Accueil > Sorties > Dôme des Ecrins, versant N depuis le Pré de Madame Carle : Sortie du 26 mai 2017 par Mathilde
Chargement en cours...
Dôme des Ecrins, versant N depuis le Pré de Madame Carle, du jeudi 25 au vendredi 26 mai 2017 (2 jours) par Mathilde
Conditions de neige
Transformée et très humide à la montée au refuge des Ecrins

Altitude de chaussage (montée) : Au refuge du glacier blanc ~2550m
Altitude de déchaussage (descente) : Arrêt au refuge des Ecrins.

Activité avalancheuse observée : Des purges de neige et pierre dans les versants très raides.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Jeudi 25/05 midi, nous voici au pré de Madame Carle. Bah quoi 24°, c'est une température pour faire du ski, non ?

Premier oubli, les chaises pour le pique nique... et le parasol pour l'ombre.... Après un casse croûte vite avalé, commence l'étape de chargement des sacs. Les skis, les chaussures, casque, crampons, corde... Les mules sont prêtes !!

Nous partons donc pour le refuge des Ecrins, vers 13h. Beaucoup de famille descendent tranquillement, d'autres comme nous (un bonjour à la libellule ;-)) se chargent pour une montée au refuge. La plupart s'arrête au premier refuge (refuge du glacier blanc).

La montée est pénible, on serait mieux à la piscine... Ah mais pourquoi j'ai pensé ça trop fort ? On rencontre la neige et il faut traverser le torrent. Le jeune homme devant nous se retrouve avec de l'eau à mi cuisse après avoir fait cédé le pont de neige... Nous remontons plus haut pour essayer de trouver un passage... Fred s'engage, passe sans se mouiller mais le pont de neige s'écroule derrière lui. Au prix de multiples acrobaties, et de son aide bienheureuse, je passe aussi sans remplir les chaussures ... ouf .... A noter que maintenant, il faut passer par le chemin d'été plus bas, où une passerelle est installée.

Au refuge du glacier blanc, on peut enfin chausser. Ouf ! On va gagner quelques kilos ! La neige est ... comment dire.... humide !! Mais la vue est belle.

Bientôt le refuge des Ecrins est en vue. Mais quelle idée de le percher là-haut ?? On s'en souviendra de la dernière montée. Coup de cul ravagé par les skieurs, les raquetteurs, les piétons et les caillasses...

Petite bière et excellent repas. On n'est pas très nombreux et ça papotte bien. Un coucou à Anne et Jean !

Le lendemain, pendant que la plupart des équipes partent entre 5h et 5h30, nous allons avaler notre petit déjeuner à 6h. A 7h30, nous sommes en bas sur le glacier blanc après une descente mémorable en dérapage, ressemblant plus à un secouage à la orangina histoire de chauffer les cuisses et de se mettre en confiance... gloups !

La vue est superbe toute la montée, c'est un régal. Le dôme semble imposant et plus on se rapproche, plus il se redresse. Les séracs sont gros et imposants, prêt à venir se frotter à nous. La trace est faite et l'on monte avec les couteaux. Une petite rimaye bouchée, puis la dernière montée et nous voilà prêt pour faire la traversée finale au dessus des séracs et sous la barre. Bon casque utile car quelques chutes de pierre sont possibles par les personnes faisant la barre. Après un bon coup de stress mais sans égratignures, on continue vers le dôme. Jolie crevasse, bien profonde... On passe à côté mais je jette un regard... tiens je ne vois pas le fond....

La dernière rimaye passe facilement (bouchée en haut, à gauche sous le col), et on va direct au dôme avec les skis. Il est 10h30, on a mis 3h depuis le pied du refuge en montant bien.

La vue est grandiose... Extra, magnifique... je ne sais pas trop quoi ajouter. J'ai juste pas envie de tomber donc on n'y reste pas longtemps. Surtout qu'une petite brise est présente (bon on la regrettera après....).

La traversée est en poudreuse, la suite est trafollée par le passage, plus ou moins transformée. C'est pas pire mais ce ne sera pas du grand ski. Pas grave le paysage est superbe.

Pique nique en bas. On rallonge un peu en allant voir la vue au col des Ecrins où brille un câble tout neuf.

Puis retour au refuge avec un bon coup de chaud dans la remontée...



Dans la montée au refuge.
Lever de soleil sur le dôme depuis le refuge.
Départ sur le glacier.
Jolis séracs
On monte..
On se rapproche.
La traversée finale sous la barre.
Vue de plus prêt...
Vue du col des ecrins

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.