Accueil > Sorties > Pointe de Bazel, par le col de Rhêmes-Calabre : Sortie du 22 avril 2018 par Michaël
Chargement en cours...
3 jours autour de la Galise, du vendredi 20 au dimanche 22 avril 2018 (3 jours) par Michaël
Conditions de neige
Encore d'importants cumuls en altitude, glaciers bien bouchés. Un peu de neige froide en N au-dessus de 3000 environ. Bon regel mais relativement superficiel sur un manteau pourri en profondeur. Les faces d'un large secteur E chauffent vite. Bon ski sur neige transformée mais parfois irrégulière, avec un peu de relief. Les températures élevées forcent à partir un peu plus tôt.

Activité avalancheuse observée : Anciennes purges dans les faces raides en S essentiellement. Encore pas mal de neige mobilisable. Plaque récente en N un peu après le Pont Saint-Charles (traversant la route). De visu, c'était assez cahotique/dangereux dans les gorges de Malpasset.

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Le Fornet-Pissaillas - Col Pers - Pointe du Gros Caval - Ref Prariond - Pointe de la Galise - Ref Dey Fond - Pointe de Bazel - Col de Rhêmes-Calabre - Le Fornet

J1. On commence petit avec les RM de Val pour gagner le Pissaillas puis passer le Col Pers. Première mésaventure quand je laisse glisser un ski qui embarque l'autre au moment de rechausser. Ils disparaissent après le bombé mais Gaëtan les retrouve un peu plus bas et fait gentillement le sherpa. La neige est très correcte dans ce hors piste et on profite de la transfo qui suit sur quelques centaines de mètres. On met enfin les peaux pour remonter au Gros Caval, non sans bricoler pour certains avec une peaux de secours car Christophe se rend compte qu'il a laissé les siennes au camion... Ca sent la loose. On parvient au sommet de ce premier jour avant de profiter de bonnes conditions de descente jusqu'au refuge du Prariond. Bon accueil, c'est plein et de nombreux randonneurs s'activent pour dégager encore un peu plus la terrasse. Le refuge vit sa dernière saison dans cette configuration. Pas de refuge en 2019 et un nouveau espéré pour 2020.

J2: on se met en route avec les couteaux quand quelques chamois nous narguent sur les hauteurs de la cabane. Il fait déjà presque chaud mais le regel a été correct. Quelques avions de chasse nous dépassent alors qu'on s'apprête à s'engager dans le goulet qui donne accès au glacier de Bassagne. Troisième cagade, je lâche un bâton et suis bon pour aller le rechercher un peu plus bas. Rien de grave, pas de conséquence sauf sur le dénivelé ;-) Deux conversions plus haut, je perds un couteau, qui cette fois-ci dégringole et saute la barre... incomprehension totale. Le chat noir du groupe ? Je rejoins les autres, confus dans l'annonce, mais vois qu'il s'agit d'une casse nette - je suis presque pardonné. Ils étaient neufs ou presque ; je suis bon pour aller expliquer l'affaire au Vieux. Le sommet de la Galise est très panoramique; en fait, toutes les pointes du secteur le sont. Il fait bon, on est seuls au sommet, on profite. On bascule en N dans ce superbe cirque glaciaire... mais où sont les séracs et les crevasses... C'est vraiment bien bouché. On opte pour une petite pente qui rejoint le glacier de Lavassey sous Punta Basei. La suite est évidente jusqu'au canyon ou l'on passe rive gauche avec une légère remontée sans les peaux pour retrouver l'accès au refuge de Fond. C'est le grand luxe dans cette ancienne bergerie. Moustafa nous accueille avec un grand sourire et on apprécie même une bonne douche. A table on se gave le bide sans scrupules.

J3: plusieurs options s'offraient à nous mais les températures et les avis consensuels ont choisi un retour par le Col de Rhêmes-Calabre en passant par la Pointe de Bazel (Punta Calabre pour les Italiens). Au petit matin, alors que l'astre n'a pas encore commencé à lécher les hautes cimes, un chamois solitaire nous toise depuis son promontoire alors qu'on contourne le Truc de Tsanteleina. Il n'est pas le seul à jouer solo dans le secteur. Un loup remonte à une vitesse impressionnante les pentes W d'en face en direction de Punta della Paletta. Grosse caisse ces bestioles ! Le Col de Tsanteleina était en conditions pour rejoindre le vallon de la Sassière. La bonne bouffe de la veille a brassé quelques organismes qui se contentent de rester un peu sous le sommet de Bazel. On rejoint le col et la descente finale est encore bonne (vers 11h30 au Col de Rhêmes-Calabre). Les purges ont été nombreuses en S et il y a encore de quoi faire quelques jolis tapis de boules. Belle ambiance dans ces vallons suspendus de Tenn de Rhêmes avant de clôturer ce raid par un peu de skating peu collant jusqu'au Fornet. Il reste à rechercher le camion au parking du Laisinant, pour retrouver les peaux de Christophe, bien sèches et rangées.
Il fait 26°C quand je passe devant ce qui reste de l'ancien quartier du 7ème BCA à BSM - lointains souvenirs à arpenter tout ce secteur. Il fait 30°C en arrivant à Grenoble... Déjà l’été ? Les collègues vont penser à la plage en voyant ma trogne bronzée... Je leur parlerai de neige, de glaciers, de chamois et du loup.

Merci les copains pour le partage de ces bons moments hors du temps. Promis, je garde un oeil sur mes lattes à chaque prochaine pause.

Dur dur cette météo
Depuis le Gros Caval, le terrain de jeu des prochains jours
Réunion au sommet
Vers le Sud. NE de la Grande Aiguille Rousse
Levannas
Sous la Galise
Cirque gl
Cheeeese !
Sous Granta Parei, superbe ambiance
Ghiacciaio de Tsanteleina
Granta Parei, dans la descente de Bazel
Col de Tsanteleina, ça passe.
Tsanteleina, Face E
Malpasset, les gorges bien nommées

Commentaires
» Par el-manu, le mercredi 25 avril 2018 à 23:30

c'est pas ton genre d'être un chat noir, tu l'attendais sûrement avec trop d'impatience ce raid :D
bien beau tout çà ! :wink:

» Par Michaël, le mercredi 25 avril 2018 à 23:47

Mouais, j'étais pas fier moi qui suis d'habitude celui qui veille à ce genre de trucs pour les autres... :oops:
Je te souhaite les mêmes conditions si tu vas te balader dans le secteur, avec pentes raides en plus évidemment ! :wink:

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.