Accueil > Sorties > Mont Pourri, Grand Tour : Sortie du 06 mai 2018 par Bart-S
Chargement en cours...
Mont Pourri, Grand Tour, du samedi 05 au dimanche 06 mai 2018 (2 jours) par Bart-S
Conditions de neige
Tout ce qui est tombé cette semaine a déjà pris un bon coup de chaud, et a du coup déjà pas mal purgé.
Les pentes N/NW au-dessus de 3500m (!) sont restées assez froides. Entre 3500m et 2700m environ c'est festival de neige collante. En-dessous c'est type neige de névé.

Col des Roches en neige, descente à pieds sans crampons assez aisée.
Sommet du Pourri bien enneigé, ça chausse au sommet.

Couloir W de la Sache en neige dure/vitrifiée, raté pour le ski.

L'accès au glacier des platières se fait aisément par la langue du glacier avec une portion d'une 50aine de mètre à 45° environ en bonne neige avec juste 3m sur la glace. Les crampons et un piolet sont évidemment nécessaires quand même.

Altitude de chaussage (montée) : 2050m (le Fenil). Avant ça passe à l'aise à pied en suivant le chemin d'été.
Altitude de déchaussage (descente) : 1550m. Royal. En prenant le passage du castor plein Est sous le point 2005m (cf. photo)

Activité avalancheuse observée : De nombreuses coulées de neige lourde déclenchées entre 3000m et 2000m, faible épaisseur (10-20cm) et vitesse de tortue mais méfiance dans les pentes raides ou expo.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Topo avec accès au Dôme de la Sache fait par le couloir Ouest

Ma dernière sortie avec Brize était dans le jour blanc. Notre dernier raid à skis avec Laure s'est soldé par un but au bout de 2 jours de mauvais. La dernière fois que j'ai fait un sommet avec Marco en Vanoise on était dans le brouillard. Tifix n'a pas fait une sortie avec le soleil sur les dernières semaines. Mon dernier plan avec Manu avait débuté sous la neige. La dernière fois qu'on a vu Flo s'était juste après avoir skié dans la purée de pois.
Alors forcément, même avec deux jours de grand beau annoncés, je n'aurais pas dû m'étonner que le Pourri et ses satellites soient les seuls sommets des Alpes du Nord a rester dans les nuages une grande partie du WE.

Dommage! Car hormis la vue des sommets qui nous a manqué, tout le reste était presque parfait.
Une team de choc, une boucle variée (mais du coup amputée des couloirs "bonus" au vu des condis visi et neige), un refuge calé loin d'être blindé (deux cordées qui visait le Pourri aujourd'hui) et un apéro du samedi fort joyeux.
On remet ça le WE prochain dans les Ecrins? :)

J1 : chaussage aux chalets du Fenil
J1 : Lac de Riondaz. les nuages arrivent...
J1 : Sommet du Pourri. Les nuages sont là!
J1 : Glacier du Geay. Bien bouché!
J1 : Refuge du Pourri. Mais qui a les plus belles lunettes?
J2 : vers les bergeries du Geay. Il va faire beau!
J2 : Montée RG du ruisseau du prêtre par les pentes herbeuses pour rejoindre les platières. Au fond la Sache.
J2 : à la sortie de la langue glaciaire
J2 : glacier des platières bien bouché. Couloir W de la Sache au fond
J2 : W de la Sache. Bouchon!
J2 : W de la Sache. Qui veut des ptits pois?
J2 : Sommet de la Sache. "face à vous la grande sassière"
J2 : les regards tournés vers l'objectif de fin de saison!
J2 : le Pourri garde encore ses nuages
J2 : 1-2-3 tout droit et tout derrière
J2 : sortie du goulet permettant de rejoindre le bois de la Savinat sans déchausser

Commentaires
» Par el-manu, le dimanche 06 mai 2018 à 21:21

arf, ce n'était pas le seul sommet de Vanoise avec les nuages restés scotchés dessus :wink: mais c'est un très joli tour et c'est bien dommage que vous n'ayez eu la vue, c'est tellement chouette, en même temps avec ta présentation de "team", tu t'en sors pas si mal :D a+ et bonne chance pour l'objectif de fin de saison :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.