Accueil > Sorties > Pointes du Mouchillon, Couloir Oriental : Sortie du 20 mars 2016 par Pedro
Chargement en cours...
Pointes du Mouchillon, Couloir Oriental, dimanche 20 mars 2016 par Pedro
Conditions de neige
Les ressauts sont bien comblés.
Poudre dense dans le couloir, normalement très agréable à skier, sauf qu'il y a des morceaux de neige dure ou de glace cachés dedans, qu'on sent une fois skis aux pieds et qui calment bien les ardeurs. Quand on ajoute à cela, dans la partie étroite du couloir, une goulotte centrale qui laisse à peine la place de poser les skis entre la goulotte et la paroi, on obtient des conditions très délicates sur le haut. Par contre la moitié inférieure était bonne.
Pentes sous les couloirs : neige en cours de transformation, bien revenue vers midi, de belles courbes pour se détendre. Collante juste en arrivant au ruisseau.

Altitude de chaussage (montée) : 1400
Altitude de déchaussage (descente) : 1400

Activité avalancheuse observée : RAS. Léger parpinage ponctuel dans le couloir (neige, glace, cailloux).

Skiabilité : Correcte


Récit de la sortie
Partis pour profiter du créneau météo un peu aléatoire de la matinée, on choisit un plan rapide et bien butogène. On opte pour la version panoramique de l'approche, qui nous laisse le loisir de jauger le bestiau de face et de se dire que sur un malentendu, ça pourrait passer. On devine d'anciennes traces, et quelques petites boules de neige descendent le couloir de temps à autre, mais la neige a l'air correcte, alors on se lance.

Le bas s'annonce bien skiant, mais plus on s'élève, plus l'espace entre la petite goulotte centrale et les rives se rétrécit, nous faisant douter de la possibilité de poser des virages, voire de déraper sereinement. On continue quand même un peu, quitte à redescendre un bout en crampons ou à boucler par le central, et de fil en aiguille, je finis par me retrouver au sommet du couloir tandis que Maud lâche l'affaire plus raisonnablement 50 m en-dessous.

Finalement, le couloir sera descendu skis aux pieds, en s'arrachant un peu pour poser quelques virages sur place dans le haut, mais surtout en dérapant une bonne cinquantaine de mètres, histoire d'éviter de trop tenter le diable là où il ne faut pas. On retiendra quand même un petit passage de goulotte en marche arrière, assez funky !

Passée la partie étroite, on retrouve enfin la place de tourner avec de vrais virages et on se fait plaisir à dérouler les courbes, même si les cuisses ont déjà bien chauffé. Bref une matinée sympa en montagne, avec du ski très varié et un bon zeste d'aventure. On reviendra quand même refaire ce beau couloir quand il fera plus froid !

Au fait, on a vu un hélico tourner assez longtemps au niveau du refuge de Combe Madame et au pied du couloir SW du Rocher d'Arguille. Rien de grave j'espère...

Début du couloir : bonne poudre tassée avec peu de relief
Jusque là, tout va bien (sauf en face a l'Arguille...)
La, c'est moins bon...
Mais il en faut plus pour que Pedro les bons Tuyaux perde le sourire ! Merci pour la super journée !!
Goulotte en marche arrière (pour la video, envoyez un MP ????)
Pedro fait voler la poudre... Euh... La lourde dans le bas de la face
Second crux du jour...
Le crux !

Commentaires
» Par jeanluc, le dimanche 20 mars 2016 à 18:56

Vas y, balance les photos, la goulotte en marche arrière, on veut bien voir... :D :P

» Par Pedro, le dimanche 20 mars 2016 à 19:00

Maud a même fait une vidéo :wink:

» Par maya, le dimanche 20 mars 2016 à 19:06

"on choisit un plan rapide et bien butogène." :P et bingo enfin ç'est passssé quoi! :happy:

» Par jeanluc, le dimanche 20 mars 2016 à 19:26

Bon, au vu des photos, faudra revenir... :wink:

» Par marika, le dimanche 20 mars 2016 à 20:25

Mais c'est une obsession ce(s) Mouchillon mon petit Pedro! :P
Bon pas de plaque cette fois c'est déjà un progrès... :wink:

» Par MaudC, le dimanche 20 mars 2016 à 20:29

Longue hésitation samedi soir : poudre tassée en nord oú moquette en face est du Vercors ? Pedro les Bons Tuyaux est à fond motivé pour l'oriental du Mouchillon... J'ai déjà pris deux buts dans l'occidental (et oui... Sorties de blondes : on arrive à prendre deux fois de suite le mauvais cone dans le brouillard !! Bref... :wink: ). Banco, jamais deux sans trois, qu'on dit ! Et rate, c'était sans compter sur la motivation sans borne du Pedro !!!
Joli 5.3, c'est étroit, c'est raide... Faudra y retourner une journée plus fraîche après une chute sans vent !! (Canard, rdv l'année prochaine, quand tu as récupéré ta cheville : en avant taf, si je me bouge le gras, ça doit passer !! :lol: ).
Encore merci au compagnon (alpiniste :wink: ) du jour : top journée en montagne !!

» Par leced, le dimanche 20 mars 2016 à 21:20

Pédro, la, tu me fais rêvé !!!! :lol: :happy:

» Par Clément Pernet, le lundi 21 mars 2016 à 09:34

Ah oui, c'est original de viser le vieu grain fin goulotté d'après purges d'il y a 3 semaines pour ce couloir. Sinon, dans le registre bon tuyaux, la Est du bec Charvet passe large en ce moment, il paraît!

Bon, c'est vrai que le remplissage est mort bon quand-même. Pour se consoler, même par grosse poudre, la partie raide du haut (pic 4) reste toujours en neige dure et j'ai le même souvenir de virages bien stressants à déclencher!

Je veux voir la vidéo!

» Par Pedro, le lundi 21 mars 2016 à 21:34

Déjà 3 semaines ? Il me semblait que la dernière vraie chute datait de 10 jours ? Bon en tout cas on a évité le carton, et c'était l'idée de départ. Mais j'ai toujours en tête les conditions de rêve que vous avez eu avec Mick ! :roll:

» Par Clément Pernet, le mardi 22 mars 2016 à 14:30

Non, j'exagère juste un peu, sans doute un peu par envie...
Et la vidéo???

» Par MaudC, le lundi 28 mars 2016 à 18:17

Je t'envoie la video ! :D

» Seuls les membres peuvent poster des commentaires sur cette sortie
Plus

La montagne présente des dangers et doit être pratiquée de façon responsable. Les informations contenues sur cette page sont données à titre indicatif et devraient uniquement êtres prises comme telles. Les informations relevées sur le terrain prévalent en toutes circonstances. Vous évoluez dans un milieu naturel fragile, merci de le préserver.