Accueil > Sorties > Grande Ruine, Tour de la Grande Ruine : Sortie du 06 mai 2016 par eterlou73
Chargement en cours...
Grande Ruine, Tour de la Grande Ruine, du jeudi 05 au vendredi 06 mai 2016 (2 jours) par eterlou73
Conditions de neige
Lieu/Alt.Ori.HeureType/QtéCom.
gd ruine/3700NE8h30Croutée
col casse deserte/3480W10hDure
col gd ruine/3250NE12h30Croutée finmoquette à partir de 2900


Altitude de chaussage (montée) : 2000
Altitude de déchaussage (descente) :2000

Activité avalancheuse observée : aucune activité avalancheuse observé

Skiabilité : Médiocre


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : 1 er jour vilar d'aréne,refuge adele planchard, 2 eme jour gd ruine,col des neiges,col de la casse deserte,col de la gd ruine, vilar d'arene

Sur une bonne idée de Claire et Vincent nous partons dans ce magnifique massif. Un depart du parking d'été à 9 h en basket ski et chaussure sur le sac et on a bien fait,on nous avaient prévenu le plat est interminable, nous avons été gâtés!!! Nous chaussons les ski a 2000 m au niveau du pont de pierre. La montée à Adéle Planchard sous une chaleur torride est très difficile, nous arrivons au refuge a 14h30.
Très belle accueil, des gardiens très sympa, une bonne biere, un bon repas, une bonne nuit nikel.
Vendredi toujours grand beau, excellent regel, et nous mettons les couteaux dès le départ à 6h. Une bonne trace nous permet d'atteindre le sommet de la grande ruine sans grande difficulté.
Une descente rapide dans une bonne neige croutée!!! he hop nous voilas au col des neige, courte descente pour rejoindre le col de la casse déserte en face.
Nous gardons les crampons pour descendre la partie supérieure du col, quelques skieurs descendent en dérapage sur une neige béton.
Nous ferons la partie crevassé du glacier de la grande ruine également en crampons manque de neige.
Une grande traversée pleins N pour rejoindre le pied du col de la grande ruine 2950 m, une remontée tranquillou pour atteindre le col 3250. Malgré son orientation E le depart sur le glacier du clot des cavales, est encore croutée fin vers 12h 30, il faut descendre vers 3000 pour pouvoir enfin skier sur de la moquette.
Très jolie périple dans ce massif avec des paysages exceptionnels, avec certes "un peu" de portage.




Bien motivés au départ
Enfin on va chausser
Fournaise dans le goulet sous le refuge
Enfin la bière en perspective
Assommés par la chaleur
Le premier objectif, la Gr
Grande Ruine
Couloir d'accès au sommet
Une équipe de choc !
Redescente du sommet
Col des Neiges, un peu sec pour le skier
Casse Déserte en vue
Casse Déserte versant ouest, option de droite à pied pour éviter une pente raide verglacée
Remontée au col de la Grande Ruine
Enfin des pentes débonnaires en fin de parcours
Un long retour à pied nous attend
Les habitantes du coin se réveillent
Humm ! Vous en aurez assez ?
C'est long ce plat....
Sommet de la Grande Ruine
Arrivée au col de la Grande Ruine

Commentaires
» Par cassien, le samedi 07 mai 2016 à 18:50

:wink: bravo vielle branche du coup aujourd’hui le mont pourri bien bon

» Par Vince et Claire, le samedi 07 mai 2016 à 21:37

Ah, elle était bien méritée cette binouze ! ne parlons même pas de la tisane... Ca laisse des traces de sortir des frontières savoyardes ! Il faudra revenir avec de la poudreuse, quand on aura oublié les souvenirs de la montée infernale à Adèle Planchard. Heureusement que les gardiens sont très accueillants, rien à voir avec les précédents... Merci pour les photos Claude ! A l'année prochaine pour un autre bon plan foireux avec l'eterlouteam !

» Par eterlou73, le samedi 07 mai 2016 à 21:52

On est un peu Mazeaud nous les savoyards, on accepterait n'importe quel plan foireux dans de tel paysage , surtout avec des personnages comme vous......

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.