Accueil > Sorties > Brêches de la Passoire, Boucle, col NE du Merlet et brêche de la Passoire : Sortie du 29 mars 2017 par taramont
Chargement en cours...
Brêches de la Passoire A/R par la combe du Villonet :Le Villonet n'a pas voulu ou comment passer de l'art du ski aux arts ménagers. , mercredi 29 mars 2017 par taramont
Conditions de neige
Altitude de chaussage (montée) : 1700m (mais il était possible de chausser à l'Echaut)
Altitude de déchaussage (descente) : 1510m

Activité avalancheuse observée : beaucoup de purges récentes sur tous les versants, rien dans le créneau horaire de la rando- retour vers 12h30-13h
Très bonne skiabilité. Portage obligatoire sur 200m de déniv. Neige de printemps en S et E reposant sur un fond dur. En N, poudreuse rapportée sur fond dur et quelques zones de croûte fine faciles à éviter. Haut du col du Villonet pas encore purgé. Pas trop soupe dans le bas du vallon du Merlet. Sommes descendues assez haut en rive D, donc rien à pousser sur les bâtons

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : Rte du Replat épingle 1250m - L'Echaut - La Vieille Route - Col de la Colombière - Vallon du Villonet (2190m)- Brèches de la Passoire

Le col du Villonet ! Depuis longtemps dans mon collimateur. Et se trouver en pareille posture signifie généralement y passer tôt ou tard. Eh bien, ça n'a pas été pour aujourd'hui.
J'avais pourtant trouvé, en la personne de Rhododendron, une combattante d'élite pour participer avec moi à l'assaut de ce col aussi gracieux, et encore aussi blanc, que celui du cygne, mais, par la rectitude de son cou, plus proche du cygne chanteur que du cygne tuberculé, ce qui était tout à fait en cohérence avec les compétences extra-sportives de ma compagne.
Le soleil voulu bien se lever au moment où nous débouchions à l'Echaut. La trace de la veille soutenait nos pieds légers et c'était un peu comme le premier matin du monde. La combe du Merlet recevait les rayons premiers à notre arrivée. Que les choses sont (parfois) bien faites !
A l'approche de la Vieille Route, la combe du Villonet était encore en hiver et celle de la Colombière déjà presque en été. Attirées par le soleil comme par un aimant, nous nous sommes dit : « Pourquoi pas la Colombière d'abord ? D'ici un petit moment, le Villonet sera plus accueillant". Et zou, c'est parti pour la courte montée ! 50m sous le col, le parquet ciré, sous une petite couche de neige déjà mouillée, nous a contraintes à monter à pied. Là-haut, nos 3 prédécesseurs s'apprêtaient à balayer le couloir, ce qu'ils ont fait sans se faire prier, nous laissant juste quelques lambeaux collants sur fond dur dans l'étroiture. En bonne dernière, j'ai raclé la dernière couche, laissant le couloir en parfait état lustré.
200m plus bas, la combe du Villonet nous attendait, scintillante dans un revêtement quasi hivernal (on a même pris l'onglée!). Au replat à 2300m, le col s'est enfin livré à notre regard. Il nous a paru bien trop lisse pour être honnête ; ses corniches étaient encore indemnes et aucune bavure sur les flancs supérieurs. Bon, pas question de faire dégringoler les bibelots, allons jouer de la Passoire, elle a eu du soleil, pas trop, parfait. Et c'est ainsi que le Villonet est devenu Passoire.

N'empêche, il est magnifique ce Villonet. Il me plaît à penser qu'il puisse être dédié à François Villon. Attention, j'ai bien dit «Villon» et pas «Fillon» ! Mais pour ne pas faire de jaloux, je suis prête à rédiger une double dédicace, je ne suis pas à ça près.

Dédicace (mêlée de plagiat) à François Villon (et aussi à ma compagne du jour) : Ballade des Dames du Temps Présent.

