Accueil > Sorties > Pointes du Châtelard, versant sud par le col de Vallonbrun : Sortie du 23 mars 2016 par veloski
Chargement en cours...
La quête du soleil au col de Vallonbrun, mercredi 23 mars 2016 par veloski
Conditions de neige
Neige dure et bien dense avec très bonne accroche sur la totalité de la montée.
A la descente à 11h30 neige dure bonne accroche au départ 4*
Entre 3200 et 2900 m moquette 4*
Sous 2900 m jusqu'au refuge neige dure avec visibilité nulle (brouillard givrant).
Du Refuge au parking neige trafollée par les raquettes et gelée 1-2*

Skiabilité influencée par la météo du jour.

Altitude de chaussage (montée) : 1690 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1690 m

Activité avalancheuse observée : aucun départ ce jour. Coulées superficielles en rive gauche et rive droite.

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Le cahier des charges du jour : une sortie en versant Sud pour bénéficier de belle transfo et ne pas subir les assauts de la bise.
La pente de Vallonbrun répond à ces critères.
Départ d'Albertville avec un splendide clair de lune, voilà de quoi être confiant pour la réussite de cette journée. C'est sans compter sur les caprices de la météo. Le brouillard est bien présent en vallée de Maurienne. Sous un ciel bien gris je démarre sur la route des Grattais, route que j'abandonne rapidement pour suivre le chemin d'été. Trois ou quatre déchaussages plus loin me voici désormais en plein brouillard.
Passage à proximité du refuge où un couple Chambérien hésite à partir. Ce n'est que vers 2700 m que les premières éclaircies laissent entrevoir la suite du programme. De bon moments ensuite pour le final de l'ascension avec la vue sur les sommets voisins, Ronce et Charbonnel.
Une petite bise m'accueille au col alors que la mer de nuage semble monter.
A peine ai-je le temps d'apprécier les premiers virages que je me trouve prisonnier d'un brouillard particulièrement dense. Ce qui promettait d'être une superbe descente c'est transformé en une pénible descente à tâtons. J'ai ce jour apprécié l'aide du gps. Ce n'est que vers 2000 m que la visibilité revient, mais le reste de la descente sur une neige trafollée et très dure, est tout aussi pénible.
On ne gagne pas à tous les coups ...

Fichier GPS lié : Afficher
Brouillard dès le départ.
Pas grand chose à photographier.
Habituellement, en regardant par la fenêtre, on voit le sommet.
Le refuge de Vallonbrun.
L'espoir renait.
Chapelle St Antoine.
Enfin !
Le col est en vue.
Une belle éclaircie permet d'observer la suite du programme.
En face, la Pointe de Ronce.
Le Charbonnel émerge.
La limite du brouillard ne cesse de fluctuer.
La descente devrait être bonne.
Charbonnel, Rocciamelone et Ronce au dessus de la mer de nuages.
A l'approche du sommet.
L'arête qui conduit à la Pointe du Châtelard.
Versant Nord, vue sur la Grande Casse.
Crêtes du Vallonbrun
Encore hivernal.
Sur la trace d'Hannibal.

Commentaires
» Par Lilite, le mercredi 23 mars 2016 à 22:25

Courageux :OO:

» Par Stephane, le jeudi 24 mars 2016 à 18:00

Bonsoir, tres bon réçi de cette sortie comme quoi sans GPS cela peu etre tres difficile moi meme j'ai failli dormir dehors moins de 500 métres de distance du refuge du col de la vanoise pareil époque gps défectueu

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.