Accueil > Sorties > Mont Pourri, Grand Tour : Sortie du 12 mai 2018 par pollo
Chargement en cours...
Demi-tour du Mont Pourri, du vendredi 11 au samedi 12 mai 2018 (2 jours) par pollo
Conditions de neige
débuts de nuit couvert donc regel faible.
neige de printemps: impossible de trouver des bonnes conditions sur toute la descente puisque ça devient de plus en plus mou au fur et à mesure de la descente donc ça va de la moquette au ski nautique mais ça n'est jamais désagréable.

Altitude de chaussage (montée) : 1950m
Altitude de déchaussage (descente) : 1600m

Activité avalancheuse observée : rien de récent

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : J1/J2 identique au topo; J3: remontée au Grand Col-Ref.Thuria-montée vers le dôme de la Sache jusqu'à 3050m-descente par les Lances

Pour Loïc, un tel raid était un saut à la fois qualitatif et quantitatif.
Mais sa condition physique et son envie m'incitaient à penser qu'un tel tour était possible. Mais, comme le dit Obomolov, "on ne peut pas sauter un précipice en deux étapes".
Dans le détail:
Départ de La Gurraz vers 17h00.
Super rencontre et grosse papotte autour d'un thé avec l'heureux propriétaire d'un chalet du Fenil.
Après quelques difficultés pour le trouver dans le brouillard, nous profitons ensuite du refuge du Thuria toujours aussi charmant et aussi bien équipé.
Le lendemain, une erreur d'appréciation sur la vitesse du groupe et donc sur l'heure de départ du refuge du Thuria aura des conséquences lourdes: la remontée vers le Grand Col se fait dans une atmosphère déjà trop chaude qui nous ralentit encore plus et brulera Loïc au second degré !
La remontée du Glacier du Grand Col est décidément magnifique. Elle nécessitera de mettre les couteaux et de rester attentifs.
La descente du Col des Roches est vraiment sympa. J'en profite d'ailleurs pour mettre le pied dans la rimaye.
On fait un dépôt de matériel pour faire l'aller-retour au sommet. Malheureusement, des bottes monstrueuses pour deux d'entre nous et une dernière arête à parcourir à pied avec un sommet accroché nous inciteront à renoncer au sommet. Le glacier du geai, très bien bouché, est très agréable à skier. A partir de la moraine, ça devient vraiment nautique.
Cette première journée en haute altitude a bien entamé les troupes. Après un long conciliabule au refuge du Mont Pourri, pour ne pas risquer de rester bloqué dans la mauvaise vallée, nous décidons de ne pas traverser via le dôme de la Sache mais plutôt de repasser le Grand Col et, en option, de remonter vers le dôme de la Sache pour basculer dans la descente des Lances.
Les averses du soir puis le retour du ciel étoilé ont permis un regel sérieux. Nous remontons donc au Grand Col avec les couteaux. Superbe lever de soleil sur la face N de la Grande Casse puis belles vues sur la Pierra Menta avant de retrouver les belles pentes du Glacier du Grand Col en train d'être remontées.
La descente vers le refuge du Thuria se fait dans une neige très agréable quoique un peu variable donc piègeuse à certains endroits.
Un ski vagabond mais pas trop nous aura un peu retardé dans notre remontée vers le dôme de la Sache. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, c'est donc dans une chaleur de four qu'on atteint la côte 3050m où les deux itinéraires se coupent.
Nous nous préparons rapidement et nous avalons la descente ludique vers La Gurraz. Le cheminement est incroyable. A part une barre rocheuse qui se descend par le chemin d'été et un petit passage sanglier pour le plaisir, ça skie presque jusqu'à la voiture.

refuge du Thuria
sous le Mont Thuria
Le sommet du Mont Pourri, si proche...
sur le Glacier du Geai
le levée de soleil sur la Grande Casse
sur l'arête
vers le Grand Col
la deuxième arrivée au Grand Col
le superbe cairn du Grand Col devant la Pierra Menta
le glacier du Grand Col
la descente (avec les doigts)
de la Sassière au Mont Blanc
la côte 3050
la partie piétonne de la descente

Commentaires
» Par Rémo Barbaruli, le mardi 15 mai 2018 à 16:36

bravo Loïc ! :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.