Accueil > Sorties > Trou de la Mouche, Traversée Paccaly -> Grand Crêt : Sortie du 15 décembre 2018 par Gizmo
Chargement en cours...
Trou de la Mouche, A/R dans la combe de Paccaly, samedi 15 décembre 2018 par Gizmo
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
1500Poudre tasséePas de sous-couche, quelques touchettes
1800PoudrePoudre fine sur fond dur, extra

Altitude de chaussage (montée) : 1470 Parking des confins
Altitude de déchaussage (descente) : retour voiture

Activité avalancheuse observée : Ras

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Départ du Parking des confins, quelques voitures seulement, ce ne sera pas le cas au retour!
Nous attaquons la montée par la combe de Paccaly, un vrai frigo.
Quelques passages soufflé mais dans l'ensemble une neige bien poudreuse et fine.
Nous rejoignons la crête, le soleil est là et la vue sur le Mt Blanc magnifique!
Puis nous finissons ski sur le dos pour rejoindre le trou de la mouche, trés fréquenté coté combe de grand cret.
Pas beaucoup de trace de descente dans la combe de Paccaly, ce sera donc un vrai régal, la neige est bien poudreuse 4*!
Tellement bon que nous ferons les extras :
AR Couloir nord du paré de joux, alternance de neige poudreuse et crouté travaillée par le vent, attention aux quelques rochers affleurants.
AR couloir des rochers de la salla, une fine croute sur la couche poudreuse mais ça reste du 3*!

En dessous de 1600, pas de sous couche, les cailloux ne sont pas loin, il faut donc se faire léger sur cette couche de 25 cm de poudreuse.

Une première pour nous dans ces belles combes des Aravis, une belle sortie entre copains!

Trou de la mouche au loin
Couloir N du paré de joux

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.