Accueil > Sorties > Aiguille Centrale d'Arves, Tour des Aiguilles d'Arves : Sortie du 03 mars 2019 par Guilhem Mobé
Chargement en cours...
Les aiguilles sous toutes leurs coutures, du samedi 02 au dimanche 03 mars 2019 (2 jours) par Guilhem Mobé
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Les gardanness/2500 - 3000NE8hPoudre20 à 30 cm fraiche, non ventée sur fond dur
Le grand verdillon/2500 - 3000S9hPoudre lourde10 cm sur fond très irrégulier en cours de transfo
Sous les aiguilles/2100 - 3000NW11hPoudre20 à 30 cm de poudre sur fond dur et irrégulier mais bien skiable
Combe N sous tête de chat/2600N13hCroutée finNeige poudre sous une croute de neige gelée
Descente aiguille epaisseur/2200 - 2700S15hIrrégulièreTrès irrégulier changeante avec les orientations
Altitude de chaussage (montée) : 1695
Altitude de déchaussage (descente) : 1695

Activité avalancheuse observée : Grosse purge des pentes expos Sud sous le mont pellard face à la basse du gerbier. A recouvert les traces de montées de deux skieurs ayant fait l'A-R au col de l'épaisseur.
RAS sur les pentes fréquentés lors de notre sortie.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Topo

Départ 13h du parking pour rejoindre le refuge. La neige commence à tomber à notre arrivée au refuge. Nous sommes très bien accueillis par JP le gardien, il nous annonce que le refuge n'est même pas complet ! 22/40 lits occupés ce soir. Bonne bouffe, bonne ambiance pour la soirée. Le topo pour le lendemain est encourageant, beau temps et risques avalanches limitées avec peu de vent !
Samedi, départ 7h pétant du refuge. On trace dans la fraiche tombée pendant la nuit. Il y a 10 à 20 cm de poudreuse au fond de la combe. Au fur et à mesure de la montée vers le col des trois pointes, la quantité augmente. On est rassurés de constater l'absence de grosses corniches au-dessus de notre itinéraire vers le col et on peut donc tirer directement en direction du Col.
Arrivés au col des trois pointes, les pentes sud sont alléchantes, mais se révéleront d'une qualité skiante médiocre ... Le fond dur et irrégulier est trop proche pour être vraiment agréable.
Rephocage à 2500 est remontée au col Lombard. Il fait chaud !
Les crêtes du col sont complètement pelées et la descente n'est pas très engageante. Ça a l'air dur béton ... Un vent glaçant traverse le col du nord-ouest.
50 m plus bas dans la descente, surprise, la poudreuse est là ! On sent un peu le fond dur sous les spatules mais ça reste excellent ! On est tout seuls en plus ! 1000 m de D- de bonheur jusqu'au fond des torrents (quasiment 5*s pour cette partie).
La remontée à la basse est rude ! Il fait super chaud (12 h), et on trouve le temps très long dans cette expo sud. Pas évident de choisir une trace pour traverser depuis la basse jusqu'au pied du couloir de l'épaisseur. À refaire, je descendrais plus bas pour remonter dans les vallons. L'arrivée au sommet du couloir de l'épaisseur marque la fin du gros D+ de cette journée. Redescente en diagonale vers le refuge pour récupérer quelques affaires laissées le matin . Retour voiture 16 h.

Une superbe sortie, seuls au monde. Beau temps, belle neige !

Départ du refuge 7h avec l'arrivé du soleil.
Levé de soleil sur les aiguilles d'Arves
Dans la combe des aiguilles
La monté au col des trois pointes
Grimpette au col des trois pointes
Premier virages à la descente du col des trois pointes
La neige à l'ombre est encore poudreuse
La descente sous le col lombard 5*
Marion dans ses œuvres
Ça chauffe sous les aiguilles
Break au col de la basse du gerbier
Les derniers mètres d'ascension de cette bellle boucle pour arriver au col de l'épaisseur
Dernier point de vue du 360° autour des aiguilles

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.