Accueil > Sorties > Grande Balmaz, Couloir Notre Dame : Sortie du 24 mars 2019 par JB de Miscault
Chargement en cours...
Diagonale de la Grande Balmaz en vélo-ski, dimanche 24 mars 2019 par JB de Miscault
Conditions de neige
Ca se déneige vite en bas, mais ça passe encore sans déchausser en louvoyant dans les restes de neige.
Au dessus de la Croix des Buts, l'enneigement devient continue.
Neige transfo avec bon regel sur tout l'itinéraire. Début de descente à 10h, bonne moquette de haut en bas (avec juste la nervure en béton pour traverser dans la face)

Altitude de chaussage (montée) : 1160
Altitude de déchaussage (descente) : 1160

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : Excellente


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Thônes - col des Aravis - la Giettaz - Gde Balmaz et retour (50km, 1200d+ en vélo)

Ca faisait un petit moment que ça me trottait dans la tête d'essayer le vélo-ski et avec les températures clémentes, c'était le jour pour s'y essayer.
Tant qu'à faire du vélo-ski autant faire vraiment du vélo, donc le choix s'est vite porté sur la Grande Balmaz, histoire de passer par le col des Aravis. Un rapide coup d'oeil samedi à la webcam pour confirmer qu'il y a encore de la neige, et me voilà en train de charger la monture. Et ben c'est pas une mince affaire! J'ai encore des progrès à faire pour gagner du temps, et pour avoir un vélo qui se manœuvre mieux qu'un char d'assaut...
Départ à 6h avec un vélo qui tangue autant que les paquebots norvégiens, mais au bout de quelques hectomètres et quelques doutes, je parviens à m'y faire. La montée au col des Aravis se fait piano piano, c'est quand même pas le même sport!
Petite transition à la Giettaz en mode triathlon, le rythme en moins, et me voilà parti à 8h pour la Gde Balmaz. La montée est hyper efficace jusqu'au pied de la face, où je signe en toute logique le but pour le Notre Dame un peu déplumé dans le bas. Direction donc la diagonale qui garde mieux la neige. Une fois dans la face, ça enfonce un peu, mais ça déroule finalement bien jusqu'au sommet.
Début de descente à 10h dans une transfo parfaite jusqu'au parking, où rebelote il faut charger le vélo. La remontée au col des Aravis avec un peu d'air passe super bien, et une fois en haut il n'y a plus qu'à se laisser rouler jusqu'à Thônes, sous les yeux un mi-ahuris mi-amusés des cyclos montés depuis la Clusaz.
Une première expérience validée, qui laisse entrevoir quelques projets plus débiles...

Validé
Ca porte bien
Feu
Transfo tip-top
Retour agréable

Commentaires
» Par Navier, le lundi 25 mars 2019 à 11:06

On va finir par pouvoir faire un rassemblement véloski dans la Yaute, c'est cool ça ! :lol:

» Par JB de Miscault, le lundi 25 mars 2019 à 11:36

Grave! :cool: Ça me permettrait de voir comment mieux charger le vélo...

» Par Navier, le lundi 25 mars 2019 à 14:36

Perso, j'ai mis un petit porte bagage léger : tubus fly evo.
Ça rajoute 300g mais ça stabilise bien la charge et ca permet de mettre des saccoches pour le véloski bivouac :)

Avant je faisais sans mais c'est vrai que c'est souple.

» Par jeanluc, le lundi 25 mars 2019 à 18:59

Bel enchaînement ! :cool:

» Par petitmolet, le mercredi 27 mars 2019 à 09:31

Hello les pratiquants de vélo ski je vous invite a rejoindre notre groupe FB "Annecy Bike & cie" pour qu'on soit un peu plus nombreux à arpenter les routes de la yaute en véloski :wink:

» Par Navier, le mercredi 27 mars 2019 à 09:41

@petitmolet : Je n'ai pas trouvé la page. :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.