Accueil > Sorties > Dôme du Goûter, arête Nord : Sortie du 27 mai 2017 par pjdelabougoni
Chargement en cours...
Dôme du Goûter, arête Nord, du vendredi 26 au samedi 27 mai 2017 (2 jours) par pjdelabougoni
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
sous arrete nord/3200W16hPoudre tassée
grand plateaux/4100E10hIrrégulière
sous les grands mulets/3000W11hIrrégulière
Altitude de chaussage (montée) : 2300
Altitude de déchaussage (descente) :2300

Activité avalancheuse observée : RAS

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
WE découverte du Mont Blanc avec mon compagnon de cordée Sylvain le Savoyard.
Départ du tunnel à 6h et objectif du jour trouver un endroit sympa pour bivouaquer dans un trou et voir le Mont blanc de plus près.
On trouve la neige par intermittence à 2300m d'altitude , on passe la célèbre jonction vers 12h30, on file au refuge pour boire un coup , dormir un peu . Ensuite nous nous dirigeons vers l'arrête des bosses pour trouver notre endroit ideal pour notre abri neigeux.
A 3400 , vers 18h sous une rimaye nous trouvons notre "Home sweet home " , après 1 heure de pelletage endiablé nous avons notre trou , un banc et une fosse à froid , bref , même sans duvet ,nous allons être les rois du monde.
A quelques détails près ce fut parfait , nous n'avons pas eu froid sur le haut du corps, mais les membres inférieurs auraient aimé avoir plus chaud, malgré le réchaud et les deux bougies. C'est le détail qui nous a juste empêché de dormir , c'est dommage parce que la veille la nuit fut très courte aussi (départ de bourgogne) .
Donc à 1h30 nous étions contents finalement de quitter notre abri pour se réchauffer un peu sur l'arrête nord.
A cette heure-ci, sans lune, et bien, on ne voit pas grand chose du paysage , et quand le soleil c'est levé, ce sont nos yeux qui se sont fermés , un truc de dingue , on dormait debout , je ne pensais qu'à une chose: rejoindre l'abri Vallot pour dormir au soleil .
Donc arrêt à Vallot ( très très sommaire) et sieste pour récupérer .Dodo de 2h la haut , on ira voir le Mont Blanc une prochaine fois en ayant dormi un peu plus .
Au final c'est très beau , par contre il y a beaucoup de monde .
Un abris de survie ça marche : pour survivre; pas trop pour dormir , on a bien rigolé dans notre trou loin de la foule .
Le retour à Chamonix fut long (1100 m de marche d'approche) , mais nous avons vécu des moments que nous n'oublierons pas , on reviendra .


au départ de notre ballade
même sans duvet ni tente les sacs sont lourds en autonomie
sous la gare de la Para on peut chausser et dechausser
découverte du secteur à partir de la gare du Para
quelques déchaussages vers 2400m
on se dirige vers la jonction , plein de monde , comme la cime de la jasse le dimanche
Bouchon à la jonction
accés au refuge des Grands Mulets
Impressionnant
Vue sur notre gîte du soir au pied de l'arrete Nord depuis les Grands Mulets
sous l'arrête , on va "dormir" là sous la rimaie
l'abris
home sweet home
heureux et pas géné par le voisinnage
on va être bien ...
vue de la maison sur l'aiguille du midi
Hum....
deux bougies un réchaud , le bonheur quoi
dodo à côté de vallot , on est mieux dehors
du monde sur l'arrete des bosses menant au Mont Blanc
Etat des lieux face nord Mt Blanc
Aiguille du midi Mt Blc du Tacul et Mont Maudit
Mt Blanc
Les seracs menaçants de la voie "normale" prise au retour
on profite de la descente dans une neige des fois assez transfo

Commentaires
» Par cassien, le lundi 29 mai 2017 à 19:30

:wink: bravo vraiment de vrais montagnards.

» Par pjdelabougoni, le lundi 29 mai 2017 à 22:16

Merci , mais on a rien fait de super , on a partagé cette passion comme beaucoup de skitouriens .

» Par Olivierv, le mardi 30 mai 2017 à 00:29

Solide les gars ;) on vous a vu monter depuis notre tente ;)

» Par taramont, le mardi 30 mai 2017 à 20:36

Super ! vous n'aviez pas une bouteille de Bourgogne pour vous réchauffer ? la somnolence est un symptôme du mal des montagnes ; en tous cas, bravo, bravo ! :)

» Par pjdelabougoni, le mardi 30 mai 2017 à 21:53

Mal des montagnes peut être , mais 1 nuit a 2hrs de sommeil suivie d une nuit a 1hr de sommeil avec un peu de deniv entre les deux nuits ça pas dû nous aider, la leçon de cette virée c est quand même il faut dormir un peu plus pour être un peu mieux , deux nuits trop courtes c est pas top , on va être un peu plus raisonnables la prochaine fois .
Nous n avons pas pris de vin ce coup ci les sacs etaient deja assez lourds pour être autonomes, on souhaitait un mont blanc un peu comme les anciens , pas de moyen mecanique pas de refuge , et meme pas de duvet :OO:

» Par taramont, le mardi 30 mai 2017 à 22:26

effectivement, ceci explique cela - j'espère que vous avez pu récupérer et que vous êtes prêts à nous raconter d'autres aventures :)

» Par pjdelabougoni, le mardi 30 mai 2017 à 22:38

Merci c est sympa , tes comptes rendus sont tres plaisants à lire , vive skitour qui m accompagne depuis 2004 .

» Par _pierre_, le mercredi 31 mai 2017 à 06:08

Aventure sympa, moments inoubliables, leçons apprises, aucun doute... Mais je vais faire le rabat-joie sur un point : "pas de moyen mécanique" quand on vient de Bourgogne en express dans une voiture individuelle et qu'on se gare au plus haut possible du bitume, hum... Attention à ne pas trop se mentir quand même :P Je préfère une benne pleine qu'une voiture plus ou moins vide, mais c'est une autre histoire :wink:

» Par pjdelabougoni, le mercredi 31 mai 2017 à 07:52

@ tu as raison Pierre ecologiquement c est tres juste, on fait des compromis....

» Par Fabrice74, le mercredi 31 mai 2017 à 13:49

Ouai bah chapeau les gars!!
Le deniv est qd mm très honorable vu l'état de fatigue.
Et bravo pour la motiv à creuser un trou pdt encore 1h. :lost:

» Par Capitaine_BenA, le mercredi 31 mai 2017 à 15:47

Salut PJ !
Chapeau pour le bivouac.
Je ne sais pas si j'ai mieux dormi au refuge, mais il y a deux semaines, même expérience que toi : envie de dormir au col du Dôme et arrêt à Vallot en raison du vent.
On s'y croisera peut-être l'année prochaine, comme on s'était croisé à la combe madame, à la belle plinier ou dans le Jura pour la fameuse formation.
A +,
Benjamin

» Par pjdelabougoni, le mercredi 31 mai 2017 à 16:09

Salut Benjamin , au plaisir de se croiser , on ira peut etre se finir la saison en haute maurienne .

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.