Accueil > Sorties > Mont d'Alambre, Sommet en étoile : Sortie du 14 mai 2018 par Olivier -R-
Chargement en cours...
Neige de mai en Haute Loire, du dimanche 13 au lundi 14 mai 2018 (2 jours) par Olivier -R-
Conditions de neige
Dimanche : Les premières chutes ont commencé cette nuit vers 3h. Ce matin, la neige tenait dès 700m d'altitude.
Aux Estables (1340m), la couche était de 30 cm à 13h, les 40cm étant dépassés dans l'après-midi.
A 1500, 50cm en fin de journée. Tout en haut, entre 60 et 80cm.
D'abord poudreuse lourde, les chutes ont fait place à une poudreuse moins humide, glissante.

Lundi 14-05: Sous l'influence d'un flux nord est, c'était un rideau de neige ce matin. La couche s'est largement tassée mais avec les nouvelles chutes la hauteur relevée était de 74cm à l'abri à 1660. 52 cm précisément mesurés sur les tables de la terrasse de Michel et Patricia dans le village.
Avec le tassement, le ski était très bon sur le haut.

Altitude de chaussage (montée) : 1340
Altitude de déchaussage (descente) :1340

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : dimanche: Une montée du village au sommet et 5 petites montées sur les pistes, lundi: boucle par Jaccassy et la rouge depuis le village

Il y a 2 ans, nous avions eu le 1er mai une belle couche de neige poudreuse tardive, ce qui était déjà assez exceptionnel.
Il y a quelques jours, le 1er mai de cette année, les sommets avaient blanchi mais pas assez pour ressortir les skis.
Mais ce matin (dimanche), la surprise était encore plus grande, 10cm de neige tenant dès 700m d'altitude.
Sur les hauteurs de la Haute Loire, la couche est bien plus épaisse. On ne se rappelle pas d'une telle quantité de neige aussi tard.
Il fallait donc marquer ce jour, en sortant la tenue d'hiver, peaux de phoques et skis.
Je m'attendais à une neige beaucoup plus lourde. En fait, c'était bon en prenant de la pente comme sur La noire et les pentes au dessus de Veyssier. Ailleurs, l'enfoncement réduit la vitesse. Le plus dur a été finalement de faire la première trace jusqu'au sommet. Je me suis servi de cette trace pour les autres montées.
La saison en randonnée à ski a commencé ici le 14 novembre et 6 mois plus tard, je me retrouve encore sur les skis.
La nature nous réserve décidément de bien belles surprises! Je n'avais jamais skié aussi tard à la maison, cette sortie restera une référence pour longtemps.



24 avril, balade à vélo dans les champs de jonquilles
1er mai, Chaulet a revêtu son bonnet blanc, l'hiver tente un retour
12 mai, le ciel s'est couvert, les jonquilles font place aux violettes et aux bouines
13 mai 2018, apocalypse snow aux Estables
13 mai, plus une herbe ni une fleur ne dépasse
Piste noire, çà passe largement
Une idée de la hauteur de neige
Une fois la première trace faite, j'en profite
Retour dans le village
Cévenol neigeux au bar des Cévennes
Maison forestière, rideau de neige
Très bon ce lundi matin
Chantal et Pierre en route pour l'Albanie! Bravo à eux

Commentaires
» Par pilippe05, le lundi 14 mai 2018 à 07:23

Génial!
Du ski toute l'année dans ton jardin?

» Par pierre cretinon, le lundi 14 mai 2018 à 09:23

Excellent! :D

» Par savoy, le lundi 14 mai 2018 à 10:25

En Tarentaise, beaucoup moins, snif...

» Par chapp, le lundi 14 mai 2018 à 13:20

Cool j'adore ce type de marqueur temporel sorti de nul part ! :wink:

» Par Laurent B..., le lundi 14 mai 2018 à 14:25

Je me demandais hier: est ce qu'Olivier va sortir?
Malheureusement, bloqué pour obligations familiales, pas pu tenter la même dans le Pilat, encore loupé (déjà idem quand il avait neigé le 1er mai).
Bien joué, je pensais à de la lourdasse infâme, mais apparemment c'était du bon ski!

» Par taramont, le lundi 14 mai 2018 à 14:44

celle-là, je la guettais, sûre qu'une ligne lui serait réservée hier ou aujourd'hui ! et on n'est jamais déçu dans ce genre d'attente - merci ! :) :)

» Par rer, le lundi 14 mai 2018 à 14:58

excellent !

» Par Françoise, le lundi 14 mai 2018 à 15:56

Merci pour les photos superbes ! et les commentaires !Les jonquilles sont recouvertes par la neige ! et les bouines aussi !

» Par bob, le lundi 14 mai 2018 à 16:26

Incroyable!! Pas un temps pour les cyclistes!

» Par Xave, le lundi 14 mai 2018 à 18:16

Eh eh... Bonne pioche!
Malheureusement j'étais pour une fois de garde donc pas de Sancy pour nous! :D

» Par Olivier -R-, le lundi 14 mai 2018 à 18:44

A tous, merci pour les commentaires!
@Laurent B...: Il y aura d'autres occasions, les montagnes seront toujours là et l'hiver reviendra...
@Xave: Le Sancy aura son heure de gloire, patience!
@Chapp: Moi aussi j'adore les marqueurs temporels, ils sont les jalons de notre vie.
Sur ce coup, la nature nous a fait un sacré cadeau. Ce matin, avant l'ultime randonnée, devant un café, nous étions quelques uns à évoquer quelques dates mémorables où l'hiver avait fait des siennes. Le jalon des 13-14 mai 2018 trône désormais en bonne place dans les histoires de neige et de burle au pays du Mézenc.

» Par Randocool, le lundi 14 mai 2018 à 19:10

merci pour ces magnifiques photos !!!

» Par Ferski, le lundi 14 mai 2018 à 21:31

La nature sait nous étonner :roll:
Les saints de glace se terminaient le 13, dernière offensive de l'hiver tardif normalement.
Sortie bien rafraichissante. :)

» Par xdo, le mardi 15 mai 2018 à 00:15

Génial !

» Par Cyrille Marais, le mardi 15 mai 2018 à 07:49

17 avril 2005. 65 cm en une nuit à 900 m... C'était plus tôt mais surprenant quand même.

» Par Papusa, le mardi 15 mai 2018 à 15:28

Quelle épaisseur de neige ! Impressionant :OO: !

» Par pintor, le mardi 15 mai 2018 à 15:45

ah... c'était mieux qu'à Limoges ou la pluie froide ne laissait pas de répit ..! :cool:

» Par steph-de-mau-73, le mardi 15 mai 2018 à 17:43

Ben didons, il attaque fort cet hiver 2018/2019! :P

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.