Accueil > Sorties > Grand Roc noir, Versant SE : Sortie du 20 fevrier 2019 par christophe Lachat
Chargement en cours...
Grand Roc noir, du lundi 18 au mercredi 20 fevrier 2019 (3 jours) par christophe Lachat
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
refuge de Vallonbrun/2300SE8hGelée
sommet/3582SE12hSoupeavec des restes poudreuse tassée dans les contre pentes à l'abri du soleil
Altitude de chaussage (montée) : 1660
Altitude de déchaussage (descente) : 1660

Activité avalancheuse observée : RAS

Merci de ne pas écrire en MAJUSCULE... [la modération]


Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Difficile en cette période de trouver un refuge d'altitude gardé. Après quelques recherches sur internet, je tombe sur le refuge de Vallonbrun situé au dessus de Lanslevillard, exposé plein sud, à plus de 2300 m.
Pour une fois, c'est le choix du refuge qui va décider des courses à réaliser.
Avantage des lieux, une exposition favorable pour espérer une neige de printemps.
Nous voilà donc partis pour explorer le sud de la Vanoise.

J1 : montée au refuge D+ 600 m : on chausse à la voiture malgré l'orientation sud, la route reste bien enneigée. Les paysages sont tout de suite à la hauteur de nos espérances, tout à la fois authentique avec ses maisons d'alpage en pierre, et sauvage, malgré la présence en face de la station de Val-Cenis. Agréable surprise, nous sommes seuls avec Olivier, le gardien qui sera aux petits soins avec nous tout au long du séjour.

J2 : Départ à 8h pour le GRAND ROC NOIR, course alternant traversée, faux plat descendant, partie plus raide et couloir final. Un ensemble très varié avec un sommet qui se dévoile sur la fin, et un final à pieds skis sur le sac. Pour les plus motivés, escalade de 50 m nécessitant une corde pour déboucher au sommet du Roc Noir. Superbe vue sur l'arc alpin, le Viso, le Mont-Blanc et au loin le Cervin. (D+ 1200). Arrivée de Julie la gardienne qui apportera une touche féminine à défaut des oignons commandés ...

J3 : PYRAMIDE DE VALLONBRUN par le COL DE VALLONBRUN : cette fois c'est direct au dessus du refuge avec des pentes soutenues et un final à 40° jusqu'au col. Le tout passe à skis qu'on laisse au col pour suivre l'arête jusqu'à la Pyramide de Vallonbrun, une antécime de la pointe Sud Ouest des Pointes du CHATELARD. Descente en neige de printemps.
Possibilité de basculer en versant nord en poursuivant la traversée jusqu'au refuge de la FEMMA.

Au final, un lieu qui mérite une visite, que vous soyez skieurs amateurs de pentes soutenues ou simples racketteurs amateurs de grands espaces sauvages et de convivialité.

Milles merci à Julie et Olivier pour leur accueil, leurs précieux conseils et surtout leur sourire.


Montée au refuge
notre lieu de séjour sous la lune du soir
départ pour le Grand Roc noir
le verrou à contourner par la gauche avec un e possibilité de descente par le couloir en S
le dernier vallon avec le couloir final
après le verrou
vue du col N.B le Roc Noir n'est pas sur la photo mais situé derrière nous
belle descente soutenue
fin du couloir
heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage
troisième jour, départ du refuge pour le col de Vallonbrun
le col de Vallonbrun premier objectif du jour
les pentes soutenues sous le col
arrivée au col de Vallonbrun
vue sur le reste de l'arête pour ceux qui voudraient poursuivre la traversée
vue sur la descente sur le vallon Nord pour rejoindre le refuge de la Femma
vue sur l'arête menant au sommet
Avec nos amphitryons merci à eux

Commentaires
» Par ln, le jeudi 21 fevrier 2019 à 11:45

Bonjour,
est-ce que vous avez chaussé les crampons sur l'itinéraire Refuge Vallonbrun-Grand Roc Noir (je pense particulièrement à la partie sous la pierre aux pieds) ou n'est-ce pas nécessaire?
Merci pour votre réponse!

» Par christophe Lachat, le jeudi 21 fevrier 2019 à 16:02

Bonjour
Pas de crampons mais couteaux bienvenus !
Bonne glisse

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.