Accueil > Sorties > Grand Replomb, En boucle par Mine de Fer : Sortie du 17 mai 2018 par thif
Chargement en cours...
Grand Replomb - Un naif dans la brume qui a mérité du replomb dans l aile, jeudi 17 mai 2018 par thif
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
1750NE8hSoupeneige qui a deja bien pris le soleil
2200NE10hDuredure (couteaux pour moi) à l ombre et moquette/soupe au soleil
250011h30Soupesoupe au col et en direction du replomb, bonne moquette descente versant droit
Altitude de chaussage (montée) : 1750
Altitude de déchaussage (descente) : 1750

Activité avalancheuse observée : coulées de fonte diverses mais RAS pdt que j etais sur mes skis

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : presque topo a la montée, descente inconnue

un pti recit pour rendre compte des conditions et faire un retour sur des sorties un peu pourries car ca existe aussi en ski de rando !!

Bon, deja je pensais chausser un poil plus t√īt, mais meme √† 150m pr√®s, faire 550m de deniv a pied dans la foret humide, c est agreable certes, mais en fait avec mon sac (pes√© au retour √† 17kg car j ai pas du matos "collant pipette"+les 3 litres d eau) et bah j etais naif ..c est quand meme pas du tout anodin et ca fatigue bien plus que prevu :-)

Ca, je m'en rappellerai si j envisage de refaire ce genre de sortie mixte!

Ensuite je suis rejoinds par 2 autres randonneurs visiblement bien plus aguerris à ce genre de sortie (bonjour à vous et j espere que vous etes bien rentré)
Donc chaussage a 1750m, s en suit 100 m de + dans les vegetaux du coin, un pti dechaussage lors duquel je m apercois 100m plus haut que j avais perdu un couteau que j avais deja placé sur mon ski (1ere redescente du touriste)
Ensuite le lac de Crop encore bien enneigé !
Montée par le coté droit, neige "ferme" et des vieilles coulées sur versant droit montant
Ensuite je continue le fond du vallon, neige deja soupe à 9h30 en versant droit sous le soleil, mais pour moi couteaux necessaires sur les versants à l'ombre ou je reste
Puis remontée coté droit direct sous le replomb, sous le soleil et apres 150m de positif au dessus du lac bleu, perte de ski ! "Touriste !!" bon, 2eme redescente, heureusement le lac bleu est encore bouché et mon ski s arrete dans la vasque mais a qlq metre pres, il serait passé dans une "ouverture" du lac/ruisseeau et la, ca aurait été une autre histoire .. bon je mets les leashs ...
Ensuite je tire tout droit en direction du Replomb plutot que de tirer a gauche vers le col de la mine de fer .. je finis donc a pied les derniers 100m trop raide pour moi. Je m arrete entre le col et le sommet du replomb finalement, mais je vais m en contenter. Toujours grand soleil, mais un yoyo de brumes commence..
12h, je redescend ... bonne moquette sur les bonnes orientations ... mais comme un bleu, je ne suis pas redescendu par le meme couloir par lequel je suis monté = je me retrouve tanké devant des barres ... quel Ane ! bon je remonte ... 1ere fois ...
Et la ... c est le Drame (avec l intonation qui va bien) j arrive de nouveau au col de la mine de Fer et mes seuls reperes .. sont les Cairns et mes spatules !!!
le yoyo est fini, la brume ne bouge plus, pas de vent et Zero Visu ...
J attend 20, 30mn .. il est 13h ... je me dis, bon bah normalement en tirant en droite toute ca passe...et pis faut descendre car , si le brouillard etait pas prevu, les orages eux sont prevus ....je descends tout en derapage ... je me retrouve a moitié tanké de nouveau au dessus de barres ... je me rappelle qu alors ca doit repasser par le centre du valon .. je dois remonter encore qlq fois (sans les peaux) ... je commence à etre sec, car la sortie a deja été plus physique que prevue pour mes capacités du jour... je commence a m insulter .. de "touriste et "quel con" .. bon j attends encore un peu, mais la visu et les barres du vallon me font douter de la procedure a suivre ..ca peut zipper et je peux me faire mal, je vais qd meme pas trop attendre à cause de la meteo .. je vais quand meme appeller des secours pour si peu et pis si vraiment j'en avais besoin, avec la purée de poid ca changerai rien .. allez pas de speed, tant pis je vais bien y arriver .. je tire encore a gauche en "suivant" une photo du vallon que j avais prise a la montée et j arrive finalement au dessus un couloir un peu etroit et raide .... allez , ca doit passer .....et bah c est passé ! et pis arrivé au "lac bleu" sous la neige j ai retrouvé les traces de montée ...
Reste de la descente toujours en mode derapage tranquille .. Dommage la neige etait bonne et pas trop humidifiée par la brume un bonne moquette

