Accueil > Sorties > Pointe de la Sandonière, Couloir Sud Ouest : Sortie du 16 avril 2016 par Jérôme Donneaud
Chargement en cours...
Pointe de la Sandonière, Couloir Sud Ouest, samedi 16 avril 2016 par Jérôme Donneaud
Conditions de neige

Altitude de chaussage (montée) : 1850
Altitude de déchaussage (descente) :1850

Activité avalancheuse observée : aucune. Juste des petites coulées sous des barres rocheuses. Au delà de 2500/2600 m les pentes sont bien chargées.

Skiabilité : Bonne


Récit de la sortie
Itinéraire suivi : valmeinier/ vallon des Marches/ sommet/ Petit Fourchon/ Valmeinier

Départ en solo pas trop matinal car la météo prévoyait les éclaircies à partir de 10H00. C'est donc sous des rafales de Grésil mêlé de neige puis de pluie que j attaque par les pistes bien enneigées.
A l'attaque du vallon des Marches, les précipitations cessent et le soleil fait des apparitions. Les conditions de neige sont excellentes. Seul bémol les 3/4 cm de neige tombée à l'aurore qui s'accroche aux peaux. En 5 mn c'est 10 cm de neige qui se tasse sous mes semelles. Stop avec crémage des peaux et ça repart pour une montée SO en excellente condition jusqu'au sommet sans aucun déchaussage. Du sommet on visualise bien le bon enneigement général avec des faces bien plâtrées dont la Nord du Grand Galibier.
Descente SO sur neige encore dure même à 11H00. Je tire sous le col des Marches pour attraper la rampe du Petit Fourchon. Apres une brève remontée plein S en bonne conditions, descente sur neige 5* en face Nord. Retour au parking par la piste de l'Inversin. On déchausse à 10 m du parking.

bon enneigement à l'entrée du vallon des Marches
l objectif du jour
depuis le sommet panorama sur la Haute Maurienne

Commentaires
(pas de commentaires)» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.