Accueil > Sorties > Dôme de la Sache, boucle Martin-Gurraz : Sortie du 05 mai 2018 par axar
Chargement en cours...
Dôme de la Sache, boucle Martin-Gurraz, samedi 05 mai 2018 par axar
Conditions de neige
Peu de regel, neige molle sur le bas;
Vers 2500/3000 ça se durcit un peu.
Sur le haut, un peu de neige fraîche déjà soufflée.
Itinéraire encore bien enneigé: le chaussage se fait dans la grande coulée derrière le village. On déchausse 1 à 2 fois pour rejoindre le bas du glacier.

Altitude de chaussage (montée) : 1600
Altitude de déchaussage (descente) : 1580

Activité avalancheuse observée : énorme coulée derrière La Gurraz

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Aller-retour à la Grande Parei par le Glacier de la Martin

Nous avons dormi au parking de la Gurraz pour être à pied d'oeuvre le lendemain matin, sans devoir se lever aux aurores. Mais c'est la pluie sur la tente, avec un fort coup de vent qui nous a réveillé vers 3h. Vers 4h la pluie s'est arrêtée, mais le vent est resté sur tout le départ de la sortie. Au dessus de Tignes, tout était bâché, et le mauvais temps a fini par déborder sur nous au niveau de la Grande Parei. Pas trop raisonnable de continuer et de descendre en terrain glaciaire par ce temps, nous avons fait demi-tour pour redescendre par la voie de montée, le Glacier de la Martin.

C'est un très bel itinéraire, avec des pentes soutenues tout du long: très continu, avec de superbes vues sur les séracs du Glacier juste au dessus, sans jamais y être exposé si on suit bien la rive D à la montée.


Glacier de la Martin
Encore un peu de luminosité...
Vers 3000m
Demi-tour dans le brouillard
La grosse avalanche

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.