bon j en ai dit bcp pour pas grand chose, mais
- le portage c est vraiment physique !
- le brouillard quand on est pas sur des pistes avec des jallons, c est vraiment merdique !
- et donc ou cas ou, mieux reperer sa trace de descente, ca va être systematique !

Un naif dans la brume qui a mérité du replomb dans l'aile


1750m chaussage
vue du vallon
lac de crop
debut descente avant la 1ere remontée
vue a 13h pour la redescente

Commentaires
» Par Den's, le vendredi 18 mai 2018 √† 13:45

Quand ça ne veut pas... :roll:
Malgré tout c'est comme ça que se construit l'expérience !
Récit bien sympathique :)

» Par thif, le vendredi 18 mai 2018 √† 15:52

c est claire que c est comme ca qu on apprend, mais c'est ce que je me suis dit quand j'etais √† la voiture ... y a eu un passage de 30 bonnes minutes dans le derapage de 700m de descente" o√Ļ je me suis vraiment trouv√© Con ... et j avais raison de le penser ... ca m'apprendera √† faire la morale √† d'autres dans mon coin suite √† des faits divers et/ou d'hiver du Daub√©

» Par Jean-Pierre MOY, le vendredi 18 mai 2018 √† 16:49

Bravo pour ce r√©cit de conneries que tout le monde a sans doute d√©j√† faites (moi oui, il y a longtemps!), sans avoir l'honn√™tet√© de le reconna√ģtre avec l'humilit√© de ce compte-rendu.
Iphig√©nie est une appli qui donne la position et la trace sur la carte IGN √† toutes les √©chelles, et permet de s'en sortir bien mieux dans le brouillard, et √ßa ne co√Ľte que 15‚ā¨/an.
Ca ne remplace pas la prudence et l'expérience, mais ça aide bien !

» Par Laurentsnow, le vendredi 18 mai 2018 √† 18:46

Excellent Broz..
Bon trace GPS (montre et "vrai"GPS)...ma.déjà plusieurs fois sauvé..surtout en étant seul..
et le light Pour le printemps...A réfléchir..

A plus

» Par Vinchy, le vendredi 18 mai 2018 √† 23:02

Merci pour ce récit, on est déjà tous passé par là... - c'est ainsi qu'on tire nos expériences... Même si on est jamais à l'abri que cela arrive à nouveau.

Pour le petit couloir au dessus du Lac Bleu, le passage est bien à gauche effectivement. Ailleurs, ça ne passe pas.

Il n'y a pas de honte à appeler le PGHM - et ce n'est pas parce que tu les appelles qu'ils viendront forcément, donc tu ne les "dérangeras" pas. Déjà, ils pourront te conseiller, même sans se déplacer. Là en l'occurence peut être qu'ils auraient pu t'aiguiller sur le couloir à prendre.
En jour blanc et avec la visibilité que tu avais + sans GPS et les orages qui arrivaient l'après-midi, c'était largement justifié :wink:

» Par thif, le samedi 19 mai 2018 √† 07:38

Effectivement la seule parade a ce genre de brouillard impr√©vu et surtout rapide, quand on conna√ģt pas du tout le secteur, c est le GPS ( et un bon GPS) avec la trace de descente enregistr√©e... va falloir investir .. meme si je rentre peu de compte rendu, je suis quand meme assez souvent en montagne depuis pas mal d ann√©e, mais c est la premi√®re fois que je me fais surprendre de la sorte ... mais bon ca pourrait surement se reproduire .... l avantage c est que ces montres gps doivent couter un peu moins qu il y'a 4 ou 5 ans et sont peut s√Ľrement encore plus precises :D ... je vais profiter de ce site et y chercher des conseils ... ca ne doit pas manquer !! Futur Merci pere Noel :D

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.