Accueil > Sorties > Pic du Pin, tour Coche > Aigleton : Sortie du 25 janvier 2018 par rhododendron
Chargement en cours...
Pic du Pin, tour Coche > Aigleton, jeudi 25 janvier 2018 par rhododendron
Conditions de neige
Neige très dure en toute orientation et toute altitude .Excepté sur quelques dizaines de mètres en remontant à la Jasse, vers 2000 m, et en forêt , au retour (vers 14H).


Altitude de chaussage (montée) : 1300 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1300 m

Activité avalancheuse observée : Rien ce jour.
Des coulées très importantes sont parties en versant est du Pic du Pin.Mais il en reste encore à descendre.
Une fracture visible sous le pas du pin

Skiabilité : Médiocre


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Identique Topo, et une "demi-Jasse " (arrêt à 2200 m)

Ah! Malheureux skieur de La Pouta/Prapoutel, regardez vos commentaires:
on vous l'a dit en toute amitié et grande sympathie: ce jour au Vénétier, Moquette ****.
Je confirme.
Sur la route pour commencer, moquette mais un peu rapiécée par endroit.
Sous le couvert des arbres ensuite, moquette dure, à donner envie de sortir les couteaux de suite. Mais bon, on sait se retenir...
Dans la montée au Pas de la Coche, moquette en verre trempé, a pousser un soupir d'aise en voyant qu'on n'a pas oublié les couteaux.C'est le moment de les sortir.
Dans la traversée Est sous le Pic du Pin, moquette à pompons d'avalanche, gros comme des pneus de voiture et solides comme du mur de prison.
Dans la descente de l'Aigleton, moquette en carrelage de ma grand-mère. C'est pas peu dire!
En remontant vers la Jasse, de la moquette pour de bon, sur cent mètres environ.
Sous la Cime de la Jasse, moquette en marbre de Carrare premier choix.
Enfin , enfin, c'est vrai, à 14h dans la forêt , de la vraie moquette en peluche veloutée pour faire passer la moquette à cran d'arrêt du vallon du Vénétier.
Non, pour vous dire franchement les choses, cher ami du vallon du Pra, c'était pas facile ici non plus.
Mais , comme vous sans doute, nous n'avons pas manqué d'admirer le paysage de velours , de dentelles poudrées, de paillettes et de cristaux, de lumières crues, puis d'ombres menaçantes.
A lui seul , cet horizon de Belledonne, il valait bien qu'on prenne un peu de peine.



Fujiyama de Crolles
Moquette à canelures
Lueurs étranges

Commentaires
» Par davidg, le vendredi 26 janvier 2018 à 08:50

Vous avez tout simplement visé les mauvaises pentes au mauvais heure. A 14h le soleil était déjà parti. Il est clair que les pentes sud-ouest ne vont pas dégeler mais sur les pentes est voir sud-est bien orienté (Dent Blanche dans notre cas), c'était bon.

» Par taramont, le vendredi 26 janvier 2018 à 10:50

il est parfois des malheurs qui en évitent d'autres..que je me réjouis de ne pas avoir eu à vivre ça ! mais bon, après coup, le souvenir se lisse comme la moquette et on oublie vite qu'elle n'était pas de 1er choix ; restent alors les impressions sereines des espaces infinis :)

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.