour regardé l'accès depuis le Rivier d'Ornon. Je m'arrête vers 1700m, dessous, cela semble se compliquer. Repeautage. Je décide de monter à Clot Beaumont pour profiter de cette superbe moquette. A 11h15, je déchausse ! C'était excellent et je n'ai croisé personne ! Une magnifique matinée d'exploration dans un massif que j'affectionne de plus en plus !!!

Remarque sur la cotation : J'ai mis 5.1 mais j'ai hésité avec 4.3. A titre de comparaison, je trouve l'engagement et la pente bien moindre que la face Est du Clapier du Peyron côté également 5.1 E4. A voir avec d'autres.

Lever du jour
Belle vue
Le soleil arrive
La cabane au fond du vallon !
Miam
Vue du couloir
Dans le couloir d'accès
La vire apparait
Vire
Arrivée sur l'échine (traces de Thierry)
Summit !
Banzaï
Sur l'échine
Le vallon se dévoile
La combe de l'Ise
Petite cabane sympa
On repart pour le clot Beaumont
Clot Beaumont
Deuxième descente
Virage parfait
Seconde descente
C'est le bordel ici !
De gros dépôts jusqu'à Ornon.

Commentaires
» Par Miko, le lundi 01 avril 2019 à 15:51

Bonjour,

La photo de Thierry Clavel est sous licence CC-By-sa. Il faut donc soit avoir l'accord explicite de l'auteur, soit il faut mentionner :

- le nom de l'auteur
- le lien vers le document source sur camptocamp (https://www.camptocamp.org/images/1094915/fr/z-et-echine-se),
- le nom de la licence,
- le lien vers la description de la licence (https://www.camptocamp.org/articles/106728/fr/licences-des-contenus#cc-by-sa).

» Par Em42, le lundi 01 avril 2019 à 16:00

Bonjour Miko,

Désolé, je pensais avoir fait les choses bien. J'ai eu l'accord explicite de l'auteur dans le forum de discussion sous sa sortie Camptocamp : https://www.camptocamp.org/outings/1094934/fr/cote-belle-z-et-echine-se-couloir-n-contrefort-e-des-mayes
J'ai également un lien dans le topo sur la description de Thierry. Mais si c'est trop compliqué, je préfère l'enlever, je comprends tout à fait

» Par Miko, le lundi 01 avril 2019 à 16:08

Salut,
Tu as l'accord de Thierry Clavel, donc c'est tout bon.
Bon ski.

» Par Em42, le lundi 01 avril 2019 à 16:13

Merci Miko !
A bientôt :)

» Par Miko, le lundi 01 avril 2019 à 16:15

C'est pas forcément simple ces histoires de licences et on peut paraître chiant, mais on y est attaché, c'est la base du topoguide collaboratif.

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.