Accueil > Sorties > Volcan Tolhuaca, Face Sud Ouest : Sortie du 04 septembre 2017 par didiergo
Chargement en cours...
Un magnifique volcan Tolhuaca, lundi 04 septembre 2017 par didiergo
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
Sous le sommet/2650mSW16h30PoudreSki excellent
Forêt/1650mSW16h50Transfo lourdeNeige à cuissots
Altitude de chaussage (montée) : 1105 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1105 m

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
La quatrième tentative aura été la bonne (après 2013, 2015 et avant-hier en 2017). C'est bien connu, la catalan est têtu et je ne souhaitais pas repartir du Chili sans avoir enfin gravi ce majestueux volcan.

C'est chose faite mais comme pour l'ascension du volcan Lonquimay par la Laguna Blanca, c'est une course longue de 15 km.

Sur les conseils d'Elie, nous avons hésité entre l'itinéraire décrit dans le topo de ski andinisme et celui de la Laguna Blanca. Finalement, nous avons opté pour la première solution pour deux raisons : l'enneigement 2017 excellent permet de partir skis aux pieds de la piste et comme nous étions déjà montés 2 fois à la Laguna (5km), on ne souhaitait le faire une troisième fois.

Départ à 8h45 du porton pour arriver au sommet à 15h35, soit près de 7h de randonnée (avec la pause déjeuner) et 3h30 d'approche avant d'attaquer les premières pentes. Pour autant, c'est un parcours magnifique au sein de très belles forêts d'Araucarias, avec des troncs calcinés, des lagunas et un panorama de toute beauté sur les volcans du secteurs. De plus, le final est très esthétique avec ce système de barres rocheuses entourant le sommet.

La descente aura été très bonne avec une bonne couche de 20 cm de poudreuse sur un fond dur. Seul un court passage en forêt sur 150m de dénivelé aura été en neige lourde physique à skier. Ensuite, on suit la route qui descend bien et qui permet même de faire de beaux virages.

Une fois au croisement, il faut déchausser et finir à pied sur la piste déneigée (20 minutes car pour revenir au porton, elle est montante dans le sens su retour). On termine donc cette course à 18h15 fatigués mais contents !
En partant plus tôt, nous aurions pu repeauter comme je l'ai noté dans le topo pour rejoindre les pentes Sud qui regorgent souvent de bonne poudreuse. Pour cette variante, il convient de rajouter au moins 1h30 à la durée de la course.

Didier sur fond de volcan Llaima
Didier à la trace au dessus du Lago Seco
Nous en terminons bientôt avec la forêt
Didier en cours d'ascension
Didier en crampons sous le sommet
Enfin au sommet tant convoité !
On profite du moment car pas de vent
Didier en repérage pour la descente par la Laguna Blanca
On apprécie cette qualité de neige
Vue globale du volcan au téléobjectif
Un dernier coup d'œil dans le rétro
On commence par un portage sur la piste privatisée et le sommet est tout au fond
La piste qui monte assez haut sur les flancs du volcan
Le second porton cadenassé
Course très longue car le volcan est tout au fond. Et heureusement qu'il y a la piste car la forêt est infranchissable
Le volcan Lonquimay skié 3 fois cette année
Le volcan Llaima au téléobjectif
Une végétation luxuriante
La face du volcan Lonquimay skiée avant-hier
Le sommet pris au téléobjectif
Le volcan Llaima au téléobjectif
Les troncs calcinés et notre objectif encore bien loin
La Sierra Nevada skiée en 2015 prise au téléobjectif
Zoom sur la variante de descente qui consiste à repeauter pour gagner le collet situé sur la droite de la photo
Volcan Lonquimay et araucarias
Un parcours très esthétique
Arrivée au Lago Seco
La forêt aisée à traverser
Le sommet se rapproche
Mais c'est encore loin !
Sierra Nevada, volcan Llaima et Laguna côté 1423m laissée sur la droite en montant
Le sommet a été venté
On retrouve la piste qui monte jusque vers 2200m
Le volcan Lonquimay
Un temps magnifique
Vue magnifique sur le volcan Lonquimay, la Laguna Blanca, la Sierra Nevada et volcan Llaima
On déchausse à ce niveau pour terminer en crampons
La barre sous le sommet
Vue d'ensemble de l'itinéraire
Superbe panorama : volcan Lonquimay, Laguna Blanca, Sierra Nevada, volcans Lanin, Quetrupillan, Llaima et Villarica
Le cratère du volcan Tolhuaca
Zoom sur la descente sur la Laguna Blanca qui semble en poudreuse 5 étoiles!
Chute interdite
Bonne neige
Du ski grand large
Après l'effort, le réconfort !
On voit au centre de la photo le rail de sécurité de la piste montant sur les flancs du volcan
Et toujours un temps splendide
Encore du bon ski vers 1700m
Retour au Lago Seco
Regard dans le rétro
Retour à la voiture

Commentaires
» Par hod717, le samedi 09 septembre 2017 à 09:48

Magnifique. Je l'ai regarder l'an passé depuis le lonquimay et un peu intriguer par cette barrière que je n'avais oser franchir. Je suis vraiment heureux de pouvoir regarder vos photos.
MERCI :wink:

» Par didiergo, le dimanche 10 septembre 2017 à 21:42

@hod717 : merci pour le commentaire. C'est vrai que depuis le Lonquimay il impressionne avec son système de barres sommitales. C'est pour cela que j'avais envie de le gravir. Au final, son ascension n'est pas difficile mais longue :wink:

» Par Elie Truc-Vallet, le lundi 11 septembre 2017 à 14:15

Bravo et merci pour les photos ! Ca a toujours une saveur particulière d'arriver au sommet d'un volcan qui a résisté :wink:

» Par didiergo, le mardi 12 septembre 2017 à 09:26

@Elie : merci. C'est vrai que quand on réussit à gravir un sommet convoité depuis un moment on éprouve un certain plaisir. Il en sera de même si je reviens pour gravir le Lanin, le Tronador et le Puntiagudo :roll:

» Par mich06, le mardi 12 septembre 2017 à 09:49

belles photos !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.