Dites-moi où, n'en quel pays
Est Agnès, la fougueuse skieuse ?
Ni Blanche Neige, ni Heidi
Qui fut son héroïne rieuse.
Echo parlant quand bruit on mène
Dessus la crête et sous le vent
Qui beauté eut trop plus qu'humaine ?
Mais où sont les neiges d'antan ?

Dédicace à François Fillon (et à lui seul) : Ballade des Hommes des Temps révolus

Euh, je crois qu'il vaut mieux que je m'abstienne. C'est peut-être l'heure mais pas le lieu. Mais tout à fait entre nous (on peut quand même dire qui on a rencontré, à part les chamois, non?).
On a vu Pénélope en train de tricoter derrière la Pierre à Cupules. C'est pas vrai Rhododendron, toi toujours devant, qui voit de près, et moi, toujours derrière, qui voit de loin, nous avons bien vu n'est-ce pas ? Après travail fictif, travail dissimulé ? On voyait bien qu'elle s'inspirait de son antique homonyme pour défaire ce qu'elle venait de faire, ce qui peut laisser penser, à la fin de la journée, qu'elle ne faisait rien. Comme on a été injuste envers elle !

Mais bon, nous, en bonnes ménagères des neiges, nous avons fait les couloirs, les parquets, les murs, balayé le colombier, récuré la passoire. Non, on n'a pas fait le plafond, il était impeccablement bleu, pas une tache. Oui, on a un peu regardé par les fenêtres, et alors ?

PS : la solidarité montagnarde existe, nous l'avons rencontrée : un randonneur astucieux a aidé un randonneur malchanceux à effectuer, à l'aide d'une simple sangle, une réparation de fortune sur une butée arrière cassée.

Au petit jour
Sous la Croza
montée au col de La Colombière
...puis descente
La neige est (presque) parfaite
Vers 11H30
premier matin du monde
dans la Combe du Merlet
Rhododendron d'hiver
vue vers le vallon du Veyton et Grd Moretan
vue plongeante depuis le col de la Colombière
descente du col de la Colombière
traces de ceux qui ont fait le tour sur fond de Grd Crozet
atelier de réparation

Commentaires
» Par cassien, le mercredi 29 mars 2017 à 19:50

:wink: bravo

» Par TASMAN, le mercredi 29 mars 2017 à 20:41

Nous étions donc tous en Belledonne ce mercredi ! Pour Martial et moi, col de l'Aigleton et Dent du Pra. Conditions correctes mais la neige se fait rare... Ton itinéraire avait l'air super.

» Par pilippe05, le mercredi 29 mars 2017 à 21:03

super super !
sarha et aphrodite vous ont attendues à la voiture ?

» Par rhododendron, le jeudi 30 mars 2017 à 00:15

journée précieuse!
Je la range intacte dans ma valise à petites madeleines.
Jusqu'à la prochaine.
Merci pour tout.
Le prochain Cr c'est pour moi, je tiendrai promesse :roll:

» Par taramont, le jeudi 30 mars 2017 à 21:31

@cassien : c'est loin d'être un exploit mais une très belle promenade dans un environnement de toute beauté
@TASMAN : si tu t'étais donné la peine de m'appeler, tu aurais expérimenté la quintessence de Belledonne :roll:
@pilippe05 : je m'entraine pour l'Aig. de C. - à la voiture, attendaient ce coup-ci 2 blondes au miel : faut varier les plaisirs :wink:
@rhododendron : je saurai me souvenir de ta promesse....cochon qui s'en dédit - sinon, tu devrais actualiser la date de ton APN qui dit que tu as fait la sortie 2 j avant moi :( ; moi, j'avais omis de mettre à l'heure d'été, donc match nul (étonnant que personne ne m'ait fait remarquer que la Combe du Merlet ne peut pas être inondée de soleil à 6h30 :lol: ) à bientôt !

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.